Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture analytique de Roman, A. Rimbaud

Par   •  17 Janvier 2018  •  1 435 Mots (6 Pages)  •  439 Vues

Page 1 sur 6

...

- il n'y a presque pas de césure à l'hémistiche « un beau soir, // foin des bocks et de la limonade » (v2), « Nuit de juin ! // Dix-sept ans ! // -On se laisse griser. » (v13), « Ce soir-là...//-vous rentrez aux cafés éclatants, » (v29), il y a un rythme tertiaire

- il y a une ponctuation inhabituelle et très fréquente : des tirets, des points de suspensions, des points d'exclamations etc

Les phrases paraissent aussi moins travaillés, il y a beaucoup de répétitions « bon » deux fois au même vers 5, « petit » (v9-10-12-16-19-22) et ces mêmes mots font parti du vocabulaire courant. Il y a une expression familière de l'époque au vers 2 « foin des bocks » qui signifie « je m'en fiche des bocks » mais cette expression est opposée à du vocabulaire plus noble comme « cavatines » (v24). Rimbaud à même recours à un néologisme au vers 17 « Robinsonne » mais il crée un verbe à partir d'un nom propre mais il lui laisse quand même une majuscule.

b- caractéristique de la poésie de Rimbaud, les sensations

Roman est énormément marqué par les sensations ce qui n'est pas noble et donc pas traditionnellement poétique. Au vers 3 il y a l'ouïe « tapageurs » et la vue « éclatants », au vers 5 et 8 l'odorat « Les tilleuls sentent bon » et « parfums de vigne et des parfum de bière... » et au vers 6 le toucher « si doux ».

La deuxième strophe du deuxième chapitre évoque les sensations érotiques, « on se sent au lèvres un baiser / Qui palpite là, comme une petite bête... » (v15-16). Les points d'exclamations du vers 13 affirme une satisfaction des sens.

Mais il y a aussi un mélange de sensations au vers 12, le scintillement de l'étoile va être traduit pas un frisson, on à donc ici la vue et le toucher.

c- les enjeux du poème

1er enjeux traditionnel :

- parler de soi : un garçon de 17 ans (v1), poète (v26), dont ses camarades se moque (v27) et qui vit un échec dans son expérience amoureuse mais il en parle avec humour.

Il y a donc une dimension autobiographique mais on peut y voir une portée universelle.

2nd enjeux universelle :

- il commence son poème avec un généralité « on » (v1) mais passe à « vous » (v21). Il dédramatise la situation car ça pourrait arriver à tout le monde.

→ Rimbaud place donc la poésie dans un registre inhabituel : c'est une poésie amoureuse traditionnelle mais il n'y a qu'un mot qui exprime les sentiments « Vous êtes amoureux » (v25-26). Ce poème fait donc partie de la poésie lyrique mais qu'a moitié, il détourne la poésie lyrique.

...

Télécharger :   txt (8 Kb)   pdf (48.5 Kb)   docx (572.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club