Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Diderot, Autorité politique

Par   •  30 Octobre 2017  •  959 Mots (4 Pages)  •  123 Vues

Page 1 sur 4

...

remarque donc que « mais » (l4), « tout autre » (l.6) et « ou » (l.10) révèlent deux opinions qui s’opposent : Diderot présente le plan de son article.

• Caractère illégitime de l’autorité politique régie par un rapport de force.

La restriction : « n’est qu’une usurpation », « ne dure qu’autant que la force » met l’accent sur le caractère illégitime et éphémère du pouvoir du tyran.

L’opposition lexicale : « fait » ≠ « défait » souligne le renversement brutal que provoque un tel rapport de forces

• Caractère légitime de l’autorité politique consentie par le peuple.

Adjectifs mélioratifs : « utile à la société », « avantageux à la république ». Avantages d’une telle autorité pour le peuple et pour l’état.

• Caractère légitime et absolu de l’autorité divine.

La négation « La créature ne s’arroge pas les droits du créateur » oppose le détenteur du pouvoir politique au détenteur du pouvoir divin. Le monarque de droit divin est ramené à son humanité.

La répétition : « véritable crime de l’idolâtrie », « crime de lèse-majesté divine » souligne le sacrilège dont sont coupables ceux qui idolâtrent un être humain. Diderot utilise l’alibi religieux afin de retourner contre les défenseurs de l’absolutisme l’argument religieux qui fonde leur théorie.

4. Dégagez la situation d’énonciation et la stratégie de persuasion

• La présence de l’énonciateur n’est explicite que dans une phrase : « la seconde espèce dont je vais vous parler » : elle a une fonction explicative → Pas d’implication subjective apparente de l’auteur. Il se retranche fictivement derrière la troisième personne : « il jouit », « on » et l’emploi de termes génériques « chacun », « l’homme » ce qui renforce l’impression d’objectivité

• Emploi du présent de vérité générale donnant aux affirmations de l’auteur une portée universelle.

• Présence d’articles définis désignant des principes (« l’autorité », « l’obéissance », « la puissance »…) ; emploi de phrases déclaratives affirmatives ou négatives évoquant des lois qui s’imposent à l’esprit et de nombreux adverbes à valeur catégorique ( « toujours », « jamais », « nécessairement »)→ l’auteur se cache derrière des vérités supérieures et confère à son article une autorité indiscutable.

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (66.5 Kb)   docx (569.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club