Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Saclay cas

Par   •  12 Mars 2018  •  1 386 Mots (6 Pages)  •  12 Vues

Page 1 sur 6

...

7-a) Un cluster est la concentration géographique d’entreprises interdépendantes : fournisseurs de biens et de services dans des branches industrielles proches où les firmes livrant le produit final coopèrent avec les universités.

b) L'Etat participe de plusieurs façons au développement du plateau de Saclay premièrement elle apporte un soutien financier majeur et créer des emplois par exemple pour le cas d'Opticsvalley mais aussi pour la mise en place de projet de développement car l'Etat peut créer par la Loi une nouvelle classe d'établissement public comme les "cluster scientifique" qui sont eux-mêmes régit sous certains critères que le projet se doit de respecter si il veut être approuvé, c'est ce que l'on appelle projet de loi.

L'Etat est donc un acteur majeur dans le développement du plateau de Saclay

La sidérurgie : une activité industrielle bouleversée par l'impact de la mondialisation

1) La majorité des usines sidérurgiques en Fance jusque dans les années 1980 était principalement situé au nord de la région Lorraine et au sud de la province du Luxembourg , ces localisations n'était pas dû au hasard en effet, un immense gisement de minerai de fer, qui s'étendait sur 100 km de long de Nancy au Luxembourg était la cause de cette concentration : la minette, tel est le nom donné à ce minerai dont la teneur en fer est relativement faible (environ 30%).

2) Ce sont à nos jours les sites de Dunkerque et de Fos-Sur-Mer qui sont les deux principales sites de production d'acier en France. Ils sont installés là car ces sites ont accès au littoral et sont donc ouvert à toutes importations et exportations par voie maritime

3) Les usines d'Imphy ont réussi à se maintenir grâce aux investissements qu'elles ont réalisés leurs ouvrant des portes vers d'autres secteurs où la demande est très importante tel que l'automobile, la réussite à alors recréer de l'emploi et a permis de maintenir le site d'Imphy à flot.

4) La localisation en bord de littoral des usines sidérurgiques est un atout majeur en faveur de la mondialisation car celles-ci favorisent les importations et les exportations maritimes à travers le monde , on rentre alors dans un processus d'intégration de marché et donc dans la mondialisation.

5) L'emploi industriel en France était très stable et très présent au début du XX ème jusque dans les années 50 ce qui est dû notamment aux deux guerres mondiales qui n'ont fait qu'accroître la production industrielle dans un contexte de course à l'armement , l'emploi industriel atteint alors son apogée dans les années 73 puis une décadence fulgurante se passe entre les années 73 et l'année 2007 , on passe alors de de 5700 emploi industriel en France à moins de 3400. La part de l'emploi industriel représentait 25 % du poids de l'industrie française en 1973 pour seulement 13 % en 2007.La crise économique n'a fait qu'accentuer cette décadence jusqu'à nos jours , on parle alors désindustrialisation .Ce phénomène est directement liée au phénomène de délocalisation car les entreprises recherchent une main-d'oeuvre moins honéreuse dans les pays étrangers.

L'emploi industriel perd alors toute sa valeur et le secteur sombre peu à peu à la dérive..

6) Ce document est un graphique représentant les parts de la valeur ajoutée de l'industrie et les services aux entreprises dans l'économie française entre 1997 et 2007 , 4 courbes sont ici représentés dont 2 en pointillés qui représente sûrement les statistiques qu'on prédisait à l'époque pour les 10 ans à venir et les courbes "normales " qui représente la réalité dix ans plus tard. La part de la valeur ajoutée dans le secteur de l'industrie et de l'énergie est à plus de 18 % en 1997 et subit une décroissance constante et fulgurante pour se stabiliser à moins de 14 % en 2007 , les sondages à l'époque prévoyait eux une certaine constance et une croissance stabilisé à 17 % entre l'année 1997 et l'année 2007 . Le commerce interentreprise lui se porte bien mieux , on passe de 14 % de valeur ajouté à plus de 16% pour les services à l'entreprise même si on prévoyait une croissance à peine plus grande.On voit nettement qu'à partir des années 2002 les tendances s'inversent et les services aux entreprises devançent le secteur de l'industrie et de l'énergie, nous pouvons alors conclure en disant simplement que les tendances se sont inversés au cours des 20 dernières années , le secteur de l'industrie à perdu toute compétitivité perdant alors de l'emploi tandis que le secteur tertiaire ne fait que s'améliorer et prendre de la place dans le monde de l'emploi

...

Télécharger :   txt (9 Kb)   pdf (50.6 Kb)   docx (14.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club