Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le principat.

Par   •  31 Mai 2018  •  894 Mots (4 Pages)  •  114 Vues

Page 1 sur 4

...

Le sénat perd ainsi toute autorité sur la loi, l’institution la plus représentative de l’empire romain n’as plus aucune influence sur les lois qui sont édictées.

L’empereur se base de plus en plus sur la jurisprudence destituant encore plus le sénat de toute autorité.

L’empereur a donc vocation à faire appliquer un régime aux allures de monarchie.

II – L’ascension d’un nouveau régime de type monarchique :

L’empereur a vocation à concentrer les pouvoirs en sa personne. Il sera donc l’élément essentiel de cette période au sein de l’empire romain.

- La concentration des pouvoir en un seul Homme :

L’empereur possède le titre de « premier des citoyens », il souhaite éviter d’adopter le titre de monarque mais démontre la volonté de posséder les mêmes pouvoirs que celui-ci.

En effet, il concentre le pouvoir législatif grâce aux édits qu’il rédige destinées à tout l’empire, via ces édits, l’empereur édicte des lois, en somme, il gouverne grâce à ces édits.

Le premier des citoyens possède aussi le pouvoir judiciaire, puisqu’il est un juge souverain et fait parvenir ses décisions de justice par le biais de décrets. L’empereur préside théoriquement les tribunaux et vérifie donc toutes les décisions rendues.

Enfin, grâce aux mandats, le princeps possède le pouvoir exécutif, il administre tout l’empire grâce à ces mandats et donne donc des instructions à tous les fonctionnaires sujets de l’empereur. De plus, il se fait élire consul.

Néanmoins, l’empereur ne possède pas seulement les pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif, mais possède aussi le pouvoir religieux et militaire.

- Les pouvoirs militaires et religieux aux mains de l’empereur :

D’un point de vue militaire, Auguste prend le titre d« imperator » qui désigne le général en chef suprême.

Par ce biais, on prête serment à l’empereur en prêtant serment à l’armée.

L’empereur, via l’armée instaure un culte de la personnalité en érigeant des statues à son effigies dans les casernes, mais aussi dans les villes.

De plus, grâce à l’armée les territoires sont en sécurité et le prince peut faire régner la loi, le rôle de l’armée ne se limite plus à un simple moyen de conquête.

D’autre part, le prince hérite aussi du pouvoir religieux, il cherche à stabiliser son pouvoir en lui donnant une base religieuse, non pas en étant divinisé mais en s’associant au culte religieux de Rome. L’empereur place donc la religion au service du pouvoir.

En conclusion, le principat est un régime confus qui mêle des aspects de république et des aspects de monarchie le tout pour résoudre les problèmes que rencontre l’empire romain d’occident à cette période. Ces problèmes se verront aggravées sous le régime du dominat jusqu’à la fin de l’empire d’occident 3 siècles plus tard.

...

Télécharger :   txt (5.9 Kb)   pdf (40.8 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club