Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Peut-on se mentir a soi même?

Par   •  2 Juillet 2018  •  1 692 Mots (7 Pages)  •  163 Vues

Page 1 sur 7

...

On peut également mentir aux autres sur soi même, jouer un personnage et ce à des fins diverses, dans le but d’être apprécié, flatté ou tout simplement pour manipuler les personnes. Parfois on choisit d’utiliser le mensonge afin de nier certaines vérités, desquelles nous ne sommes pas toujours fières et qui pourraient nuire à notre image actuelle que les autres pourraient avoir, mais que surtout nous avons de nous, en mettant le mensonge sur le dos d’une défaillance de mémoire, d’oubli d’actes passés. Nietzsche illustre ce type de mensonge lorsqu’il dit « j'ai fait cela dit ma mémoire, c'est impossible dit mon orgueil ».Prenons pour exemple un criminel qui malgré les faits avérés par de multiples preuves scientifiques, témoignages, continue à nier sa culpabilité.

Cependant le bénéfice du doute reste, puisqu’il est effectivement possible de faire preuve d’oublis pourtant l’individu connaissant la vérité qu’il cache, croit au mensonge qu’il a créé de toutes pièces, d’où le proverbe « prendre ses rêves pour des réalités » qui est pour certaines personne un mode de vie, duquel ils n’ont pas conscience. Le mythomane lui ne se rend pas compte qu’il ment, incapable de faire la différence entre le fruit de son imagination et la réalité. Celle-ci est distinguée en 4 types (la vaniteuse, la maligne, l’errante, et la perverse). Elle peut aussi être une simple maladie symptomatique de désordres psychiatriques.

Néanmoins, dans ce cadre se mentir à soi-même serait dû a des troubles du psychisme et donc par définition de l’inconscient (réalité psychique qui agit sur nos pensées), en effet, il existe des pensées inconscientes, comme le dit Freud « Le moi n’est pas maître dans sa propre maison » ce qui signifie donc que le « moi » subit ce que l’inconscient lui fait subir. Ce qui pourrait donc laisser à penser que se mentir a soi-même est possible et qu’il serait issu de notre inconscient psychique.

Cela pourrait être par exemple dû à des névroses, ou bien à une défaillance du Préconscient (instance de stockage de nos souvenirs, pensées, connaissances) ou du ça (réservoir des pulsions). Cependant, cela paraît évident que le déni, le fait de se voiler la face, se mentir à soi même soit dû à la force de résistance, ou au surmoi (puissance d’évaluation des pulsions et des désirs qui seront admis a la conscience) c’est aussi le filtre de la conscience, il empêche tout ce qui pourrait perturber le moi, d’accéder à la conscience, afin d’éviter le conflit et la souffrance entre nos valeurs. C’est en quelque sorte la morale inconsciente, il est donc probable que cette même morale, refusant d’accepter la souffrance, la honte et tout autre sentiment pouvant causer soucis à notre moi, soit bloquée et parfois remplacée par le contraire de ce qui est, la vérité, ce qui constituerait donc une illusion, ce qui se donne pour réel mais qui ne l’est pas et qui contrairement à l’erreur ne se corrige pas. Sartre lui parle de la censure de la mauvaise foi, pour lui dans la mauvaise foi, la conscience, au lieu de diriger sa négation vers le dehors, la tourne vers elle-même et l’homme se ment donc à lui-même.

De part son libre arbitre l’homme est libre de ses choix et donc de refuser la vérité, en faisant preuve de mauvaise foi, de duperie, et en se voilant parfois la face, se mentir à soi-même serait donc plutôt commun chez l’homme, puisque de nombreux exemples nous viennent à l’esprit lorsqu’on parle de se voiler la face et de se mentir à soi-même. Cette démarche est principalement volontaire et a un but particulier (plaire, refus d’accepter certaines choses…) Puisque l’homme sain a tendance à tenter d’échapper aux choses déplaisantes. Mais se mentir à soi même peut également être dû à des psychopathologies telles la mythomanie ou autres névroses, qui sont donc une forme de mensonge mais dans ce cas involontaire et incontrôlable. Néanmoins, comme l’affirme Marc Lévy « Le pire mensonge est de se mentir à soi-même ».

...

Télécharger :   txt (10.2 Kb)   pdf (47.2 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club