Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Entrepreneuriat et attractivité des territoires

Par   •  18 Octobre 2018  •  12 900 Mots (52 Pages)  •  71 Vues

Page 1 sur 52

...

La culture territoriale des pouvoirs publics a un important rôle à jouer dans la conception et la mise en œuvre de toute une série de politiques publiques en faveur de la création et du développement des entreprises. En effet, les initiatives entrepreneuriales peuvent varier selon le nombre et la diversité des

opportunités existantes sur

un territoire. Une société qui veut bénéficier

des firmes entrepreneuriales

doit favoriser l’émergence de l’esprit

de

l’entreprise. La relation entre l’entrepreneur et son territoire est très importante puisque son premier marché est d’ordinaire le territoire local . 1L’entrepreneur reste un acteur dépendant des ressources de son territoire dans lequel il émerge.

Dans certains pays d’Europe, il y a une véritable concurrence entre les régions et entre les villes en matière d’entrepreneuriat. Chaque territoire essaye de valoriser le potentiel local, de mettre en place des conditions favorables par les institutions régionales et locales qui cherchent à attirer les entreprises en jouant sur l es prix des terrains, les taxes locales…etc.

L’attractivité territoriale reste l’enjeu principal pour les espaces dans le but d’attirer plus d’activités et de projets. C’est encore valable pour les domaines où l’offre se base sur les ressources d’un territoire qui fonde l’image du pays.

[pic 2]

1 P. A. Julien, M. Marchesnay, « l’entrepreneuriat », Economica, paris, 1996 ;

3

---------------------------------------------------------------

Avec la globalisation des économies provoquant l’universalisation des produits et des comportements de consommation, le recul du local a été annoncé. Pourtant, il revient avec la multiplication des clusters, des pôles d’excellence, et des technopôles. Ce retour du local s’accompagne de la montée des territoires, jouant un rôle déterminant dans la construction des configurations productives, à travers la qualité de leurs offres. Partant de cette idée la problématique qui mérite d’être posée est la suivante :

Dans quelle mesure l’entrepreneuriat peut contribuer à l’attractivité territoriale ?

4

---------------------------------------------------------------

CHAPITRE I. CADRE GENERAL DE L’ATTRACTIVITE

TERRITORIALE

Introduction

Il est indéniable que toute politique d’attractivité consiste à attirer les investissements à la fois exogènes et endogènes sur un territoire donné, dans l’objectif d’accroître le niveau de l’activité économique. Dans ce sens l’attractivité territoriale prend place afin de justifier les choix d’investissements et d’accueil d’activités nouvelles qui visent à accentuer le développement d’une ville ou d’une agglomération.

Le but de cette première section est de clarifier la notion de l’attractivité territoriale, ensuite d’illustrer les différents déterminants et dimensions de celle-ci, et dans une deuxième section ses caractéristiques fondamentales ainsi que les multiples approches de l’attractivité d’un territoire.

Section 1 - Attractivité : un concept multidimensionnel à retravailler

1. Comment peut-on définir une attractivité territoriale ?

Les usages croissants du terme d’attractivité depuis une quinzaine d’années découlent de l’intérêt accordé à l’impact de la mondialisation, dont les délocalisations sont un exemple. Le terme désigne donc les nouvelles manières de penser l’économie internationale, les flux d’activités et de capitaux, les investissements. On peut définir par défaut l’attractivité comme « la capacité pour un territoire d’offrir aux acteurs des conditions qui les convainquent de localiser leurs projets sur leur territoire plutôt que sur un autre » (Hatem 2004b), ou encore comme « la capacité d’attirer de la main d’œuvre qualifiée et des compétences comme des moyens pour favoriser le développement économique la régénération urbaine » (OCDE, 2005).2

On peut dire que l'attractivité d'un territoire est un concept et une mesure multidisciplinaire au carrefour de l'économie du développement, de l'économie financière, du droit comparé et de la science politique. Cette mesure vise à quantifier et comparer l'attrait relatif de différents territoires concurrents pour des flux d'investissements «rares», en les évaluant quantitativement et qualitativement sur une série de variables telles que la croissance du PIB, la qualité de la main d'œuvre, la stabilité politique.

[pic 3]

2 (OCDE, 2005).

5

---------------------------------------------------------------

Pierre Veltz (2004) définit l’attractivité comme une notion complexe qui,

appliquée aux territoires, doit tenir compte des interactions entre trois facteurs :

- La mondialisation industrielle en parallèle de la globalisation financière, dans un univers d’échanges et de production de plus en plus transnationaux

- La métropolisation (polarisation de l’économie)

- Le mode d’organisation des firmes (et pas seulement des grandes firmes).

- Les déterminants et les dimensions de l’attractivité

Les déterminants classiquement retenus de l’attractivité sont la taille du marché du territoire considéré, le coût du capital et du travail et l’existence d’entreprises complémentaires ou concurrentes dans le processus de production (Friboulet, 2010 ; Coeuré et Rabaud, 2003)3.

Ne retenir que ces déterminants revient à considérer que l’attractivité peut être réduite à la capacité d’un territoire à attirer du capital productif. . Cela amène à introduire

...

Télécharger :   txt (98.8 Kb)   pdf (263.4 Kb)   docx (80 Kb)  
Voir 51 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club