Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La violence dans les guerres du 20ème siècle (1ère & 2sd guerre mondiale)

Par   •  21 Juin 2018  •  1 858 Mots (8 Pages)  •  91 Vues

Page 1 sur 8

...

Hitler, l’élimination systématique et indifférenciée est primordiale pour gagner la guerre. Lors des bombardements à grandes ampleurs de Londres, des “guerres éclaires”, ou bien encore lors des exécutions qui ont eu lieu dans le village d’Oradour-Sur-Glane, les populations non-combattantes sont touchées et visées systématiquement. De plus, les Américains, pour des raisons stratégiques bombardent au moyen de bombes atomiques les villes japonaises d’Hiroshima (100 000 morts) et de Nagasaki, respectivement le 6 et le 9 août 1944. Cette guerre est aussi marquée par les génocides des juifs et des tziganes : dans un premier temps les juifs sont forcés à émigrés avant la guerre, puis sont enfermés au seins de Ghettos dans les pays conquis (jusqu’à 450 000 personnes dans celui de Varsovie en Pologne), enfin, suite à la conférence de Wannsee en janvier 1942 est décidé la Solution Finale qui verra apparaître des camps de concentrations puis dans un deuxième temps d’exterminations dans les pays conquis mais surtout dans les pays d’Europe de l’Est. Parallèlement à cela est menée par les troupes Allemandes la “Shoah par balles” qui consiste à exécuter par balles nombre de juifs.

Les guerres du vingtième siècle voient donc pour la première fois apparaître une nouvelle forme de violence, visant les populations civiles. Ces violences marquent profondément les pays impliqués dans ces conflits.

Les violences inouïes et de natures nouvelles durant la première et la seconde guerre mondiale ont profondément marquées les populations. En effet, le bilan respectif des deux guerres mondiales, est d’une lourdeur sans pareil, tant sur le plan humain, que sur le plan moral et matériel.

La première guerre mondiale connaît un bilan humain sans précédent. Avec six millions d’invalides, dix-sept millions de blessés et neufs millions de morts, elle affiche un bilan humain impressionnant. En France, ce bilan est tout autant impressionnant : 1,4 millions de morts, soit trois pourcents de la population totale et quinze pourcents des jeunes, et trois millions de blessés. De plus, les traumatismes tant physiques que psychologiques des soldats revenant de la guerre sont très important : ces derniers sont notamment appelés “les gueules cassées” en référence au fait que nombre de soldats survivants étaient défigurés, amputés ou mutilés et revenaient le plus souvent traumatisés psychologiquement ou fous dans les cas les plus graves. Pour commémorer l’horreur de la guerre, la France construit en masse de nombreux monuments aux morts sur tout son territoire. Le moral des populations au sortir de la guerre est aussi un point important à prendre en compte avec le questionnement et la remise en cause de l’idée de progrès et des valeurs d’antan, notamment à cause des nombreux morts, de la ruine des épargnant et de l’appauvrissement des classes moyennes, appauvrissement venant en contradiction avec l’enrichissement soudain des “profiteurs de guerre”. En réaction au rationalisme et pour mettre en évidence l’absurdité du monde et notamment de la guerre, beaucoup d’artistes ont réagi en créant le germe du surréalisme. La situation économique et matérielle est catastrophique : les zones de combat sont inutilisables à cause de la violence des combats (usines détruites, terres saccagées) et il faut reconvertir tout l’équipement industriel restant pour le civil car durant la période de combat ce dernier s’est adapté à l’économie de guerre. De plus, de nombreux pays européens tels que la France et le Royaume-Uni sont endettés auprès des Etats-Unis et se repose sur les sanctions envers les Allemands pour les aider à rembourser ces dernières. Après 1918, l’Europe cède sa place de première puissance économique aux Etats-Unis.

La seconde guerre mondiale est aussi marquée par un bilan humain très important, dépassant de loin celui de la première guerre mondiale. En effet, cette guerre a fait cinquante millions de morts et alors que la majorité des morts de la première guerre mondiale sont des civils, durant la seconde guerre mondiale soixante pourcents des morts sont des civils. Le nombre de morts est plus élevé en Europe de l’Est avec notamment près de six millions de morts rien qu’en Pologne. A cause des génocides, de nombreux réfugiés ont migré vers des pays où ils étaient moins en danger, mais cela pose problème car les pays sont ruinés : la France adopte donc des tickets de rationnement jusqu’en 1950. De plus, l’idée de génocide est toujours inimaginable au sortir de la guerre et cela va poser le plus gros problème moral d’après-guerre avec notamment la question de savoir si la culpabilité est collective ou individuelle. Justement, pour punir les crimes contre l’Humanité, le Tribunal International de Nuremberg est ouvert pour réaliser cette tâche et cela marque la création pour la première fois d’un droit international. D’un point de vue économique, le bilan est de nouveau catastrophique : les coûts de la guerre sont estimés à deux cents milliards de dollars, soit cinq fois le PIB mondial de 1945. De plus, ce sont l’Europe et le Japon qui sont le plus touché économiquement avec des villes détruites et des pays ruinés.

La nouvelle intensité, les nouvelles formes de violences, et sa généralisation à l’ensembles des acteurs des pays sont des éléments caractéristiques des guerres mondiales de la première moitié du vingtième siècle. C’est ainsi que la violence a pu être porté à son paroxysme durant cette période. L’impact et l’horreur de ces guerres ont été si fort que durant les deux périodes successives d’après-guerre, elles ont fait naître un espoir de paix. Mais, suite à des échecs intrinsèquement liés à leurs fonctionnements, ces espoirs de paix se sont révélés décevant, ce qui a permis à chaque fois de mener à de nouveaux conflits, avec notamment la guerre froide, qui succède à la seconde guerre mondiale, et les conflits divers qui en

...

Télécharger :   txt (12 Kb)   pdf (53.4 Kb)   docx (14.7 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club