Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Comment rédiger un CV ou une lettre de motivation (exemples)

Par   •  18 Septembre 2018  •  23 694 Mots (95 Pages)  •  467 Vues

Page 1 sur 95

...

la formule de congé : clôture de la lettre, formule de politesse

b – Contenu de la lettre :

- les éléments indispensables :

Il s’agit de l’en-tête (prénom, nom, adresse date de rédaction), de l’objet, de l’identité du destinataire, de la formule d’appel, de la formule de politesse et enfin de la signature.

- la structure « APOR » :

* A = Amorce : il faut attirer l’attention de l’employeur (introduction soignée et personnalisée). Rappeler l’annonce pour laquelle on postule.

* P : Pourquoi ? Quelle est la motivation, l’objet de la lettre, le motif de la demande ? La lettre doit donc être accrocheuse (l’objet de la demande doit être reformulé en tête)

- O : Offre (argumentation) : les éléments qu’on a à offrir à cette entreprise d’une part, et d’autre part, l’explication des raisons pour lesquelles on souhaite un entretien. Attention : il ne s’agit pas de recopier le CV, mais d’illustrer brièvement ces éléments spécifiques.

- R : Rencontre : prendre rendez-vous pour un entretien plus approfondi + formule de politesse.

c – La longueur :

Une bonne lettre est courte : 15 à 20 lignes maximum, car elle doit pouvoir être lue rapidement. Il faut montrer son esprit de synthèse et proscrire tout verbiage. C’est aussi une forme de respect pour le recruteur. Et si vraiment tout ce qu’on a à écrire ne tient pas sur une seule page, on continue sur une deuxième qu’on agrafe à la première (cette deuxième hypothèse n’est toutefois pas conseillée).

d – L’énonciation :

La règle du vous, moi, nous doit s’articuler en 3 parties.

- vous : commencer par parler de l’entreprise ou du poste. Malheureusement, c’est une démarche difficile et peu de candidats s’y plient.

- moi : indiquer au lecteur son savoir-faire ; en un mot ses compétences pour remplir avec succès une fonction donnée, une mission particulière.

- nous : conclure la lettre par une formulation polie mais assurée et en aucun cas craintif.

N.B : Pas d’appel à la pitié, ni d’étalage de sa vie privée ou de sa déprime.

e - Langue, style :

Tous les recruteurs sont formels : il faut un style direct, simple, écrit au présent, avec des phrases courtes et claires. Il ne faut donc n’utilise que des mots que l’on comprend parfaitement, remplacer les formes négatives par des affirmatives, bannir, quand c’est possible, les participes présents et les accumulations de « qui », « que », les verbes trop atténués (le conditionnel par exemple) ou la voix passive. Privilégier les verbes d’action.

Structurer votre texte en ensembles cohérents qui formeront des paragraphes homogènes de 5 lignes maximum. Au moins trois paragraphes plus une.

L’orthographe doit être impeccable ; faites-vous relire par quelqu’un d’autre si possible.

Lorsqu’un candidat postule via Internet ou e-mail, la place laissée à la lettre de motivation est restreinte. Le style est alors plus télégraphié, plus direct. En fait c’est toute la façon de communiquer qui diffère d’un courrier classique.

6 – La mise en page :

- Retranscrire le texte selon les usages. A la main, c’est une attention vis-à-vis du lecteur. Pas de photocopie, pas d’impression par ordinateur.

- Confectionner un guide-lignes qui permettra, par transparence, d’aligner les phrases horizontalement et de visualiser les marges sans les tracer sur la feuille.

- Écrire l’adresse sur l’enveloppe et l’affranchir correctement. Assurez-vous d’adresser votre courrier à la bonne personne. Un simple coup de fil à la société vous indiquera son identité et l’orthographe exacte de son nom. Ecrivez son nom en toutes lettres sans abréviations.

- Ne pas agrafer le CV à la lettre.

- Présentez votre lettre de façon impeccable : soin, propreté, aucune rature, papier blanc A4 non ligné.

- Ecrire les nombres en chiffres, donner le sens des sigles peu connus.

VIII. Quelques formules :

1 - Exemples classiques :

- « Votre annonce parue dans… a retenu toute mon attention ; en effet, le poste que vous proposez correspond à ce que je recherche. »

- « J’ai relevé avec intérêt votre offre d’emploi dans… ; les termes qui la composent correspondent à la fonction que j’exerce actuellement. »

- « Votre annonce parue dans … m’a vivement intéressé(e) et je serais heureux(se) de me joindre à votre équipe. »

- « Très intéressé(e) par l’annonce parue dans … concernant l’emploi de … »

- « L’annonce concernant le poste de … parue dans… a vivement éveillé mon attention. »

2 – Exemples plus percutants : - « La mécanique automobile est depuis toujours le centre de mes passions et je suis avec intérêt les nouveaux développements techniques. C’est pourquoi, lorsque j’ai lu votre annonce dans…, je n’ai pas hésité un instant à poser ma candidature. »

- « Vous êtes à la recherche d’un vendeur de première force ? En 2 ans, j’ai réussi à faire grimper les ventes de 35%. »

- Dans votre annonce vous mettez l’accent sur… C’est précisément la tâche que je remplissais pour mon précédent employeur au service duquel j’ai exercé pendant 3 ans les fonctions de … »

3 - Candidature spontanée :

- « J’ai le plaisir de poser ma candidature au poste de… pour un éventuel recrutement auquel vous procéderiez. »

- « Les informations qui sont parues dans … sur votre société, m’incitent à vous proposer ma candidature au poste de… »

- « J’ai pu apprécier le dynamisme dont fait preuve votre entreprise-société-institution-organisation-… et je souhaiterais vivement me joindre à vos collaborateurs. »

- « Votre institution recherche peut-être un … connaissant parfaitement … »

-

...

Télécharger :   txt (116.1 Kb)   pdf (179.3 Kb)   docx (81.5 Kb)  
Voir 94 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club