Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Analyse de situation

Par   •  19 Janvier 2018  •  2 070 Mots (9 Pages)  •  157 Vues

Page 1 sur 9

...

Les difficultés rencontrées lors de la mobilisation de Mr A. pendant sa toilette m’ont permises de me questionner sur les bons gestes a adoptés et le confort que je pourrai apporter lors d’une toilette d’un résident douloureux et en obésité afin que la toilette représente pour lui un moment de bien être. Quelles sont les solutions aux difficultés des soignants pour la prise en charge d'un patient obèse ?

Phase analytique

.

J’ai pu observer l’importance des gestes concernant la relation avec son corps, j’ai observée que Mr A. était à l’aise lorsque j’ai préservé sa pudeur en le recouvrant d’une serviette, il est important de respecter leur pudeur car leur obésité est vécue pour certains comme une fatalité, certains ont même honte c’est pour cela qu’il est important de prendre conscience de la réalité quotidienne des personnes souffrant d’obésité, en préservant leur pudeur et en utilisant les gestes et notions apprises à l’école j’ai réussis à créer un climat favorable au bien être du résident et une relation de confiance.

J’ai pris conscience de la douleur de Mr A. lors du positionnement au bord du lit où de sa difficulté à se tenir à la barrière lorsque j’effectuais sa toilette du siège c’est pour cela que je pense qu’un matériel adapté aux personnes en obésité permettrait d’obtenir un confort pour le résident et aussi pour le soignant car j’ai pu constater la difficulté pour moi de déplacer Mr A., en faisant des recherches plusieurs équipement sont commercialisés et efficaces comme :

- Le lève-patient doté d'un harnais optimal est idéal pour les transferts quotidiens et la mobilisation au sol en cas d'urgence.

- Draps de transfert permettant un repositionnement et retournement d'un côté à l'autre, cette procédure peut être effectuée en toute sécurité en utilisant un ou plusieurs draps de transfert impliquant au moins deux soignants

- Le verticalisateur, appelé également releveur, est un appareil médical de transfert actif d'une personne. Il a pour objectif de permettre le transfert assis-debout par exemple du lit vers le fauteuil ou vers les toilettes en passant par la position debout et d'effectuer des changes

De plus ces derniers permettraient d’effectuer les soins locaux avec plus de facilité et avoir une visibilité sur son état cutané en globalité et donc d’optimiser sa guérison.

Puis j’ai pu constater que les principes d’ergonomie appris en formation et au contact des aides soignantes du service sont très utiles pour éviter les accidents dorsolombaires. Il est essentiel de bien concevoir son environnement et de se servir du matériel à disposition comme par exemple mettre le lit du résident à bonne hauteur à l’aide de la commande électrique pour effectuer la toilette.

De plus il est important de préserver l’autonomie notamment en prenant connaissance de ce que le résident est capable de faire ou pas auprès du personnel soignant ou en regardant son dossier médical, de plus plusieurs outils sont disponibles pour évaluer le degré d’autonomie du patient établis à partir de la notion de besoins fondamentaux comme par exemple :

- La grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupe Iso Ressources)

- La grille MOSHON (Mobilité, Orientation, Sécurité, Hygiène, Occupation, Nutrition)

- Le plan de soins infirmiers et les 14 Besoins fondamentaux de Virginia Henderson.

Puis les transmissions réalisées par le personnel soignant.

Concernant son état cutané, l’urine ne facilite en aucun cas son amélioration donc il est nécessaire de changer sa protection plusieurs fois par jour.

Faire participer le résident pendant les soins comme je l’ai fait pour le choix de ses habits est essentiel cela permet de le rendre acteur de sa toilette et qu’il choisisse ses habits selon son envie et son humeur.

Synthèse

J’ai pris conscience qu’un matériel adapté aux personnes en obésité permettrait d’obtenir un confort pour le résident et le soignant, puis les personnes obèses ont le droit de bénéficier de soins sécurisés et dispensés dans la dignité, et en contrepartie, les soignants ont le droit de bénéficier d'un environnement de travail sans risques.

Des soins de qualité commencent par l'anticipation des risques à tous les stades du processus de soins, puis à les contrecarrer.

Il est évident que la toilette est un soin important pour le résident, ce soin doit être un moment de partage avec le soignant, permettant ainsi de communiquer avec le résident qui par la situation tend à se confier mais cela risque d’être anéanti si le soin est désagréable pour lui.

Puis l’importance de considérer la personne comme quelqu’un d’unique et faire

preuve d’empathie afin d’établir une relation de confiance.

Conclusion

La toilette d’un patient obèse est difficile sans équipement et sans aide d’un autre soignant alors qu’avec ces moyens le confort du résident n’en serait que plus grand mais étant en période de restriction budgétaire, de nombreuses institutions médicales doivent faire sans, mais ces conditions ne sont elles pas préjudiciables sur la santé du soignant et du patient avec le temps ?

...

Télécharger :   txt (12.3 Kb)   pdf (51.2 Kb)   docx (15.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club