Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

« L’explication du malheur de bien des gens, c’est qu’ils ont le temps de se demander s’ils sont heureux ou non »

Par   •  8 Octobre 2018  •  1 424 Mots (6 Pages)  •  62 Vues

Page 1 sur 6

...

Enfin, nous avons peur de l’échec, ce qui nous mène à vouloir réussir dans tout ce que nous entreprenons. Se mettre la pression d’une telle manière va faire en sorte de se fixer des objectifs qui pourrait s’avérer trop grands, trop difficile à atteindre. À chaque fois nous allons nous focaliser sur la réussite, et à cause de cela, perdre du temps à comparer nos échecs aux réussites des autres.

Suite à cette première partie, nous avons pu remarquer que le bonheur et le malheur sont deux choses très subjectives, qu’ils diffèrent d’une personne à une autre. Nous pouvons donc dire après cela que prendre le temps de se demander si nous sommes heureux ou non est peut être vu comme une perte de temps et pourrait mener à un certain malheur.

Dans la seconde partie nous verrons comment la citation de Georges Bernard pourrait s’avérer fausse. Par là, nous entendons : en quoi le fait de prendre le temps de se demander si nous sommes heureux ou non peut être une bonne chose.

Tout d’abord, nous pouvons affirmer que dans la société dans laquelle nous vivons ne nous permet pas forcément de prendre le temps nécessaire afin de réfléchir sur le bonheur. En effet, la p lus part du temps, nous sommes occupés au travail, en cours, en famille, avec des amis ou sur les réseaux sociaux. Seulement une petite partie de la population prend le temps pour se questionner ou simplement de prendre du temps pour soi. Mais si nous ne prenons pas ce temps, un jour nous arriverons et nous confronterons à nous même, à ce que nous avons fait dans la vie et là, viendra la question du bonheur, souvent, cela arrive uniquement à la fin de notre vie. À ce moment précis, nous pourrions être triste ou devenir malheureux car nous allons regretter de ne pas avoir fait certaines choses alors que si nous avions pris le temps plus tôt, nous ne serions pas déçus mais bien au contraire, nous serions fiers et heureux de ce que nous avons réussi à accomplir tout au long de notre vie.

De plus, nous pouvons voir que de plus en plus de personnes se remettent en question. Effectivement, depuis quelques années la « mode » est revenue, nous nous occupons de nous, de notre bien, de notre familles, de nos vrais amis et non plus uniquement de nos contacts virtuels sur les réseaux sociaux par exemple, nous délaissons de moins en moins nos proches pour des affinités rencontrés dans un monde virtuel. Nous essayons de retrouver de vraies valeurs, de vrais sentiments et de vrais contacts.

Pour conclure, nous avons pu voir dans ces deux parties que le bonheur et le malheur sont deux valeurs omniprésentes dans la vie actuelle mais que nous seuls pouvons choisir dans camp nous voulons vivre. Le temps passe très vite et c’est bien pour cela qu’il faut en prendre une fois de temps en temps pour se remettre en question, pour remettre chaque chose de notre vie au clair, se fixer des objectifs à notre portée mais aussi pour essayer de trouver le bon équilibre entre le matériel et l’immatériel, pour trouver ce qui nous rend vraiment heureux et ne pas marcher uniquement dans le sens dans lequel la société nous pousse au quotidien.

...

Télécharger :   txt (8.5 Kb)   pdf (43.9 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club