Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le théâtre en occident est-il uniquement un théâtre de parole?

Par   •  14 Juin 2018  •  1 079 Mots (5 Pages)  •  339 Vues

Page 1 sur 5

...

facteurs et nous retenons pour l’instant l’utilisation des didascalies dans l’écriture. Ces annotations de l’auteur, incorporées au texte permettent en effet une meilleure interprétation de la pièce en passant par une compréhension des différents sentiments que veut faire passer le dramaturge. Ces didascalies précisant aux comédiens certaines contraintes de jeu peuvent s’avérer essentielles dans une pièce pour la bonne compréhension de certains détails. Nous pouvons notamment prendre pour exemple le monologue de Winnie, dans Oh ! les beaux jours, de Samuel Beckett. Les didascalies y sont particulièrement et ici, en plus de donner un rythme extrêmement soutenu à la pièce, montrent la folie dans laquelle Winnie tombe. Ces didascalies apparaissent comme un compteur, et vu la situation comme un minuteur. Tout est compté, calculé et cela accentue l’immobilité dans laquelle se trouve Winnie.

Les costumes des comédiens, ainsi que leur gestuelle ont également un rôle important dans la mise en scène. Ce sont eux qui donnent une consistance au personnage, qui attirent l’attention c’est pourquoi les costumes des personnages importants sont en général plus travaillées que les personnages de second rôle. Ces costumes servent aussi, avant même que le comédien ait entamée sa réplique, de comprendre et de cerner le personnage, par exemple sa classe sociale, en observant la qualité de l’habit, ses couleurs, s’il est élaboré, à la mode ou non… autant de facteurs qui nous renseignent sur celui-ci. De plus, certains costumes peuvent révéler certaines caractéristiques, comme par exemple dans Les fourberies de Scapin, de Molière, Scapin est souvent représenté en combinaison multicolore, parfois avec des clochettes… tous ces éléments nous indique que le personnage de Scapin à un tempérament malicieux, vif. Nous pouvons aussi nous intéresser au théâtre de la Grèce antique : celui-ci était joué uniquement par des hommes, la femme n’ayant aucun droit. De ce fait quand une femme devait être présente sur scène, elle était jouée par un homme se travestissant à l’aide de costumes. Les costumes ont aussi pour vocation de créer un comique, comme c’est le cas dans de nombreuses représentations de l’Avare, pièce de Molière, dans laquelle Harpagon, un vieil homme avare, endosse un costume ressemblant à une robe de chambre. De plus, dans cette pièce, la mise en scène accorde beaucoup d’importance aux mimiques et à la gestuelle. Harpagon est représenté comme un homme vif, mais ce qui trahit surtout son avarice est la façon avec laquelle on le voit s’occuper de son précieux argent, le bercer comme son enfant.

La mise en scène, outre d’autres moyens, repose solidement sur des didascalies, mais aussi des costumes et la gestuelle des comédiens, permettant l’expression totale de toute les caractéristiques de chacun des personnages.

Au vue de ces précisions, nous pouvons annoncer, et ce sera donc la conclusion de ce devoir, que le théâtre occidental puise toute sa richesse de différents procédés stylistiques principalement liés à la parole mais que néanmoins la mise en scène occupe une place non négligeable, complétant les précisions apportées par le texte d’une dimension plus vivante, rendant pour ainsi dire leur réalité aux personnages, qui ne sont plus de simple comédiens, leur permettent de s’exprimer pleinement et librement. Ce sujet peut nous amener à réfléchir aux caractéristiques qui font de ce même théâtre occidentale un théâtre intemporel et si apprécié.

...

Télécharger :   txt (7.1 Kb)   pdf (43.8 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club