Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Thermique, calcul et trame exemple

Par   •  2 Décembre 2019  •  TD  •  628 Mots (3 Pages)  •  42 Vues

Page 1 sur 3
  1. Définir l’isolation des parois opaques :

Une paroi opaque désigne un mur, le toit, les combles et le planché. C’est un élément séparant l’intérieur de l’extérieur. Elle joue un rôle important pour pouvoir réduire  ’isolation thermique d’une paroi est sa capacité à ne pas être traversée par la chaleur. Un isolant thermique est un matériau épais et léger qui emprisonne de l’air de façon immobile par un enchevêtrement de fibres ou une microporosité. [pic 1]

D’un point de vue énergétique, l’isolation par l’extérieur et l’isolation répartie sont les plus efficaces (évite les ponts thermiques).

Elle consiste à appliquer à l’extérieur de la paroi un isolant sur rail ou collé-fixé, puis un bardage ou un enduit avec différentes couches intermédiaires.

Voir ci-contre le croquis d’une paroi opaque.

  1. Définir les solutions pour les ponts thermiques :

Un pont thermique est une faiblesse dans l’enveloppe d’un bâtiment à travers laquelle les calories passeront en priorité. Les ponts thermiques se trouvent à différents endroits d’une enveloppe :

  • dans une jonction entre 2 parois ;
  • dans une jonction entre une paroi intérieure et une paroi donnant sur l’extérieur
  • pour le pourtour de baies vitrées, de portes ;
  • pour une ouverture techniques (prises électriques, serrures…).

Il existe différentes possibilités pour les réduire :

  • une isolation extérieure continue ou isolation répartie ;
  • des rupteurs de ponts thermiques entre parois ;
  • utiliser des menuiseries à rupture de ponts thermiques ;
  • mettre des volets extérieurs, principalement sur les façades exposées au froid ou au vent

Les points singuliers ou la discontinuité d’une isolation créent des ponts thermiques. Ces ponts thermiques sont des points froids source de condensation et donc d’humidité dans les murs.

Le croquis ci-contre représente une coupe de détail pour le traitement des points singuliers .[pic 2]

Pour une même épaisseur d’isolant, la performance de la paroi sera donc meilleure avec une isolation thermique par l’extérieur qu’avec une isolation thermique par l’intérieur. Par exemple, pour atteindre un coefficient de transfert thermique U de 0,24 W/m².K, seul 12,5 cm d’isolant sont nécessaire par l’extérieur, 20 cm sont nécessaires si l’isolation est répartie entre l’intérieur et l’extérieur et que l’atteinte de cette performance est impossible par l’intérieur.

...

Télécharger :   txt (4.5 Kb)   pdf (379.4 Kb)   docx (612.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club