Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

LA COIFFURE A L'ÉPOQUE ROMAINE

Par   •  25 Mars 2019  •  Fiche de lecture  •  344 Mots (2 Pages)  •  111 Vues

Page 1 sur 2

LA COIFFURE A ÉPOQUE ROMAINE

De plus 600 avant J-C à l’an 500.

LES FEMMES:

Sous la Republique:

Sous la republique, les coiffures des romaines etaient les memes pour les femmes du peuple et les aristocrates.

La coiffure de tous les jours restait simple, la coiffure est naturelle, les cheveux sont légèrement bouffants souvent séparés en deux masses par une raie médiane et réunis dans la nuque en un chignon, ou en tresses descendantes le long de la nuque ou encore elles les entourent légèrement autour du visage.

Sous l’Empire:

Les Femmes du Peuple:

Pour les femmes du peuple la coiffure ressemble a celle adoptee sous la republique. Cependant, les femmes du peuple essayaient de copier les aristocrates (voir plus bas.)

Les femmes avaient les cheveux très long qui descendaient jusqu’au bas des reins.

Les Femmes de bonne famille:

Les epouses de citoyens avaient le goût du luxe et de la beaute, elles influencent et lancent la coiffure à la mode, celle-ci est aussitôt adoptée par les autres femmes.

Avec la creation du peigne, les coiffures deviennent extravagantes, les femmes les plus riches s’offrent l’ “ornatix”, l’esclave charge de les epiler, coiffer, maquiller.

On aimait les grosses boucles ramenées sur le haut de la tête tandis que sur la nuque, les cheveux étaient tirés en chignon. Les nattes étaient ondulées contournant la nuque en revenant sur le front. C'étaient des femmes déjà mûres, qui avaient renoncé sinon à l'élégance du moins à la coquetterie, qui portaient ces coiffures.

Pour leurs coiffures de cérémonie, des filets, des postiches, des perruques, des tresses, des épingles a cheveux, des bouffants, des crépons, des serre têtes, des poudres colorees sont souvent utilisees.

La femme portait des ornements tels que, des rubans, des résilles, des bandeaux, des arceaux métallique, des diadème, certains en or ornés de pierres précieuses ou des camées, des couronnes de lierre, de fruits, des filets a cheveux, des épingles fantaisies, des peignes de toutes matières en ivoire, en buis, etc.

Le port de la perruque était deja pratiqué. On recherchait des prisonnieres de guerre greques car elles etaient blondes, couleur fortement recherchee.

http://coiffure-ducher.fr/epoque_romaine.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Coiffure#.C3.80_la_fin_de_l.27Antiquit.C3.A9

http://lepetitrenaudon.blogspot.sg/2013/02/lage-de-lequilibre.html

...

Télécharger :   txt (2.5 Kb)   pdf (32.3 Kb)   docx (7.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club