Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Habitat inclusif

Par   •  23 Janvier 2022  •  Étude de cas  •  386 Mots (2 Pages)  •  72 Vues

Page 1 sur 2

La loi du 11 février 2005 vise à garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie, un projet qui se construit dans un lieu de vie. Mais quand elles ne peuvent pas vivre de façon autonome, les possibilités d’habitat se limitent au maintien à domicile et à l’hébergement en institution.

• Envie d’un chez soi

• Besoin d’accompagnement

• en quête de vie sociale

Les personnes handicapées souhaitent choisir leur habitat, et, le cas échéant avec qui le partager. Elles sont en demande d’un projet social et de services associés au logement dans un environnement adapté et sécurisé qui garantisse inclusion sociale et vie autonome en milieu « ordinaire »

C’EST CE QUE L’ON APPELLE L’HABITAT INCLUSIF !

C’est dans le cadre d’associations , collectivités locales, CCAS, des mutuelles et bailleurs sociaux que l’on va trouver plusieurs formes d’habitats sociaux.

L’habitat inclusif est en fait un bâtiment collectif pour personnes handicapées ou un regroupement de logements sur un même site dont le périmètre est restreint , ou une maison ou appartement permettant la cohabitation de plusieurs personnes handicapées on dit alors qu’ils sont colocataires.

Cette colocation répond au projet par trois caractéristiques communes.

• Lieu d’habitation de la personne qui est son logement personnel, son « chez soi »

• Besoin de logement, d’aide et d’accompagnement

• Insertion active dans la vie de quartier , l’environnement de proximité (tiers lieu)

‘4 piliers de l’habitat inclusif :

La veille : sécuriser la vie a domicile par la présence d’intervenants, par l’architecture du bâtiment, les installations de surveillance et d’alerte.

Le soutien à la convivialité : lutter contre la perte d’autonomie, le repli sur soi, l’isolement, les activités collectives, l’intégration des familles et des proches (rapprochement familiale , appel , visite, et retour chez eux…), inscription dans le systèmes associatifs….

Le soutien à l’autonomie : les intervenants sont dans un accompagnement quotidien des actes de la vie en favorisant leur maintien dans un logement ordinaire. Il correspond à un service d’aide a domicile qui s’organise sous forme de prestations individualisées selon les besoins de la personne a aider ou par un système de mise en commun partielle pour les besoins collectifs

L’aide

...

Télécharger :   txt (2.6 Kb)   pdf (36.6 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club