Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture analytique de "Roman" d'Arthur Rimbaud

Par   •  5 Septembre 2017  •  772 Mots (4 Pages)  •  386 Vues

Page 1 sur 4

...

→ omniprésence dans la 2ème grosse partie du poème

↪ valeur ambiguë, ce “vous” s’adresse au lecteur mais il peut être remplacé par un “on” et désigner le poète lui même.

Donc ce poème se détache du lyrisme traditionnel (“je” omniprésent). Le lyrisme est partagé avec le lecteur, voire transféré sur lui. On peut voir une dimension autobiographique dans ce poème mais les amours ici racontés peuvent être vécu par tout un chacun.

II- Texte hybride car mélanges de genres littéraires

Genre poétique ?

On pourrait voir une forme poétique contemporaine et moderne : la chanson

sur le plan des sonorités : répétitions, échos internes, allitérations

sur le plan des rythmes : strophe n°2 → coupé régulière à l’hémistiche, harmonie de la coupe = bien-être du poète. Strophe n°4 → rythme ternaire du vers, vers ponctués par des exclamatives = bien-être du poète mais également le fait qu’il soit perturbé face à la jeune fille

Donc c’est la grande variété des rythmes et des sonorités qui apportent au poème sa musicalité.

2) Genre romanesque ?

titre du poème “Roman”

paradoxale : poème qui n’a pas la longueur d’un roman

provocateur : poème qui reprend la structure romanesque et les motifs romanesque, chiffre romanesque, paragraphe, thème classique du roman (conquête amoureuse/rêve d’un jeune homme)

3) Genre théâtral ?

↪ Saynètes :

personnages : les figurants (café, sur la promenade) ; le jeune premier, la jeune première

décor : le café, la promenade ⇒ équivalent de la place publique (comédie)

structure : comédie en 4 parties ⇒ I) Exposition : découverte du lieu, mise en scène du protagoniste, atmosphère ⇒ II) Noeud : début d’intrigue ⇒ III) Péripéties ⇒ IV) Dénouement

↪ Éléments concrets texte théâtral : chiffres romain (actes), monologue (le comédien s’adresse directement au spectateur), présence de tirets indiquant la prise de parole et donc dialogue, points de suspension (qqn qui coupe la parole ?)

Conclusion

Rimbaud nous raconte sur le plan sentimentale puis détaché ses amours adolescents. C’est bien le charme des sentiments amoureux d’un ados de 16 ans. L’aspect hybride du texte lui donne son originalité. Le poète se met directement en scène, c’est lui le jeune amoureux : théâtre. Le poème raconte une rencontre amoureuse : roman. la musicalité du texte : la poésie. [Le pont Mirabeau texte n°3 du corpus car amours définitivement révolues mais qu’il aimerait bien revivre. Mais le temps qui passe fait qu’il est impossible pour le poète de regoûter à ce qu’il a pu éprouver.]

...

Télécharger :   txt (5 Kb)   pdf (141.1 Kb)   docx (569.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club