Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Sophrologie

Par   •  4 Décembre 2021  •  Dissertation  •  1 550 Mots (7 Pages)  •  63 Vues

Page 1 sur 7

Référence du cours : KH37.0619

NOM : BRET   Prénom : Caroline

N° élève : 16698KF

Adresse : 756 LA BUCAILLE 27500 TRIQUEVILLE

NOTIONS DE SOPHROLOGIE

Référence du cours : KH37.0619

Caroline BRET


SEQUENCE : NOTIONS DE SOPHROLOGIE

  1. Entrainement
  2. Relatez par écrit vos impressions, et sensations pour chacune d’elle.

  1. RESPIRATION CALME

J’ai commencé par la pratique sur le dos Puis assise, en écoutant de la musique de flute de pan

Après quelques respirations, j’ai senti mon corps se détendre. Mes muscles se relâcher, mon corps était en apaisement, mon cerveau brumeu et vide.

Mon rythme cardiaque ralentissait, mon corp comme en apesanteur.

J’été dans un état de détente total

C’est la respiration qui m’a le plus convenu

  1. RESPIRATION PURIFICATRICE

Les premiers jours mes mains et bras avaient des fourmillements, je sentais mon corps basculé en avant et arrière. Ce n’est pas la position la plus confortable

Mon cerveau se concentré sur l’équilibre et sur la respiration ce qui vida mon corps mais l’équilibre est plus difficile à maintenir.

Je me suis concentré sur mes pieds pour l’équilibre, plus les séances avançait plus j’avais l’impression que mes pieds s’enraciner dans le sol.

Plus je faisais de séance, mes fourmillements s’atténuaient. La sensation équilibre s’atténuait je pouvais lâcher la nuque, les épaules, les bras, les mains, ma respiration devenait plus régulière. Au fil des séances, j’ai pris confiance en mon corps et l’encrage, ce qui me libérait mon corps d’Energie négatives.

  1. RESPIRATION POUR AMELIORER L’ELASTICITE DU SYSTEME RESPIRATOIRE

J’ai fait cette respiration assise. Au début de la respiration une sensation de tète qui tourne. Puis au fur et a mesure le haut de mon corps se détend, plus je fais la respiration plus ma capacité d’inspirez augmente. Il m’a fallu plus de travail 4 séances Pour être bien et détendu dans ce mode de respiration.

Au fur et a mesure, mon corps a su être réceptif, les tensions libérées, en bloquant l’air quelques seconde j’écoutais mon rythme cardiaque, et au fil des respirations il ralentissait.

A mon expiration, mes poumons mon corps se vidait de toutes les tensions. Mes pieds s’encraient dans le sol et mes fesses s’enfonçaient dans le fauteuil

  1. RESPIRATION REVITALISANTE

C’est la respiration qui me demande plus d’investissement, certainement du a ma fibromyalgie. La position debout met inconfortable, il faut rester plus concentré pour la coordination bras et équilibre. Les douleurs musculaires ce sont fait plus sentir

Il va me falloir plus d’entraiment pour que je ressente les effets positives

Conclusion :

De nature speed, je pratique la sophrologie et le yoga pour apprendre à m’apaiser.

La sophrologie met très utile quand mes crises de fibromyalgie arrivent, cela me permet de diminuer mes douleurs et apprendre à écouter mon corps. J’ai quand même plus de mal avec la position debout, certainement dû à mon surpoids. Je la pratique en tout temps, surtout le soir après ma journée de travail. Cela fait 4 mois que je la pratique régulièrement

EXERCICE 2 :  APPLICATION PRATIQUE

Mme L., 48 ans, vient consulter pour des problèmes d’anxiété. Elle rencontre depuis son adolescence des difficultés à gérer le stress, que ce soit dans sa vie personnelle ou professionnelle.

Cela se manifeste par des tensions dans le corps, notamment au niveau des cervicales. Elle peut aussi se sentir oppressée lorsqu’elle doit réaliser quelque chose dans l’urgence.

Mme L. est assistante commerciale, elle est appréciée dans son travail et sa vie privée est harmonieuse (mariée, deux enfants).

Lors de l’anamnèse, vous avez note qu’elle aimait beaucoup la nature et l’eau.

Votre travail consiste ici à imaginer que vous êtes en présence de Madame L dans le cadre d’une séance (qui n’est en aucun cas la première), et à lui proposer une sophronisation de base vivantielle pour l’amener à un état de détente.

Vous devez donc vous adresser directement à elle (par exemple : « je vous propose…. Vous sentez votre cage thoracique s’ouvrir à l’inspiration… ») et non pas décrire ce que vous lui diriez.

Il s’agit d’une mise en situation qui ne doit comporter aucune théorie, l’anamnèse sera supposée avoir été faite auparavant et ne sera pas relatée.

Vous commencez la séance par l’induction : ≪ vous vous installez confortablement…

Vous poursuivrez avec une visualisation d’un lieu de nature et terminerez par une desophronisation.

Utilisez vos propres mots !

Bonjour, Mme L, pouvez-vous éteindre votre téléphone pour être assurée que vous ne soyez pas dérangé.

Je vous invite à vous Installez confortablement dans le fauteuil, vous préférez assise ou allongez la position ou vous êtes la plus confortable, je règle le fauteuil en position allongée comme le souhaite Mme L.

...

Télécharger :   txt (9.5 Kb)   pdf (118.4 Kb)   docx (577.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club