Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Cours de biologie

Par   •  30 Novembre 2017  •  1 442 Mots (6 Pages)  •  403 Vues

Page 1 sur 6

...

- Le cœur assure une fonction de propulsion

- Tronc artériels au tronc veineux : conduction du sang, participe aux échanges d’oxygène (conduction du liquide) et participe à l’approvisionnement des cellules en nutriments et débarrasser les cellules des déchets et du CO2.

Système urinaire :

- L’urine produite par les reins est conduite par deux uretères vers la vessie ou elle est stockée jusqu’à la miction. L’urine quitte la vessie par l’urètre qui se termine à l’extrémité de la verge par le méat urogénital.

La principale caractéristique des deux reins est de filtrer tous les jours 180L de plasma. Les reins peuvent réabsorber 180L d’eau à partir de cette urine. Le rein participe à l’équilibre hydro électrolytique, régulation du PH, pression artérielle (rénine) et production de vitamine D, EPO.

Sur le glomérule vient se fixer la structure de base (néphron juxta cortical) qui permet la filtration la réabsorption et la sécrétion rénale.

L’unité fonctionnelle du rein est le néphron. Ils sont groupés dans la zone des pyramides.

Fig 7 : néphron

La capsule de Bowman appartient au néphron = la ou se fait l’échange d’urine, etc..

Dans le rein des centaines de millions de néphron.

Deux types de néphron :

- LE néphron cortical : la majeure partie se situe dans le cortex rénal avec l’anse Henlé dans la médulla

- Le néphron juxta modulaire : la majeure partie se situe dans la médulla.

Toutes les capsule TCP TCD sont dans le cortex

L’anse de Henlé sont dans la partie médullaire.

La filtration : le passage du liquide du glomérule au Néphron.

F-R+S (sécrétion d’urée) = urine excrétée E

On peut faire de l’insuffisance rénale quand pas assez d’absorption.

Schéma

2- Régulations neuro-hormonales de ses fonctions végétatives

Pas de régulation pas d’adaptation. Régulation possible grâce au sys nerveux et hormonale.

Une régulation : comparer une mesure à une valeur de consigne. Mesure par un capteur (paramètre physiologique), ce capteur va envoyer un message -> sys d’analyse (message afférent) il va comparer la valeur mesurée avec une valeur de consigne -> réponse adaptative (message efférent) en direction d’un effecteur qui pourra ramener la valeur de consigne.

Régulation hormonale : système endocrinien

Organe endocrine = secrétions ou hormone se déversent dans la circulation sans l’intermédiaire d’un conduit excréteur.

Principaux organes endocrines :

- Cerveau : complexe hypothalamus hypophysaire

- Thyroïde

- Parathyroïde

- Pancréas

- Rein

- Surrénales

- Gonades

- Hormones hydrosolubles : va modifier le métabolisme de la cellule en produisant un second messager.

- Hormones liposolubles : elles vont traverser la membrane des cellules cibles et agir au niveau du noyau, de l’ADN en se complexant à un récepteur cytoplasmique et ensuite e complexe migre dans le noyau pour aller exercer une action sur l’adn.

La régulation nerveuse :

- Somatique : muscle volontaires et organes des sens

- Végétatif : réguler l’activer de tous les organes végétatifs

- Parasympathique : calme les choses, permet d’accumuler les réserves.

Les deux sys ont des actions antagonistes

- Sympathique : mis en jeu ou l’individu doit combattre ou fuir, donc mobilise énormément les ressources temporelles. Il implique essentiellement une structure dans l’encéphale sous l’hypothalamus (regroupe pleins de neurones, qui sont organisés en noyau = noyau hypothalamique-> envoie des commandes au mésencéphale)

Le sys végétatif n’est pas déconnecter des fonctions sup.

Le mésencéphale (globe rachidien + pont) on va trouver des neurones qui contrôlent un certain nb de fonction. On va donc engager une réponse végétative (ex aug du rythme cardiaque) / réponse endocrinienne/ réponse comportemental(conscient))

Le SN sympathique implique deux neurones, 1(pré ganglionnaire) part du Sn centrale rencontre le 2 au niveau du ganglions, le 2 (neurone post ganglionnaire) va parler avec ?.

Ce qui distingue le Sn para et le SN symp ce sont les neurones dégager par le neurone 2.

Les neuro transmetteurs sont en général stockés dans une vésicule libérer en direction du neuro post ganglionnaire par l’exocytose.

Schéma

Chapitre II : Homéostasie :

Généralités :

Correspond au maintien à des valeurs constantes dans le temps des variables physiologiques.

SANG

URINE

Natrémie (mM)

135-145

Natriurie

Variable

Kaliémie

3,5-5

Kaliurie

Variable

Chlorémie

100-108

Chlorurie

...

Télécharger :   txt (10.8 Kb)   pdf (90.1 Kb)   docx (16.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club