Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Un amour de swann - relation

Par   •  18 Octobre 2017  •  1 045 Mots (5 Pages)  •  165 Vues

Page 1 sur 5

...

c) L'importance de l'art et la sonate de Vinteuil

Si Swann s'est attaché à Odette, c'est grâce à l'art d'une manière générale : il tente par son imagination de s'approprier la femme qu'il aime par l'art et inversement, il « ressent le besoin incensé et douloureux de tout posséder » (p.218). Ainsi, puisque la beauté d'Odette ne lui convient pas, il la sublime grâce à son imagination en l'assimilant à la Zéphora du peintre Botticelli.

La Sonate de Vinteuil est une œuvre musicale fictive pour violon et piano. Plusieurs fois évoquée dans Un amour de Swann, elle joue un rôle décisif dans l'intrigue amoureuse : à chaque écoute, Swann se rapprochera de la musique et réfléchira aussi sur ses sentiments amoureux.

La description de la sonate la plus significative du livre se situe à la fin du récit ; elle joue le rôle le plus important dans la vie de Swann : surpris par la sonate à un moment où il s'y attendait le moins, il ressent la souffrance que provoquent ses souvenirs avec Odette.

« Et avant que Swann eut eu le temps de comprendre, et de se dire : « c'est la petite phrase de la sonate de Vinteuil, n'écoutons pas ! ». Tous ses souvenirs du temps où Odette était éprise de lui s'étaient réveillés et, à tire d'ailes, étaient remontés lui chanter éperdument, sans pitié pour son infortune présente, les refrains oubliés du bonheur. Au lieu des expressions abstraites « temps où j'étais heureux », »temps où j'étais aimé » qu'il avait souvent prononcées jusque-là, il retrouva tout ce qui de ce bonheur perdu avait fixé à jamais la spécifique et volatile essence. »

Ce qui facine particulièrement Swann, c'est que la musique lui permet de figer son amour sans se soucier du temps ou de la réalité. Ainsi, la musique constitue en lui un lien avec le passé très fort – qui peut s'apparenter à l'épisode de la Madeleine pour Proust. Elle lui permet de revivre son amour avec Odette, des jours heureux au sentiment d'impuissance et de sa jalousie. Si Swann est aussi attaché à cette musique, c'est peut-être aussi parce qu'elle est marquée par une certaine stabilité, chose qu'il n'a jamais réussi à mettre en place dans sa relation avec Odette. C'est un réfuge de souvenirs qui lui permet de retrouver le passé oublié, de revivre le temps perdu.

A la fin de cet amour, Swann ne comprend même pas comment il a pu être aussi aveuglé, il reprend conscience de la réalité. La dernière phrase du roman n'est pas sans ironie « Dire que j'ai gâché des années de ma vie, que j'ai voulu mourir, que j'ai eu mon plus grand amour pour une femme qui ne me plaisait pas, qui n'était pas mon genre ! » ; en analysant en détails cette passion, Proust montre ici l'irrationnel de la relation et l'inconstance des sentiments.

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (69 Kb)   docx (569.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club