Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Lecture analytique de "Le pot de terre et le pot de fer"

Par   •  4 Juillet 2018  •  1 242 Mots (5 Pages)  •  102 Vues

Page 1 sur 5

...

………………………………..5: Morale c’est les trois dernier vers de la fable, le premier vers de la morale vers 28 est alexandrin muni d’hémistiches de 6 syllabes.[pic 5]

- Vers 10 et 11 : Métaphore : « Pour vous, dit-il, dont la peau est plus dure que la mienne » comparaison de la solidité entre les deux pots.

Allitération du son « K » dans tous le texte (ex : « qu’il » vers 4 et 27, « que » vers 2, 7, 11, 26, « couvert » vers 13). Cela peut faire référence au choc du pot de terre.

Plusieurs registres :

- TRAGIQUE : on a une fin terrible pour le pot de terre : vers 26 et 27 « il n’eut pas fait cent pas – que par son compagnon il fut mis en éclats ».

- DIDACTIQUE : car il y a une morale, un message passé : les trois dernier vers.

La Fontaine décide de garder une caractéristique des pots : vers 5 « de garder le coin du feu » ce qui permet de se rapprocher de la vie réelle.

- Quel est le message et comment est-il fait passer ?

- Personnification des pots : Jean De La Fontaine donne la parole aux objets : Dialogue entre les pots du vers 10 au vers 18 + vers 1 le verbe « proposa », vers 4 « disant ».

Les pots peuvent marcher : vers 26 : « il n’eut pas fait cent pas ».

Les pots ont de la peau : vers 10 « dont la peau ».

La Fontaine leur donne aussi une pense car le dialogue des deux pots est argumentatif : le pot de terre donne son avis (refus de l’accompagner) et le pot de fer essaye de le convaincre.

- L’histoire du pot de terre et du pot de fer est une Allégorie : les deux pots représentent des personnages, c’est ainsi que le pot de fer représente une personne puissante car c’est un pot solide et le pot de terre représente une personne plus faible car le pot est fragile. A travers ces pots Jean De La Fontaine veut critiquer sa société avec la noblesse pour le pot en fer et le peuple pour le pot de terre. Donc les rapports de force entre les pots ou personne ne sont pas égaux.

- Jean de La Fontaine utilise l'apologue qui est un discours narratif à visée argumentative et didactique, rédigé en vers ou en prose, dont on tire des enseignements et une morale. Le message passé est la morale qui est les 3 dernier vers : ce qu’il fallait y retenir à l’époque de La Fontaine est qu’il faut toujours se méfier d’une personne de la noblesse. Mais pour nous aujourd’hui le message peut-être interpréter de plusieurs façons :

- Lorsque on tient une parole on la respecte jusqu’au bout, ce n’est pas parce que on est plus fort que quelqu’un qu’on peut les manipuler.

- Il faut faire attention à ne pas être naïf et rester prudent sur ce que les autres disent.

- …

Conclusion : donc La Fontaine comme dans toutes ses fables cherche à faire passer un message et à instruire les hommes, ici il utilise des pots pour délivrer son message. Il humanise les pots en leur donnant des caractéristiques humaines comme la parole par exemple. L'apologue que propose Jean De La Fontaine oblige au lecteur d’interpréter le texte pour y tirer l’essentielle de son écriture qui est la morale. Mais est-ce que tous les poètes utilisent les mêmes outils que Jean de La Fontaine pour faire passer des messages ?

...

Télécharger :   txt (6.7 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (13.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club