Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le travail de recherche

Par   •  16 Janvier 2018  •  4 809 Mots (20 Pages)  •  95 Vues

Page 1 sur 20

...

+ Accélérer la mondialisation tout en assurant la maîtrise de ses conséquences. Elle vise, notamment, à préserver un certain équilibre entre les nations et à rendre compatibles la souveraineté des Etats et l’interdépendance des économies.

+ Élever le niveau de vie, créer davantage des emplois et assurer les droits et les critères du travail aux habitants des pays membres.

De plus, en cas de la crise, la fonction de surveillance des mesures commerciales des membres a pris une importance croissante et fait l’objet de rapports réguliers. Depuis 2005, l’OMC joue un rôle de catalyseur et de fédérateur en matière d’aide pour le commerce, organisant des examens réguliers sur la coordination et la mise en œuvre des politiques engagées au niveau national, régional ou multilatéral.

Pour atteindre ces objectifs Pour ce faire, chaque membre de l’OMC doit respecter:

• des plafonds de droits de douanes pour les marchandises, agricoles et non agricoles qu’ils ont chacun souscrits. Ces droits dit « consolidés » sont consignés dans des listes de concessions tarifaires ;

• des plafonds de soutiens interne et à l’exportation de produits agricoles sur lesquels ils se sont engagés. Ces plafonds sont énumérés dans les listes d’engagements en matière de soutien interne et de subvention à l’exportation ;

• des engagements pris pays par pays en matière d’accès aux marchés et de traitement national dans le domaine du commerce des services. Ces engagements sont énumérés dans les listes d’engagements spécifiques (ces trois listes d’engagement pour les 154 membres de l’OMC représentent plus de 30 000 pages d’engagements) ;

• le corpus de disciplines multilatérales, comprenant en premier lieu l’Accord Marrakech instituant l’Organisation Mondiale du Commerce et 20 accords en annexe (600 pages de règles) ainsi que les décisions des Conférences ministérielles et du Conseil général ;

• la jurisprudence de l’OMC, régulièrement émises par les panélistes et l’Organe d’Appel (depuis 1995, 427 plaintes, 155 rapports de panels et 104 rapports d’Organe d’Appel représentant plus de 50 000 pages).

- Des fonctions

Selon les accords de Marrakech instituant l'OMC, cette organisation possède des fontions concrètes suivantes:

+ Administrer les accords commerciaux négociés entre par les États membres et les accords commerciaux multilatéraux, plurilatéraux.

+ Abaisser progressivement les droits de douane, ce qui a abouti à une diminution de 40 % en moyenne sur les biens industriels.

+ S'efforcer de résoudre les conflits et les disputes commerciaux concernant la réalisation et l’explication des accords de l’OMC et des négociations commerciales bilatérales, plurilatérales et multilatérales entre les membres.

+ Coopérer avec les autres organisations internationales d’économie comme le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale,... dans la détermination des poplitiques économiques au niveau mondial.

+ Examiner les politiques commerciales nationales et garantir la réalisation des règles de l’OMC.

-

Le processus d’adhésion du Vietnam à l’OMC.

Basé sur 10 ans d’innovation, le Viet Nam a décidé de participer à l’OMC. Le processus de négociation a eu lieu pendant 12 ans.

- Le 4 janvier 1995: le Vietnam dépose officiellement sa demande d’adhésion à l’OMC.

- Le 31 janvier 1995: le Comité chargé des missions concernant l’adhésion du Vietnam à l’OMC est fondé. Il regroupe plus de 20 pays membres et son président est Eirik Glene, ambassadeur norvégien à l’OMC.

- De 1996 à 2001: les négociations se concentrent dans les politiques commerciales du Vietnam. Le pays a dû répondre à plus de 2000 questions concernant ses politiques commerciales et économiques ainsi que ses investissements.

- En 2002: les pourpariers bilatéraux débutent.

- Le 9 octobre 2004: le Vietnam et l’Union européenne (UE) achèvent leurs pourparlers.

- Le 9 juin 2005: Vietnam et Japon achèvent les pourparlers.

- Le 18 juillet 2005: Vietnam et Chine achèvent leurs pourparlers.

- Le 31 mai 2006: le Vietnam et les États-Unis achèvent leurs pourparlers.

- Le 26 octobre 2006: le Vietnam a achevé tous ses pourparlers et documents concernant son adhésion à l’OMC.

- Le 7 novembre 2006: cérémonie d’admission du Vietnam à l’OMC.

- Le 11 janvier 2007 : L’OMC reçoit la décision officielle de la République socialiste du Vietnam. Le Vietnam devient le 150e membre de l’OMC.

Après 12 années de négociations avec le pays communiste, les 149 pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont approuvé mardi 7 novembre à l'unanimité l'adhésion du Vietnam, a annoncé un porte-parole. La participation de Hanoï au sein du gendarme des échanges mondiaux devrait être effective 30 jours après la notification à l'OMC de la ratification par le parlement vietnamien. Le Vietnam, l'un des derniers pays communistes de la planète, devrait ainsi devenir le 150e membre de l'organisation. "C'est une journée très importante et mémorable pour le processus d'intégration internationale du Vietnam", s'est félicité le vice-Premier ministre vietnamien, Pham Gia Khiem, qui dirigeait la délégation de son pays."Nous ferons de notre mieux pour tenir nos engagements", a-t-il promis aux Etats membres.

De son côté, le directeur général de l'OMC, Pascal Lamy, a salué l'adhésion du Vietnam, en qui il a vu "une des étoiles montantes du commerce mondial", dont les exportations ont fait un bond de plus de 20% l'an dernier.

-

Des opportunités et des défis pour le Viet Nam en adhérant à l’OMC

L’OMC ouvre non seulement de belles opportunités,

...

Télécharger :   txt (33.5 Kb)   pdf (84.7 Kb)   docx (26.8 Kb)  
Voir 19 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club