Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Tpe segregation raciale

Par   •  22 Mars 2018  •  1 644 Mots (7 Pages)  •  107 Vues

Page 1 sur 7

...

« Seperate but equal » Un système redoutable cherchant à désavantagés les Noirs, prenons pour exemple les registres électoraux dans le Mississipi, seulement 9 000 des 147 000 Noirs en âge de vote étaient inscrit. Les Noirs étaient scandaleusement désavantagés sur le plan pénal en étant écartés des jurys, des verdicts biaisés ainsi que des dizaines de milliers d’erreurs judiciaires en leur défaveur, plus particulièrement dans les Etats du Sud. [pic 4]En Caroline du Sud, les Noirs n’ont pas le droit de voter entre 1870 et 1948 AfFP / INP

Désireux de ne pas ranimer les braises de la guerre de Sécession, l’Etat fédéral ferme les yeux sur ces pratiques. Washington finit même par légaliser la ségrégation en 1896 à travers l’arrêt « Plessy contre Ferguson ». Ce recul démocratique instaure, à l’échelon national, le principe hypocrite de « separate but equal » (séparés mais égaux) dans les lieux publics. Dès lors, la ségrégation raciale prenait un tour officiel, faisant des Noirs des citoyens de deuxiéme classe, un apartheid avant l’heure en contradiction totale avec l’esprit initial de la Constitution. Loin de l’émancipation qui devait découler de la victoire du Nord et de l’abolition de l’esclavage, le XXéme siècle allait produire des décennies d’injustices, combattues à partir de 1954 par « Le mouvement pour les droits civiques » dirigé par Martin Luther King. Pour mettre à terme la discrimination dans les lieux publics il faudra attendre 1960 et le « Civil Right Act (1964) » ainsi que « Le Voting Rights Act (1965) » qui consistent à supprimer les examens et autres impôts pour devenir électeurs aux Etats-Unis. [pic 5] http://fr.slideshare.net/shoetzlein/civil-rights-mshs Separate but equal?

Pendant une quarantaine d’années, une minorité de Blancs a imposé ses lois ségrégationnistes à une majorité de Noirs, rejetant le pays au ban des nations. Un apartheid, terme signifiant « mise à part » en Afrikaans, consiste à separer systématiquement des populations de couleurs différentes. C’est l’un des régimes les plus sombres de l’histoire comptemporaine qui fut instauré en Afrique du Sud en 1913 suite à la victoire éléctorale du Parti national afrikaner de Daniel Malan. Cette idéologie raciste est fondé à partir d’un mythe dans lequel les Blancs constitueraient le peuple élu et se trouveraient menacés par le metissage et la population noir. Le concept de l’apartheid s’articule néanmoins autour de la division politique, sociale, économique et géographique du territoire sud-africain et de sa population répartie en quatre groupes raciaux hiérarchiquement distincts suite aux lois ségrégationnistes écrites en 1950 dans le « Population Registration Act » :

- les blancs, la plupart sont des descendants d’immigrants européens (les Afrikaner, qui regroupent les néerlandais, les français les allemands et aussi les scandinave, et les anglophones). Représentent environ 21% à la mise en place de l’apartheid.

- les indiens, provenant d’Asie représentent environ 3%

- les métis, environ 9%

- les Noirs, représentent la majorité de la population Sud-Africaine en 1950. [pic 6] http://sja3.over-blog.com/article-29651052.html

L'apartheid se distingue également en deux catégories. La première, le petit apartheid ou apartheid mesquin qui protège l'intimité des Blancs dans leur vie quotidienne en limitant leur rapport avec les non-blancs. Ainsi, en 1950, une loi oblige chaque groupe à résider dans des zones urbaines d’habitations prédéfinies. A partir de 1953, c’est les services et les lieux publics qui deviennent objet de séparation (Reservation of seperation Act). Des panneaux comme « Europeans Only », « Native Only » ou « Coloured Only » deviennent obligatoire. Cela mène à la deuxième catégorie, le grand apartheid. Il concerne la division spatiale du pays imposant des zones de résidence géographiquement séparées et racialement déterminées.

[pic 7] Distinction du territoire des blancs et des noirs http://www.dw.com/image/0,,3488865_4,00.jpg

Ce grand apartheid a été accompagné de mesures de déplacements et de regroupement des populations noires dans des foyers nationaux appelés bantoustans en 1959. Il s’agit de 13% du territoire et ils sont le plus souvent surpeuplés avec des terres pauvres, sans richesse naturelle et sans industrie. Enfin, en 1991, grâce à la résistance et la persévérance des Noirs et l’opposition de la communauté internationale, cette politique de ségrégation fut abolie.

Le gouvernement américain essaie d’instaurer ce régime provenant d’Afrique du Sud. La lutte contre ce mouvement des droits civiques pour obtenir la fin des inégalités entre Blancs et Noirs est interminable.

---------------------------------------------------------------

[pic 8]

http://franceusamedia.com/wp/wp-content/uploads/2013/12/overcoming_apartheid-a0a9e8-a_3272-1.jpg

Au début des années 60, la vie quotidienne des Noirs est remplie d’inégalités, de discrimination et de manque de droits civiques. L’un des combats principale du président John F.Kennedy : La déségration. Une ségrégation qui malencontreusement persiste et s’accentue. La population noire connait divers exclusions et discrimination dans des lieux et services publics suite aux lois ségrégationnistes instaurées en 1876. L’attente de l’adoption du « Civils Right Act » fut longue mais finalement signé par le président Lyndon Johnson en 1964 contre toute formes de ségrégation dans des lieux publiques. Un petit pas pour le gouvernement américain, un grand pour la population noire. La lutte continue ainsi et permet même de mettre fin à la discrimination à l’embauche pour certains emplois. Bien sûr une inégalité des chances d’embauche est réelle et le 24 septembre 1965, Johnson signe un décret ordonnant aux entreprises travaillant avec l’Etat de prendre des mesures « Discriminatoires positives » qui ainsi augmente les chances d’accès à l’emploi des minorités.

---------------------------------------------------------------

[pic 9]Discrimination dans l’embauche d’emploie

http://www.memoireonline.com/02/12/5395/Discrimination-dans-le-monde-du-travail3.png

L’arrêt Brown de la cour suprême en 1954 amène à l’interdiction

...

Télécharger :   txt (12.5 Kb)   pdf (59.5 Kb)   docx (17.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club