Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Amérique en guerre

Par   •  30 Octobre 2017  •  2 747 Mots (11 Pages)  •  49 Vues

Page 1 sur 11

...

- Les femmes au travail

On besoin du travail des femmes, surtout dans le secteur de l'armement.

- On souhaite généraliser le travail des femmes célibataires en particulier : les jeunes filles doivent travailler dans les usines d'armement pour contribuer à l'effort de guerre.

- Pour les femmes mariées, on préfère les laisser faire des activités bénévoles : vêtements, colis alimentaires...

Plus globalement, la guerre favorise l'accès des femmes à de nouvelles activités : monde agricole (fonction de direction), administration... MAIS le salaire des femmes reste inférieur à celui des hommes (env. 50% de moins)

(enfants : 50% de moins que les femmes)

La guerre n'améliore pas vraiment la situation des femmes : on les assigne de nouveau au rôle de mère, de femme au foyer = elles doivent reconstituer la population canadienne.

(!) 1918 : les femmes canadiennes obtiennent le droit de vote au niveau des élections fédérales ; puis au niveau des élections provinciales SAUF pour le Québec (considèrent que les femmes ne peuvent pas voter au niveau provincial)

- La lassitude des populations

La guerre signifie une hausse des prix, des produits rationnés, une hausse des impôts, stagnation des salaires etc.

La guerre pèse lourdement sur les conditions de vie des Canadiens.

En 1917 : basculement → mouvements de protestations, de grève (dans les usines d'armement), qui sont réprimés, contre les syndicats, contre les partis séditieux (communistes)

D. La crise de la conscription au Québec

L'armée britannique réclament des soldats → objectif = 500 000 hommes

- La conscription, une décision difficile

En 1917, le premier ministre Borden commence à évoquer la question. Il fait faire une liste de tous les Canadiens qui pourraient être appelés à combattre (recensement fin 1916 – début 1917)

Sous pression des anglophones, il est obligé d'accepter le principe du service militaire obligatoire.

29 août 1917 : loi votée uniquement par les Anglophones. Un référendum approuvent cette loi (les Francophones votent contre)

Oppositions :

- Surtout des francophones

- Des agriculteurs des prairies

- Les résistances à la loi

La mobilisation est prévue début 1918.

- On assiste à de nombreuses défections au Québec = sur 19 000 conscrits, 18 000 insoumis (certificats médicaux, fuites...)

- 31 mars 1918 : manifestation anti-conscription réprimée par la police (5 morts)

- Etats-Unis

Entrée en guerre au nom de la défense de la démocratie

1916 : première loi

1917 : entrée en guerre

- Il faut mobiliser la population pour convaincre d'aller combattre sur le front. Une importante propagande (Committee on public information) se dvp pour que les gens s'engagent / achètent des emprunts pour financer la guerre. La guerre se fait au nom de la défense de la civilisation, de la démocratie. Les Allemands sont comparés à des Huns (invasions de l'est), utilisation de l'image de King Kong

- Pour organiser l'information, on créé un comité pour la propagande et la formation dès avril 1917 qui recrute des artistes et des écrivains pour organiser des grandes conférences en faveur de la guerre. Il s'agit de mobiliser les milieux artistiques, littéraires en faveur de la guerre.

Exemple : vedettes du cinéma (muet) ; George Creel, journaliste et membre du CPI

- Il faut aussi mobiliser l'économie : il faut stimuler la production agricole (approvisionnement) et industrielle (armement etc.). On créé des bureaux (boards) pour contrôler et rationaliser la production (domaines du pétrole, alimentation, chemin de fer...).

→ La Food Administration, dirigée par Herbert Hoover (président des Etats-Unis pendant l'entre-deux guerre - « L'homme qui a nourri la France » selon le Petit Journal)

→ Le War Industries Board (bureau des industries de guerre)...

Ce nouveau rôle des bureaux renforce l'administration centrale/ fédérale des Etats-Unis.

Conséquences : le renforcement du travail des femmes ; généralisation de l'industrie sur l'ensemble quasiment du territoire.

- Des mesures répressives sont prises contre les opposants : censures et arrestations

Exemple : Eugène Debs, militant syndicaliste, leader du PS, plusieurs fois candidat à la présidence des Etats-Unis (scores faibles).

Des textes de lois visent les militants pacifistes, socialistes et tout ceux qui pourraient se montrer hostiles contre la participation des Etats-Unis à la guerre ; surveillance des populations (contre espionnage, sabotage etc)

(!) Fin 1917 : crainte de la diffusion de la révolution russe ↔ mesures pour la « chasse au rouge »

- Augmentation des taxes et impôts : directs sur la personnes, indirect sur les consommations (tabac, alcool)

- CONSEQUENCES DE LA GUERRE

- Etats-Unis et Canada sur la nouvelle scène internationale

A. Le Canada vers une reconnaissance internationale

1867 : fondation du Canada fédéral, dominion de l'Empire britannique ↔ pas de place sur la scène internationale

(!) Avec la guerre, les choses changent : les britanniques doivent reconnaitre l'autonomie du Canada.

=> Le Canada est signataire des traités

...

Télécharger :   txt (18 Kb)   pdf (121.3 Kb)   docx (578.7 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club