Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dissertation sur la conscience

Par   •  27 Avril 2018  •  820 Mots (4 Pages)  •  267 Vues

Page 1 sur 4

...

Polin ajoute qu’ « il n’y a pas de bonheur animal, parce qu’il n’y a pas de bonheur sans réflexion ».

Face à l’argument selon lequel l’homme s’éloigne de son bonheur naturel par la conscience, on peut dire avec certitude que si nous n’étions pas conscients, nous serions toujours en train de chercher le bonheur utopique. C’est Rousseau qui développe l’idée : l’inconscient n’a pas de mémoire. L’inconscience est donc un état d’ignorance et d’illusion qui ne nous laissent pas le choix du libre-arbitre.

Partie3 :

C’est pourquoi on peut se demander si la conscience peut -elle contribuer au bonheur. Raymond Polin dit « le bonheur humain est inséparable de la conscience ». Mais qu’est-ce que la conscience? C’est une perception chez l’homme de sa propre existence et du monde qui l’entoure, qui l’amène à faire preuve de sens moral. C’est une réalité qui fait partie de l’homme et à laquelle il ne peut échapper.

Il est certain que sans conscience, l’homme aspirerait rapidement à plus. C’est ce que fait remarquer Rousseau dans les Rêveries d’un promeneur solitaire : « De quoi jouit-on dans une pareille situation ? De rien d’extérieur à soi, de rien sinon de soi-même et de sa propre existence, tant que cet état dure on se suffit à soi-même comme Dieu. » Ces propos sont approuvés par Pascal et sa célèbre citation : « la conscience fait la grandeur de l’homme. »

De surcroît, sans la conscience, nous n’aurions pas ce débat. Et comme le certifie Raymond Polin : « il n’y a pas de bonheur sans réflexion sur le bonheur ».

Il est vrai que la conscience peut nous détourner du bonheur individuel. En effet, par la morale, elle peut nous entraîner vers la recherche du bonheur collectif. En somme, elle nous permet de choisir entre les deux notions de bonheur, de faire le bon choix. Ainsi, les moments difficiles ne nous rendent pas prisonniers du passé mais nous permettent d’apprendre et de ne pas faire les mêmes erreurs. En effet, « le bonheur est dû à la connaissance de la vérité générale » selon Descartes.

...

Télécharger :   txt (5.3 Kb)   pdf (41.6 Kb)   docx (12.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club