Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'art peut-il se passer de règle

Par   •  9 Novembre 2017  •  2 492 Mots (10 Pages)  •  259 Vues

Page 1 sur 10

...

L'art est anarchiste car il s'est toujours crée des règles afin de mieux pouvoir se libérer. C'est la raison de sa perpétuelle évolution, de son changement, en douceur ou avec violence.

L'art est un langage à part entière : décoratif, narratif, politique, expression d’un sentiment, que cela soit volontaire ou non, il a depuis toujours été le reflet des mœurs et des sentiments d’une époque ou d’une civilisation.

Le changement social s’est traduit essentiellement par l’évolution technique et idéologique du système de représentation. Devenu, avec le temps, une science au niveau théorique aussi bien que pratique, l’image s’est dirigée dans de multiples directions, celles que l’artiste a décidé d’explorer.

En effet l'art est le résultat de la libre inspiration du génie de l'artiste qui l'éloigne de l'application et de la rationalité du travail. Car il ne faut pas oublier que l'artiste est un être non-conformiste, il souhaite s'exprimer selon ses choix et cherche sans cesse l'inspiration et la nouveauté.

Léonard De Vinci s'est démarqué des autres artistes grâce à ses recherches novatrices. En effet, il ne s'est pas contenté de reproduire le monde qui l'entourait, il était réellement avide de savoir et d'innovations. Tout au long de sa vie, De Vinci s'est intéressé à tout les domaines : peinture, poésie, philosophie, musique, science, botanique, astronomie, géologie, urbanisme, mathématique, optique et anatomie.

La Joconde, un de ses tableau les plus connu suscite encore beaucoup de mystère et d'admiration. Le Musée de Louvre, où est exposé le tableau, a déclaré : « De Vinci a apporté un élément essentiel à son modèle : il lui donne la vie. Cette impression de vie est rendue possible par la technique Léonardesque qui supprime le trait au profit de subtils passages entre ombre et lumière : le sfumato. C'est la juste répartition des lumières qui donne le volume et suggère la distance, le paysage derrière la figure est baigné dans une vapeur légère et les montagnes de l'arrière-plan sont noyées dans l'enveloppe atmosphérique ». On peut affirmer avec décence que Léonard De Vinci était un véritable génie.

mais il ne faut pas oublier qu'avant de passer maître dans son art, un grand artiste a dû commencer par maîtriser l'art de ses prédécesseurs. Un grand artiste, possède un véritable savoir-faire, un talent acquis grâce à l'expérience mais il est surtout incontestablement doté du génie. Par génie, il faut entendre davantage que le talent qui retient l'intérêt, et voir l'enthousiasme, l'éblouissement que l'on trouve dans la rencontre du génie. Le talent est la maîtrise des règles existantes de l'art quand le génie, lui est le créateur des règles et des formes nouvelles dans l'art. En effet, le génie n'est pas une simple reproduction de procédés mais plutôt, comme dit Kant, le talent de produire ce pourquoi ne se peut donner aucune règle, précisément parce qu'il donne ses règles à l'art.

Le génie n'obéit qu'aux lois qu'il se donne lui-même. Libre de toute contraintes, ses œuvres donnent une impression de facilité et non de travail. Le génie est un don naturel qui permet la spontanéité de l'artiste.

La notion d'art englobe un vaste ensemble de points de vue : que l'on cherche à idéaliser pour rendre beau ou au contraire à déranger pour exprimer des sentiments liés à la peur ou à l'angoisse, la représentation picturale a su s'adapter à la pensée humaine dans toute sa diversité et sa complexité.

Le statut de l'art s'est modifié suite aux expérimentations et aux ruptures. L'art est aujourd'hui un mouvement qui poursuit la nouveauté et la provocation plus que le plaisir immédiat. Les œuvres de notre siècle sont fragiles, éphémère. On sait que la nouveauté est depuis toujours une source de conflits, la modernité en art comme ailleurs suscite donc beaucoup d'interrogations.

Ptahhotep, vizir de l’Égypte antique disait déjà en -2400 que l' « on ne peut attendre les limites de l'art », la volonté de dépasser les limites de l'art n'est pas nouvelle.

On sait que l'art peut se moderniser en dépassant les règles, mais les règles n'ont pas disparus pour autant. Mais alors, l'artiste est-il vraiment libre ?

On sait maintenant que l'art est régit par des règles mais nous pouvons nous demander quelle part de liberté est dû à l'artiste. Car nous associons la fantaisie et la créativité au caractère de l'artiste. Tout d'abord, nous pouvons nous demander qu'es-ce qui n'est pas soumis aux règles ?

L’œuvre renvoie la personnalité d'un artiste : ses méthodes, c'est-à-dire sa façon de travailler, ses techniques (aquarelle pour la peinture, l'alexandrin pour la poésie,...), ses opinions (thème choisi, état d'esprit, sa propre façon de voir les choses), son caractère que l'on pourra remarquer dans le style, qui provoque des émotions différentes, ses goûts (des peintres s’intéressent plus aux natures mortes et d'autres aux portraits ; certains musiciens se spécialisent dans la pop ou dans le rap,...). Chaque artiste est unique en son genre et c'est ce qui fait la singularité d'une œuvre. Chaque artiste souhaite d'ailleurs se démarquer des autres, « être unique en son genre ». on se plaît à se reconnaître dans une œuvre plutôt que dans une autre, sa sensibilité parle à notre sensibilité et cela nous plaît. De plus, l’œuvre n'est possible que grâce à l’imagination de l'artiste. L’imagination est une faculté propre à l'homme, qui lui permet d'inventer, de créer des œuvres nouvelles. Il est libre de « laisser cours à son imagination », d'inventer une nouvelle réalité, représenter la réalité, faire passer des messages en ayant recours à ses propres schémas et symboles.

Dans des cas particuliers comme des dictatures, la liberté d'expression peut se retrouver restreinte, voir interdite. L'art est donc contrôlé et ne peut par conséquent, pas être libre si l'artiste ne peut pas s'exprimer.

Nous savons maintenant que l'artiste est libre quand il choisit de s'exprimer comme bon lui semble. C'est un rôle important pour toute l'humanité puisque l'expression représente la liberté. Elle en est même devenue le symbole. Si un artiste souhaite

...

Télécharger :   txt (15.6 Kb)   pdf (102.1 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club