Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Microbiologie, Contrôle des micro-organismes

Par   •  23 Mai 2018  •  4 456 Mots (18 Pages)  •  130 Vues

Page 1 sur 18

...

La valeur D est écrite avec un indice expriment la température à laquelle elle s'applique.

La valeur Z :

Elle permet d'estimer la résistance relative d'un micro-organisme en calculant l'accroissement de température nécessaire pour réduire D à 1/10ème de sa valeur.

Exemple: la valeur D121 pour les spores Cilostridium bactérium est de 0,204 minutes pour une population de 1012 spores que l'on veut réduire à 100 (donc élimination à 100%). Calculer D'121 et D'111 (que devient D si on chauffe à 111C° plutôt cas 121 )(voir réponse poly )

Ainsi la stérilisation par la chaleur humide doit être appliqué pour de la chaleur supérieur à 100° de façon à détruire toutes les endospores bactériennes, ce qui nécessite l'utilisation de vapeur d'eau saturé sous pression, cette stérilisation est réalisé en présence d'un autoclave.

L'eau est bouillit pour produire de la vapeur qui est libéré dans la chemise et la chambre de l'autoclave, l'air initialement présent dans cette chambre est chassé jusqu'à ce que cette dernière soit rempli de vapeur saturé et les échappements sont fermés.

La vapeur saturé chaude continu à entrer jusqu'à ce que la chambre atteigne la température et la pression désiré qui est généralement de 121° pour 1 bar. La chaleur détruite toutes les cellules végétatives et les endospores en 10 à 12 minutes, le traitement est prolongé jusqu'à 15 minutes pour avoir une marge de sécurité.

On pense que la grande efficacité de la chaleur humide tient à la dégradation des acides nucléiques et à la dénaturation des protéines et favorise la destruction des membranes.

- La tyndallisation c'est la stérilisation fractionnée à la vapeur. Les manière thermosensibles tes que le plastique et le caoutchouc sont stérilisé grâce à cette méthodes.

Le produit à stériliser est chauffé à 90° pendant 30 minutes une fois par jours pendant 3 jours consécutifs et on incube à 37° entre chaque jour.

Le premier chauffage détruit tous les organismes sauf les spores bactérielles.

La plus part d'entre elles germent pendant l'incubation et sont détruite pendant la seconde période de chauffage.

Les spores restantes sont éliminés après la seconde incubation et le 3ème traitement thermique.

Les liquides thermosensibles comme le lait sont traité par un chauffage contrôlé à des températures bien inférieur à celle de l'ébulition, c'est ce qu'on appelle la pasteurisation.

Cette dernière n'est pas considéré comme une stérilisation totale mais elle permet d'éliminer la plus part des microbes pathogènes et d’empêcher la croissance des micro-organismes d'altération.

Ce procédé permet d'augmenter la durée de conservation sans altérer leurs propriétés organoleptiques.

Le lait peut être pasteuriser de deux manières :

- La pasteurisation du lait est généralement réalisé en passant le lait dans un échangeur de chaleur. Le contrôle du débit du lait et de la température permet des traitements thermiques de 15 secondes à 71°C et le lait est ensuite immédiatement refroidit. Ce processus s'appelle la flash pasteurisation. Les Flash pasteurisation peuvent aussi pratiqués à des températures plus élevés pour des temps plus long ce qui assure une meilleure conservation des propriétés organoleptiques.

- Il est traité dans de grandes cuves entre 63 et 66°C pendant 30 minutes, cependant cette méthode est moins efficace car le lait chauffe et se refroidit lentement.

A.2. La stérilisation par la chaleur sèche :

La matériel a stériliser est placé dans un four programmé a 160/170° pendant 3 heures. Le four est utilisé pour stériliser du matériel, la mort des micro organismes résultant de l’oxydation des constituant cellulaire .

La destruction des micro-organismes résultent de l'oxydation des constituants cellulaires et de la dénaturation des protéines.

La chaleur sèche ne corode pas la verreries ni les instruments en métal et elle permet la stérilisation des poudres, des huiles et des produits similaires.

Le bec à fin de se prémunir et d’une contamination par les micro-organisme en suspension dans l’aire ou sur le support de travail il faut travailler dans un champ stérile. Et généralement se champs et crée grâce à l’utilisation d’un bec , l’aire chauffe à haute température par le bec bunsen qui est donc stérile s’élève puis retombe pour former un cône stérile d’environ 20 centimes au tour du bec .

B. La filtration :

La filtration pore de (0.2micrometre) est une méthode excellentes pour stériliser/réduire la population microbienne dans les solutions de substances thermosensibles. Plutôt que de détruire les micro-organismes, les filtres les retient.

Il existe deux types de filtres: les filtres épais fait de porcelaine mate ou que l'on appelle aussi les filtres chamberlain et les membranes filtrantes (figure 3.a) qui sont des membranes poreuses en forme de disque d'une épaisseur de plus de 0,1 mm et sont généralement faite d’acetate ou de nitrate de cellulose (0.22 micromètre).on fais passer la solution à filtre dans le filtre par la pression d’une seringue ou d’une pompe péristaltique ou d’un gaz comprimer puis on la recueille dans un récipient au préalable stérilisé. Pour la filtration on peut stérilisé l’aire par filtration. Donc les hotte de sécurité biologique les PSM utilisé les filtres HEPA (high efficiercy particulate air) se sont des filtre absolu car ils retienne 97% des particules de 0.3 micromètre. Un courant d’aire laminaire donc sans turbulences est créé à l’intérieur de la hotte qui vas passer à travers le filtre. Il arrive de l’extérieur en remontant dans la hotte et en traversant le filtre HEPA forme un rideau d’aire verticale qui est stérile.

Dans les hottes l'air passe à travers les filtres en formant un rideau verticale d'air stérile devant l'ouverture de la hotte, ce dispositif représente un des systèmes de filtrations les plus importantes et il protège le manipulateur et son environnement contre les micro-organismes.

...

Télécharger :   txt (30.6 Kb)   pdf (76.8 Kb)   docx (26.9 Kb)  
Voir 17 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club