Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dissertation Littéraire: Un personnage médiocre peut-il être un héros?

Par   •  4 Janvier 2018  •  917 Mots (4 Pages)  •  73 Vues

Page 1 sur 4

...

Successivement, on analysera les personnages médiocres. En fait, l’antihéros est un personnage principal d'un roman ou d'une pièce, mais qui, contrairement à la notion traditionnelle de « héros», n'a absolument rien d'héroïque. En cela, il peut symboliser l'homme ordinaire, quelconque, l'anonymat et de la médiocrité. Par exemple dans « Germinal » (1885) de Zola, Étienne Lantier est un courant jeune ouvrier qui raconte les révoltes et les grèves à la mine où il était embuché. Avec ce roman, il dénonce les conditions de vie des personnes qui travaillent dans les mines.

Dernièrement, on parlera du phénomène « miroir » entre les antihéros et les lecteurs, et on verra quel est son intérêt. On dit que chez les romans avec des antihéros, l’auteur utilise le phénomène « miroir » pour attirer les lecteurs, parce que comme les personnages sont ordinaires, ils peuvent se trouver dans la même situation qu’un de ces héros. Par exemple, un jeune employée qui est plutôt défavorisée, et lorsqu’il entre dans le monde de la presse fait d’argent peut s’identifier avec Charles Forestier dans le roman « Bel-Ami » de Maupassant en 1885.

En conclusion, comme le héros traditionnel est évolué, en plusieurs types d’héros, les héros médiocres, ont aussi innover et se différentier entre : le personnage « sans qualités », l’être ordinaire vivant une vie ordinaire dans un cadre ordinaire ; le héros négatif, porteur de valeurs anti-héroïques et en général antisociales, mais sans qualités « héroïques » le héros décevant, un personnage ayant potentiellement des qualités héroïques mais qui n’en fait pas usage et le héros « décalé », un personnage ordinaire, sans qualités, qui par les circonstances se trouve plongé dans une situation extraordinaire. Donc, on a vérifié qu’un personnage médiocre peut parfaitement être un héros dans un roman, depuis le XVlll siècle. Mais, d’après tout, le manque des qualités chez les antihéros, fait d’eux des héros moins importants que les héros traditionnels ?

...

Télécharger :   txt (5.8 Kb)   pdf (47.1 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club