Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La crise boursière de 1929

Par   •  14 Novembre 2017  •  841 Mots (4 Pages)  •  101 Vues

Page 1 sur 4

...

l’économie nationale au profit des relations commerciales internationales.

7. Grâce au New Deal, le gouvernement américain recrute directement des ouvriers pour les remettre au travail et relancer l’économie. La pancarte sur le document présente le programme WPA (Work Progress Administration 1935).

8. Roosevelt : << Notre grande tâche prioritaire est de remettre les gens au travail >>. En effet le président va suivre son programme WPA en employant des ouvriers dans la construction d’infrastructures dans le pays et de ce fait relancer l’économie. Nous pouvons alors dire que la WPA est l’application concrète de grands principes énoncés par Roosevelt en 1993.

9. Les solutions proposées par le New Deal sont en rupture par rapport au libéralisme car cette doctrine politique-économique rejette le rôle de l’Etat dans l’économie. Alors que dans ce cas, l’Etat joue un rôle majeur dans l’économie puisqu’il recrute des gens directement, qu’il securise et contrôle les flux boursiers dans les établissements bancaires. C’est pourquoi ces solutions sont bien une rupture avec le libéralisme.

Bilan :

Le jeudi 24 octobre 1929, un krach boursier à Wall Street, la bourse de New York, provoque une crise économique sans précédent qui déstabilise l’ensemble des économies occidentales. Cette dépression et ses lourdes conséquences économiques et sociales auront un impact important sur l’ensemble des pays occidentaux. De ce fait, les gouvernements seront amenés à modifier leurs politiques et à remettre en cause le libéralisme.

I) Origine de la crise

Ce krach boursier se produisit à New-York dans les établissements boursiers de Manhattan le jeudi 24 Octobre. En une journée de spéculation boursière, 13 millions d’actions sont invendus due à un manque d’acheteurs, les cours s’effondrent et l’économie américaine est en chute libre. Cette crise paralyse l’économie mondiale et bouleverse les flux boursiers. Les actions diminuent ce qui pousse de nouveaux actionnaires à en vendre, cela crée un cercle vicieux qui ne peut qu’aboutir à un krach boursier.

II) Conséquence de la crise

...

Télécharger :   txt (5.5 Kb)   pdf (66.9 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club