Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La fonction contrôle de gestion au sein des entreprises industrielle

Par   •  12 Novembre 2018  •  11 667 Mots (47 Pages)  •  258 Vues

Page 1 sur 47

...

À la suite des bouleversements rapides de l’environnement économique et concurrentiel, de l’accélération du changement technologique et de la mondialisation croissante de l’économie, les entreprises ont été confrontées à de nouveaux défis. Elles ont dû s’adapter, développer de nouvelles stratégies et modifier leurs structures organisationnelles pour mieux coller à la réalité du monde économique. La fonction contrôle de gestion a également dû évoluer pour continuer à jouer son rôle au sein de l’entreprise. De nouveaux outils ont été conçus (méthode ABC- ABM, Balanced Scorecard, etc.), d’autres modes de contrôle personnels et culturels ont vu leur influence se renforcer, et une articulation nouvelle entre le langage opérationnel et fonctionnel et sa traduction comptable et financière est en cours de construction.1

[pic 13]

1 Nicolas Berland,Yves De Rongé «Contrôle de gestion: Perspectives stratégiques et managériales»

[pic 14]

---------------------------------------------------------------

- Définition de contrôle de gestion[pic 15]

Il existe plusieurs définitions du contrôle de gestion. L’une des plus classiques est, sans conteste, celle que donnent Robert Anthony dans leur ouvrage fondateur publié en 19652 ; Le contrôle de gestion y est défini comme « le processus par lequel les managers s’assurent que les ressources sont obtenues et utilisées avec efficacité et efficience dans l’accomplissement des buts organisationnels ».

Le contrôle de gestion est ainsi présenté sous l’angle des processus ou activités qui garantissent aux managers efficacité et efficience à la fois dans l’acquisition et la gestion des ressources (financières, technologiques, humaines, etc.).

Deux mots clés sont importants à ce niveau : la notion d’efficience, qui traduit l’aptitude à optimiser le rapport entre résultats et moyens engagés et le concept d’efficacité qui fait référence à la capacité à atteindre les objectifs fixés. On rajoute souvent à cela la notion d’économie(Pertinence), qui traduit le fait que les ressources ont été obtenues au moindre coût. Économie, Efficience et Efficacité – les 3 « E » – forment alors les trois piliers de la performance.

Au-delà de cette vision technico-économique, le contrôle de gestion comporte bien une dimension stratégique et managériale. C’est bien ce qu’a voulu traduire Robert Anthony lorsque, bien plus tard, en 19883, il nous donne une seconde définition : « le contrôle de gestion est le processus par lequel les managers influencent d’autres membres de l’organisation pour appliquer les stratégies ».

Ici, en effet, l’accent est mis bien davantage sur une dimension managériale essentielle du contrôle de gestion : il s’agit alors d’orienter le comportement des membres de l’organisation vers l’accomplissement des buts stratégiques. Par sa fonction de traduction des finalités de l’entreprise en objectifs stratégiques et opérationnels, quantifiables notamment sous la forme d’indicateurs de performance, le contrôle de gestion doit ainsi produire une vision partagée des buts stratégiques et favoriser ainsi l’alignement stratégique.

[pic 16]

2 Robert Anthony and Vijay Govindarajan « management control systems » 1965

3 Anthony R (1988) La Fonction Contrôle de gestion ; édition Publi Union

[pic 17]

---------------------------------------------------------------

Il s’avère alors un puissant vecteur de mise en cohérence au sein de l’organisation. Henri Bouquin4, précise alors qu’il conviendra d’appeler contrôle de gestion « l’ensemble des dispositifs et processus qui garantissent la cohérence entre la stratégie et les actions concrètes et quotidiennes ».[pic 18]

-

Mission et rôle de contrôle de gestion

Le contrôle de gestion a pour mission de définir les finalités et les objectifs généraux de l'entreprise à long terme d'une part, et d'autre part la stratégie à adopter pour orienter la gestion vers la réalisation des objectifs fixés dans les meilleures délais et au moindre coût et avec une qualité maximale conformément aux prévisions.

Le contrôle de gestion doit assurer plusieurs tâches : la prévision, le conseil, le contrôle, et la mise au point des procédures.

- au niveau de la prévision : le contrôle de gestion doit élaborer les objectifs, définir les moyens permettant de les atteindre et surtout préparer des plans de rechange en cas d'échec des plans établis à l'avance. De même le contrôle de gestion doit s'assurer de la compatibilité de budgets émanant des différents services.

- au niveau du conseil : le contrôle de gestion doit fournir aux différents centres de responsabilité les informations nécessaires à la mise en œuvre d'un ensemble de moyens permettant d'améliorer leur gestion.

- au niveau de contrôle : le contrôle de gestion doit déterminer les responsabilités et assurer le suivi permanent de l'activité de l'entreprise en gardant la compatibilité entre eux par le biais de tableau de bord.

- au niveau de la mise au point des procédures : la mission de contrôle de gestion consiste à élaborer les indicateurs et les uniformiser pour que la comparaison de l'entreprise avec son environnement soit homogène.

[pic 19]

4 Henri Bouquin « Les fondements du contrôle de gestion »

[pic 20]

---------------------------------------------------------------

-

II : Rôles du contrôleur de gestion[pic 21][pic 22]

- Rôles du contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion fournit des informations chiffrées qui aident les dirigeants de l’entreprise à définir leur stratégie. Son objectif : faire parler les chiffres pour améliorer les performances économiques de sa structure.

Rattachés à la direction

...

Télécharger :   txt (84.4 Kb)   pdf (159.8 Kb)   docx (69.2 Kb)  
Voir 46 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club