Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Démocratie et totalitarisme

Par   •  22 Août 2018  •  3 271 Mots (14 Pages)  •  181 Vues

Page 1 sur 14

...

sur la politique qui s’opposent . En effet ,d’après Karl Marx , la transformation de l’économie explique la transformation politique et sociale de la société . Pour lui , la société n’a nul besoin que la politique prime pour assurer son bon fonctionnement , car selon lui , les sociétés capitalistes qui se basent sur la politique pour gouverner , sont affectées de contradictions fondamentales , ce qui va entrainer ces sociétés à une explosion révolutionnaire qui emmènerait une société avec un régime socialiste , à une société homogène sans classe sociale . C’est ainsi qu’il explique que l’organisation politique tend à disparaitre avec la distinction des classes , car pour lui l’Etat est un instrument d’exploitation d’une classe supérieure sur une autre

classe . Comme il l’explique dans son oeuvre Le Capital  où il va critiquer l’économie politique du capitalisme, en décrivant les contradictions de cette économie qui se base sur l’exploitation des classes travailleuses , et pour qui à terme ces contradictions vont emmener le régime à s’effondrer. Comme Marx , Aron , pensait que l’économie permettait de caractériser un type de société qui correspond à la société industrielle .

La seconde idée de la politique est celle de Tocqueville . En effet, pour lui le mouvement démocratique entraînait l’ensemble des sociétés modernes vers l’effacement des distinctions de statut et de condition entre les individus . Ce mouvement, pouvait d’après lui aboutir à deux sortes de sociétés . Soit une société égalitaire despotique , qui se caractérise comme un pouvoir absolu et autoritaire , utilisé par les dictateurs , c’est un régime où le pouvoir revient à une seule et unique personne . Ou bien ,comme une société égalitaire et libérale qui représente la primauté des principes de liberté et de responsabilité sur l’autorité c’est à dire une sociétés ou il apparait un accroissements des libertés égales pour tous , ainsi qu’une limitation des inégalités économiques . Contrairement à Marx , Tocqueville , rejette l’orientation d’une société socialiste pour une société capitaliste . Cette idée des différentes démocraties est représentée dans son ouvrage De la démocratie en Amérique où il traite de l’influence de la démocratie sur la société civile ainsi que des dangers de celle-ci sur les sociétés , notamment quand il aborde la démocratie despotique . Ces deux grandes idées n’accordent par le primat de la politique .

Cependant , pour Aron , les conséquences économiques découlent d’un point de vue politique .En effet , selon lui , la société industrielle soviétique ,qui découle principalement de l’événement de la révolution de 1917 où la planification du système économique politique est le résultat des décisions prises par les dirigeants politiques , ainsi chaque types de sociétés industrielles se met en place en fonction de la politique . Ainsi , le système économique soviétique , découle en réalité des partis et des idéologies politiques , il apparaît alors la preuve que le système économique n’est pas moins influencé par le système politique .

De plus , pour Montesquieu dans son ouvrage De L’Esprit des lois  , la nature d’un régime provient de ceux qui ont le pouvoir de la souveraineté , dans se cas c’est la politique qui prime par rapport à l’économie .

La primat de la politique se retrouve aussi dans le sens humain . En effet ,pour l’Homme , la politique est plus importante que l’économie car elle concerne directement l’existence de celui-ci . Pour les philosophes , c’est grâce aux multiples relations entre les Hommes que la vie humaine s’est formée . Pour eux c’est cette relation entre les Hommes qui permet l’organisation de la société . Cependant, sans autorité politique une société ne pourrait pas être solide . Les individus ont besoin d’une autorité qui leur dicte des règles et des comportements . Ainsi , cette autorité qui provient de la politique se trouve directement dans la manière de vivre des Hommes , elle fait donc partie de leur existence quotidienne . «  Il n’y a pas de vie sociale sans une autorité organisée » Autrement dit , sans règle ,la société serait anarchie.

B) La nuance de la primauté politique

Aron , parle de primat limité de la politique , car selon lui , l’économie peut tout de même influencer la société . Il va prouver que les théories de l’ensemble social ne se déterminent pas par la réalité collective . En effet , du point de vue sociologique , une économie ne peut pas entrainer un régime politique déterminé et unique , et inversement , la mise en place d’un système politique ne peut pas déterminer une mise en place économique unique . Du point de vue historique , des événements peuvent faire remonter à des causes qui ne seront jamais premières . Comme le dit Aron « En dernière analyses tout s’explique soit par l’économie , soit par la technique , soit par politique » C’est-à-dire que les conséquences d’un événement ne peuvent pas être arrêter . De plus , le primat de la politique dépend des différents régimes . En effet , pour le régime soviétique , c’est le primat de l’ économie , alors que , pour les régimes occidentaux c’est le primat de la politique . Néanmoins, dans les sociétés occidentales , la politisation de l’économie est moindre , car les décisions économiques se font principalement en dehors des secteurs de la politique .De plus , dans le système occidentale , le système politique accepte sa propre limitation . Cependant , même si la politique prime , elle est influencée par l’économie et la sociologie . Toutes les sociétés , quelles soient occidentales ou soviétiques sont hétérogènes , mais cette hétérogénéité laisse paraître un problème des classes sociales . En effet , dans les sociétés occidentales , les individus ont le droit de créer des groupes d’intérêts , de s’organiser et de se former , les groupes vont alors prendre conscience d’eux mêmes , comme par exemple, en créant des syndicats .Alors que , dans les sociétés soviétique , on ne retrouve pas de groupes organisés , les groupes d’intérêts sont interdit , les individus n’ont donc pas conscience d’eux même et de leur idéologie . Ce problème des classes sociales montre que c’est le régime politique qui détermines l’existence des classe , car c’est des régimes politique que découle les différentes idéologies .

En prenant l’exemple d’une société soviétique , il apparait que l’importance de l’économie se détermine par l’intérêt

...

Télécharger :   txt (19.6 Kb)   pdf (62.2 Kb)   docx (17.7 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club