Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Aimé Césaire, Lecture Analytique "Au bout du petit matin... "

Par   •  11 Décembre 2017  •  962 Mots (4 Pages)  •  120 Vues

Page 1 sur 4

...

dénonce ainsi les idées reçues sur cette

région.

2. Une dénonciation colérique

 Césaire utilise tous les clichés des Antilles tels que le soleil, la plage les

perroquets pour démentir et corriger ces images comme avec " soleil

vénérien " l. 12, " force putréfiante » « ambiance crépusculaire " l. 11. Les

Antilles sont donc contaminées par la maladie et la mort et elles ne

représentent pas ce qu’on leur voue.

 Sentiment de duperie : « face de femme qui ment ", " extrême

trompeuse ", " désolée eschare ", " vieille vie menteusement souriante " ,

." hanneton de l’espérance ". Les Antilles sont donc le pays du

mensonge où ne réside aucun espoir tellement la destruction est

grande. Césaire veut dire par là que pour que les Antilles se

reconstruisent il va falloir une grande mobilisation des peuples et une

envie de révolte. Ils ont crus à une fausse promesse. Antilles=pays du

mensonge où tout est faux

 Césaire dénonce également la résignation au silence des Antillais.

Nous avons donc à la troisième strophe une dénonciation de la

soumission et du silence des Antillais qui sont condamnables car se taire

c’est accepter ce que l’on nous impose et ce qui leur est imposé n’est

absolument pas acceptable.

 « Fleurs de sang » référence au passé douloureux des Antilles « se

fânent » = oubli dénonciation lâcheté des Antillais qui souffrent en

silence.

 Répétition mot vieux/vieille montre que cette situation a assez duré

et qu’il faut agir.

3. Des marques d’espoir

 Dans la dernière strophe, Césaire fait la promesse d’une révolte.

 Cette promesse passe par le champ lexical de la nature qui va laver,

nettoyer et purifier les blessures métophorel.19 « l’eau nue

emportera les tâches mûres du soleil » régénérescence des Antilles

grâce aux éléments naturels cataclysmes sauveurs des mensonges

et des maladies.

 L’emploi du futur de certitude accentue cette décision de révolte et

met Césaire en porte-parole de la société Antillaise.

 L.20 : départ vers un monde plus onirique libéré du joug de la

colonisation avec des allusions douces plage/ songes/ « tiède »/

« oiseaux marins » idée de liberté

 Association feu (volcan) et eau (mer) qui montre qu’il y aura une

reconstruction totale grâce à l’alliance des forces.

Conclusion : Césaire dénonce avec violence dans cet extrait la situation des

Antilles et mobilise tous ses recours au profit de cette dénonciation. Nous

retrouvons les thématiques de la maladie, du mensonge, de la soumission et

du silence, qui sont les pêchés et les torts du peuple Antillais, désigné par « les

Antilles ». Césaire vise donc une prise de conscience des Antillais envers leur

situation, étant donné qu’ils y sont comme aveugles et cherche à éliminer la

passivité de ceux-ci. De plus, la promesse de révolte annoncée a pour but de

stimuler les Antillais à se rebeller et vise la régénérescence des Antilles. Nous

avons donc affaire à un poème engagé qui néanmoins ne néglige pas la

beauté du langage et de l’image afin de faire passer son message. Ceci est

donc un appel imagé à la rébellion.

...

Télécharger :   txt (6.4 Kb)   pdf (66.7 Kb)   docx (14.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club