Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comment réduire les accidents de travail et les maladies professionnelles dans le secteur du BTP ?

Par   •  25 Août 2017  •  1 428 Mots (6 Pages)  •  90 Vues

Page 1 sur 6

...

Dans un premier temps, le sonomètre, qui permet d’enregistrer des échantillons de bruit représentatifs des machines et des outillages utilisés sur les chantiers.

[pic 4]

Dans un second temps, le dosimètre, permet d’évaluer l’exposition sonore quotidienne des personnes sur leur lieu de travail. Accroché sur l'épaule, le microphone se fixe près de l'oreille, et mesure le niveau de pression sonore, il calcule, ainsi «dose» de bruit subit par le porteur.

[pic 5]

Si tous les moyens de protection collective contre le bruit ont été envisagés et qu'ils n'ont pas pu être mis en œuvre soit pour des raisons techniques, soit pour des raisons financières, l'employeur peut recourir à des protecteurs individuels contre le bruit (PICB). Ils sont peu coûteux, mais pas toujours bien acceptés par les salariés du fait de leur inconfort. On distingue deux catégories de matériel :

• les protecteurs munis de « coquilles » (casque, serre-tête)

[pic 6]

• les bouchons d'oreilles.

[pic 7]

5) Les principaux comportements à risque :

Pour conclure sa démarche de prévention l'employeur peut mettre à la portée des salariés une brochure contenant les principaux comportements à risque, qui sont les suivants :

•Risque de chute : C'est la première cause d'accidents dans le secteur du BTP, l'accident causé par une chute se distingue en deux catégories :

•Chute de plain-pied : surface glissante, accidentée, passage étroit, encombré...

•Chute de hauteur : échelles, échafaudage, dénivelés, fosses, escaliers etc.

•Risque de collision : Accidents causés par un choc entre véhicules ou avec un opérateur, dus à une mauvaise visibilité, une absence de marquage des voies de circulation, manœuvres dangereuses etc...

•Risque lié à la manutention : Ce type de risque est lié au levage et au transport de charges lourdes, selon deux modes :

•Manutention manuelle : accidents liés aux mauvaises postures, gestes et efforts non adaptés et répétitifs, chute d'objets etc...•Manutention mécanique : chute d'objet d'un chariot élévateur, renversement etc

•Risque chimique : Risque d'intoxication, d'allergie, de brûlure, ou de gêne par inhalation, ingestion, contact cutané de produits mis en œuvre ou émis sous formes liquide, solide ou gazeuse. Ex : inhalation de fumées et poussières, contact cutané avec un produit corrosif etc...

•Risque lié aux équipements de travail : Se définit par la somme des accidents causés par une mauvaise utilisation ou par un contact accidentel avec un outillage ou équipement.

Ex : éclatement de flexibles, coupure par scie circulaire, projection de fluides, démarrage inopiné d'une machine....

•Risque lié au bruit : Dû à une exposition à un fort niveau sonore entraînant des risques de stress et de surdité. Ex : niveau sonore des outils de frappe, alarmes sonores de recul, etc...

...

Télécharger :   txt (9.8 Kb)   pdf (81.4 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club