Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Le conflit israëlo-pakestinien

Par   •  8 Novembre 2017  •  1 955 Mots (8 Pages)  •  53 Vues

Page 1 sur 8

...

b. Les colonies non planifiées

- Pour ce qui est des colonies non planifiées par les autorités israëliennes, celles-ci devront absolument être démantelées sans les détruire, afin qu’elles peuvent être redonnées aux Palestiniens en guise de compensation suite aux actes illégales commis par Israël. Comme ceci fût mentionné dans le point a, selon la loi ottoman, le principe de « Terre morte » sera abandonné et les colonies seront donc laissées telles qu’elles afin que les Palestiniens puissent s’y installer sans avoir à tout reconstruire. (ALEXANDROWICZ 2011, vidéo netflix*)

Les colonies non planifiées ou illégales sont pratiquement toujours « initiées et implantées par des sionistes ultra-religieux et extrèmement hostiles aux Palestiniens. » En effet, ces colons sont souvent des fanatiques purs et durs très extrémistes et très intolérant à la présence palestinienne : cela explique la cohabitation impossible entre les deux populations. (DEMERS 2015, 5) Aussi, ces colonies sont habituellement « situées profondément dans la Cisjordanie », alors en sâchant que ce territoire sera exclusivement au peuple palestinien, il est impératif que les colons juifs les quittent. (DEMERS 2015, 5) Enfin, ces colonies sont habituellement « tolérées par le gouvernement Israëliens et finiront presque toujours par être légalisées » malgré le fait que la communauté internationale les dénonçent et exige leur démantèlement immédiat. (DEMERS 2015, 5) Ces colonies non planifiées seront donc toutes démantelées et laissées telles qu’elles aux palestiniens, puisqu’elles sont illégales selon le droit international et que selon la loi ottoman, le principe de la « Terre morte » doit être abandonné dans ce cas puisque ces territoires doivent revenir aux mains du peuple palestinien tels qu’ils sont en guise de compensation en raison des crimes commis par Israël envers ces derniers. (ALEXANDROWICZ 2011, vidéo netflix*)

5 – Le statut de Jérusalem Aspect traité par Laeticia

a. Statut politique de la capitale (À qui appartient la capitale ?)

- La capitale de Israël sera dorénavant officiellement Jérusalem, puisque ce territoire leur appartiendra exclusivement.

Ainsi, puisque dans le cadre du traité de paix Israël aura beaucoup de choses à consolider, telles le démantèlement de la majorité de ces colonies, la perte complète de la Cisjordanie ainsi que de la bande de Gaza et aussi des compensations à donner aux réfugiés palestiniens qui vont prendre la décision de ne pas revenir en Palestine, il faut également que les palestiniens soient prêts à faire des compromis afin que ce conflit ne cesse de s’éterniser. De ce fait, Jérusalem sera la propriété territoriale exclusive des israëliens. La raison qui explique cette décision est aussi qu’une cohabitation entre Palestiniens et Israëliens serait pratiquement impossible à Jérusalem, puisque Israël a adopté une politique de judaïcisation, ce qui n’a fait qu’augmenter les tensions entre les deux populations. (DEMERS 2015, 9)

b. Description écrite des territoires attribués à chaque camp (dans les grandes lignes)

i. Dans Jérusalem-Est au complet

ii. Sur les lieux saints (Esplanade des mosquées, Mur des lamentations)

...

Télécharger :   txt (12.8 Kb)   pdf (95.5 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club