Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Accompagnement éducatif et aide individualisée dans les actes de la vie quotidienne

Par   •  7 Mai 2018  •  2 217 Mots (9 Pages)  •  167 Vues

Page 1 sur 9

...

- Présentation de la personne soignée :

Madame F est née le 13 juillet 1924 en France de parents Italiens. Elle mesure 1m75 pour 78kg. Elle était couturière.

Madame F a 4 enfants (1fille au canada, un fils décédé, deux fils habitant en Moselle et un marie décédé il a 4 ans).

Elle parle Italien et Français.

Madame souffre de solitude et a fait plusieurs chutes à domicile, avec son accord, elle est arrivé en institution le 17 aout 2015 sur le service saint vincent.

Madame est atteinte d’une myasthénie : paralysie des muscles. Elle a des difficultés à parlé et à la marche.

Elle a des problèmes d’incontinences légère.

Madame porte une prothèse dentaire en bas, et des lunettes de vue (les deux yeux ne sont pas coordonnés donc elle voit trouble : facteur de chute)

Madame a du diabète. Elle se déplace avec un tripode.

- Présentation du temps clef du quotidien

J’ai choisi comme temps clef du quotidien la toilette, car c’est un moment privilégié, d’échange, de valorisation, de partage. Ce temps est réservé à l’autonomie de la prise de soin de la personne. Cela lui permet de lui redonné confiance en soi en étant propre, en accomplissant un acte de la vie quotidienne avec des produits choisis (savon, gel douche, parfum, crème hydratante..) par la résidente afin qu’elle garde sa propre identité.

- Présentation de l’accompagnement individualisé

Déroulement de la toilette en général

« En règle général, c’est une toilette partielle au lavabo (petite toilette + dos) stimuler pour le reste, Un protection anaform mini lui est mise pour la journée. On lui met son soutien gorge et les mis bas et la culotte, pour le reste, madame le fait seul ».

Déroulement lors de la douche :

Dans un premier temps, je n’oublie pas d’avoir les mains propres. Je m'assure que l'état de la personne me permet de lui faire sa toilette en vérifiant les transmissions au préalable.

Je récupère des gants jetable, mon chariot de douche qui est composé d’une raclette, de petits sacs poubelles, de serviettes, de gants de toilette et d’un gel désinfectant.

Puis dans un second temps, je me dirige vers la chambre de Madame F, je toque 3 fois à sa porte et j’attends quelle me réponde en prêtant bien l’oreille, car madame a des difficultés pour parler. Elle me dit « entré » d’une intonation masculine et un débit lent. Puis je mets la présence.

En règle général, elle m’attend dans son fauteuil en robe de chambre.

Je la salut « bonjourno », c’est à se moment qu’elle me fait des gros yeux et me sourit en me voyant. Je lui demande si tout va bien, si elle a bien dormi.

Puis je là prévient que je viens pour sa toilette, en lui demandant si elle souhaite une toilette au lavabo ou une douche.

Aujourd’hui se serra une douche, elle me fait un large sourir et me fait des mimiques de complaisance en me regardant (anecdote : la premiere fois que je l'ai aidé à prendre une douche, lors de l'écoulemant de l'eau à rigolé au éclat. En effet, Les réisdents on une douche toutes les 2 semaines et madame prenait une douche tous les jours chez elle).

Je demande à Madame F ce qu’elle souhaite porter, je l’aide à choisir ses vêtements tout en lui indiquant la meteo du jour. Je vérifie bien que ses vêtements soit propre car madame à des problèmes de vue.

Je repère ce qui est nécessaire pour préparer le matériel (serviette, gant de toilette), les produits (gel douche, shampoing, crème hydratante). Je remarque que madame dispose d'une fleur de douche. Je lui demande si cela est pour remplacer les gants de toilette lors de la douche, elle aquiece et me dit que « quotidiennement » elle utilisait se type d'accessoire chez elle.

Je propose à Madame F d’aller au wc avant de l’aide à prendre sa douche. Elle acquiesce. Je la laisse quelques minutes seul sur le toilette en allant refaire son lit pour ainsi eviter de la regarder faire ses besoins, ce qui tient du respect pour ma part .

Une fois terminé Madame me dit « terminé ».

Puis, je sollicite madame à se déshabiller et je n’hésite pas à l’aider si nécessaire. Puis je demande à madame F de s’asseoir sur la chaise de douche qui est présente dans chaque salle de bain.

C’est à ce moment là que je mets des gants jetables pour une question d’hygiène.

Je fais ruisseler l’eau près de la chaise de douche en évitant de la mouiller, puis je lui demande son avis sur la température de l'eau avant de la mouiller en lui demandant de touche l’eau avec le bout de ses doigts (bien sûr j’aurais aussi tester l’eau au préalable pour qu’elle soit a température ambiante).

Il est à noté que madame à des difficultés de manipulation avec ses mains.

Ainsi durant la progression de la toilette, je l’aide dans ses gestes à lui maintenir le pommeau de douche, la mouille si nécessaire.

Je lui rappelle que la toilette se fait des zones des plus propre vers les plus sales et je lui indique à chaques fois ce que j'effectue.

Ainsi dans un premier temps,j’effectue un shampoing à sa demande, tout en lui mettant un gant de toilette bien rincé sur son visage afin que la solution ne lui pique pas les yeux, tout en lui demandant de bien fermé les yeux et de basculer legerement sa tete en arriere. Puis je rince.

Puis je l'informe que je vais l'aider à lui nettoyer le dos avec la fleur de douche. Je lui laisse sa nettoyer la poitrine tout en récupérant le pommeau de douche. Je récupére la fleur de douche et madame F le pommeau de douche. Je lui nettoie ses jambes et ses pieds. Puis madame se rince.

Enfin, je solicite Madame F à se lever en lui donnant sa canne tripode tout en faisant atttention a ce qu'elle ne glice pas. Je lui donne la fleur de douche et madame effectue seul sa petite toilette, tout en rincant.

...

Télécharger :   txt (13.9 Kb)   pdf (58.4 Kb)   docx (19.8 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club