Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

En quoi le théâtre est il le lieu privilégié de la satire social

Par   •  5 Février 2018  •  1 126 Mots (5 Pages)  •  165 Vues

Page 1 sur 5

...

II partie

Dans cet extrait du malade imaginaire, Molière illustre cette satire sociale par le théâtre et pour faire rire il a recours à de nombreux types et procédés comiques. Dans cette pièce Molière nous montre comment il se moque par le biais du comique de caractère la personnalité d’Argan qui se croit tout le temps malade en s’inventant des maladies. Il trouve alors par cette représentation théâtrale une manière de ridiculiser les médecins en demandant à Argan de se faire médecin afin de se soigner lui-même. C’est ainsi qu’il fait rire en voulant transformer le malade imaginaire en médecin (Argan) en montrant ainsi que n importe qui peut devenir médecin. C’est donc une satire d’une catégorie sociale et d’une profession (la bourgeoisie et les médecins) il utilise le comique de mots lorsque les médecins prononcent des phrases qui non aucun sens. Dans d’autres pièces comme dans Les Fourberies de Scapin et l’île aux esclaves de Marivaux, on constate un rapport de force qui est inversé. Les valets frappant leur maitres, ne leur obéissant plus ou même se moquant d’eux. Les caractères des personnages sont issus de La Commedia dell’arte. Molière traite les sujets sérieux (ici la maladie) de manière humoristique. C’est le burlesque qui consiste à traiter un sujet sérieux de manière décalée. Molière invente par exemple la comédie ballet pour faire passer un message sans choquer la société et pour faire rire ou sourire.

III partie

Au XVIIe siècle il y a peu de genres littéraires pour divertir la société. Le théâtre en est un et il y a entre autre la comédie avec deux fonctionnalités : le rire et la critique.

Dans les divertissements de l’époque, on trouve le roman qui est déconsidéré : il s'agit d'une lecture pour femmes qui ne présente qu'intrigues amoureuses ou des récits directement inspirés des récits de chevalerie.

Il y a aussi la poésie qui a pour but de convaincre les hommes d'adhérer à une cause ou de défendre les valeurs. Pour parvenir à ses fins, l'auteur doit toucher la sensibilité de son lecteur. La poésie peut servir à faire passer un message, comme pour La Fontaine avec ses fables. Un message en commun pour tous, ou visant une certaine catégorie de personnes.

De toute évidence le théâtre fait partie également d‘un type de divertissement. L’objectif de la comédie est de faire rire mais Molière trouve une seconde utilité au théâtre, celui de faire rire par la satire sociale.

En conclusion, Molière utilisera le théâtre et plus précisément la comédie parsemée de moqueries, de caricatures pour faire rire le peuple sur la société qu’il l’entoure à cette époque. Il utilise également le théâtre comme un genre subversif qui permet de montrer les défauts des hommes et les abus de la société. La popularité du théâtre a permis à Molière de toucher toutes les classes sociales tout en étant sous la protection du roi. Néanmoins la comédie a ses limites lorsqu’ ‘elle aborde des sujets qui peuvent se heurter à la censure comme la religion, la liberté de pensée…qui provoque de nombreuses contestations et secousses dans la seconde moitie du XVIIe siècle.

...

Télécharger :   txt (6.9 Kb)   pdf (45.2 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club