Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La conscience et l’inconscient

Par   •  3 Mai 2018  •  2 579 Mots (11 Pages)  •  174 Vues

Page 1 sur 11

...

III) Comment accéder à la conscience réfléchie de nos pensées et de nos actes : l’hypothèse de l’inconscient psychique

A) Présentation de la psychanalyse

La psychanalyse se présente à son origine (1880) comme une pratique thérapeutique utilisant uniquement la parole et destiné à soigner des trouble psychique appelé : névrose.

Les névrosés sont conscients de l’être, les gens atteint de psychoses sont délirant.

Les névroses

Les psychoses

Les névroses obsessionnelles (les manies) →TOC

La schizophrénie

Les névroses d’angoisse (les phobies)

La paranoïa

L’hystérie (de conversion)

La psychose maniacodépressive (bipolarité)

Freud (1856-1939) n’est pas le seul à avoir pratiqué la psychanalyse dans en 1880, mais il l’a théorisé, et expliquer pourquoi ça marche. Freud passe la plus grande partie de sa vie à Vienne, ou il a fait ses recherches. Il étudie en France auprès de Charcot l’hystérie et les névroses. Freud a prononcé les « cinq leçons sur la psychanalyse » aux Etats-Unis.

B) Le cas d’Anna O

C’est au Docteur Breuer qu’on doit la première guérison de cette jeune fille de 21 ans qui dure deux ans, qui s’appelle Bertha Pappenhein surnommé Anna O qui était hystérique. Le Docteur Breuer crée des liens affectif avec Anna, alors qu’il est marié (sa femme ne l’acceptera pas), il emprunte à Charcot la méthode d’hypnose (l’inconscient joue très certainement un rôle). Grace au procédé de l’hypnose le docteur Breuer découvre cas chaque symptôme hystérique correspond un événement traumatique de l’enfance d’Anna. Anna souffre aussi d’hydrophobie, durant ses crises elle ne peut plus boires d’eau (suite au fait que sa gouvernante est fait boire de l’eau dans un verre à son chien).

Les symptômes hystériques

Les traumatismes psychiques

Paralysie et anesthésie des extrémités

Scène où par cause d’un bras engourdi, elle ne peut pas chasser un serpent qui s’approcher de son père (rêve)

Troubles de la capacité visuelle

Scène où Anna doit retenir ses larmes

Troubles du langage

Scène où elle récite une poésie enfantine anglaise

A partir du cas d’Anna O, Freud tire deux conclusions : Première conclusion, « les hystériques souffrent de réminiscence » →évènement du passé qui semble oublié vienne perturber le présent.

Permet à Freud le premier but de la psychanalyse est à se remémoré son passé pour s’en libéré. Deuxième conclusion, les hystérique souffrent d’’affectes coincés →émotion très intense qui n’a pas pu être extériorisé.

Anna qualifie le traitement du Docteur Breuner de Talking Cure, Freud, lui, le qualifie de traitement cathartique. Grec « catharsis » →Purgation/Purification.

C) Les résistances et les refoulements

→La première topique

La conscience → Ensemble des éléments psychiques actuellement présent à l’esprit.

Le préconscient → Ensemble des éléments psychiques qui peuvent accéder à la conscience

L’inconscient → Ensemble des éléments psychiques qui ne peuvent pas accéder à la conscience

Les forces qui s’oppose au retour des éléments psychiques inconscient sont des résistances/la censure. Le refoulement est le processus par lequel un élément psychique est rendu inconscient. Freud s’interroge sur les raisons qui provoquent le refoulement et l’existence des résistances. C’est la présence à l’intérieur de notre psychisme de conflit douloureux.

→La deuxième topique

« Le ça » est l’ensemble de nos désirs et de nos pulsions

[pic 26]

Le ça[pic 27][pic 28]

Le monde extérieur Le surmoi

Le moi «je»

→Le refoulement arrive quand le moi échoue

Le surmoi : c’est une représentation idéale du moi

Le moi : intense de conciliation qui cherche à régler les conflits entre les désirs provenant du ça, les contraintes imposées par le réel et les exigences de surmoi.

Les conflits douloureux → Le refoulement [pic 29][pic 30]

Le ça →fait disparaitre le caractère douloureux

Le monde extérieur Freud « Quand nous souffrons nous cherchons à faire disparaitre cette souffrance »

Le surmoi

L’inconscient →l’ensemble de nos désirs refoulés (ressorte à un moment sous d’autre forme)

D) Le retour du refoulé

Formes : le rêve, les actes manquées et les névroses

1) Le rêve

Freud, L’interprétation des rêves, 1900

« L’interprétation des rêves est la voie royale qui mène à la connaissance de l’inconscient »

« Nos rêves ont toujours une signification, un sens »

Explication de Freud

« Le rêve est le gardien du sommeil »

« Le rêve est la réalisation d’un désir »

En quoi les cauchemars sont aussi la réalisation de nos désirs ?

...

Télécharger :   txt (18 Kb)   pdf (67.1 Kb)   docx (582.2 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club