Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Les Tours des Quartiers d'Affaires: Symboles et territoires de la Mondialisation?

Par   •  15 Novembre 2017  •  2 133 Mots (9 Pages)  •  160 Vues

Page 1 sur 9

...

II. Le quartier d’affaires, de sa production à son appropriation.

A. A l’origine des projets : acteurs publics et acteurs privés ?

Deux types d’acteurs interviennent à l’origine des projets. Les acteurs publics tout d’abord que sont la république constitutionnelle fédérale, les différents états, les différentes villes et leurs différents arrondissements.

La Commission du Plan de Chicago est une commission qui avait pour but de promouvoir le plan Burnham, le vaste plan de restructuration urbaine de Chicago. Composée de 18 membres, ces derniers adoptent les plans d’aménagement du quartier afin de les proposer au conseil municipal.

La NEAR (The Newest Eastside Association of Residents) représente la communauté du quartier depuis 1991 avec un but non lucratif. Elle est désireuse de lier leurs aménagements avec un environnement sain pour l’environnement.

La ville de Chicago prend en charge l’ensemble des infrastructures que requièrent ces projets.

Mais il y a aussi des acteurs privés qui interviennent indirectement et involontairement dans la réalisation et la conception de ces différents projets :

Les ghettos noirs, où les habitants souffrent de la pauvreté et de la délinquance et de la violence (vols, drogue...).

D’autre part, il y a aussi des lotissements pavillonnaires riches le long de rues bien entretenues et bordées d’arbres, composés de grandes maisons récentes, avec jardin et parfois piscine.

Après l’incendie qui a ravagé la ville en 1871, les autorités de Chicago et des architectes venus du monde entier ont alors décidé de penser différemment l’urbanisme en utilisant les progrès de la science et de la construction.

Chicago est alors devenue au 20e siècle, avec New-York City la « capitale mondiale de l’architecture moderne ».

Le Loop est ses quartiers voisins ont subi des aménagements nombreux, dans le but de reconvertir d’anciens secteurs en d’autres plus modernes afin de rendre le quartier plus attractif et adapté au secteur tertiaire.

Le quartier du New Eastside était autrefois utilisé par la compagnie de chemin de fer de l’Illinois Central Railroad à la fin du 19e siècle. New Eastside a ensuite été réaménagé pour qu’il y ait différents trafics afin de faciliter le trafic routier et aérien.

Le quartier de Printer’s Row servait auparavant pour les maisons d’impression puisse désormais un quartier où sont localisés des lofts résidentiels.

Le South Loop, dont la Dearborn Station est la plus ancienne gare encore en service à Chicago, était le secteur où étaient localisés d’anciens entrepôts, grenier d’usine et cours de triage. Le quartier est désormais un espace de vente et d’installation de bureaux, on a une véritable création de « ville dans la ville » (Dearborn Park) avec la présence d’immeubles résidentiels, de nouvelles maisons de ville et gratte-ciel. Il est intéressant de noter que la Columbia College of Chicago possède 17 bâtiments dans ce quartier.

Au final, l’Etat participe à l’aménagement et à la création des différents collèges et universités dans les quartiers de Chicago. Différents sièges sociaux s’installent au Loop pour façonner le quartier : Aon Corporation (assurances), Exelon (pharmaceutique) ou la Chambre de commerce de Chiago.

B. La place réservée aux usagers

Ce quartier se situe au centre de la ville. Il contient, des grands buildings modernes, comme les gratte-ciels, et des commerces de luxe.

Il y a aussi un port et un parc (Millenium Park), au pied du CBD, où l’on peut pratiquer des loisirs et de la détente. Il est préférable de visiter le Loop pendant la journée alors que ses rues sont animées. Une fois les heures de bureau terminées, le quartier se vide, sauf dans les environs du Theatre District.

Différents aménagements pour les usagers ont été crée dans le quartier du Loop : Le Chicago Transit Authority s’occupe de fournir des transports ferroviaires et bus pour les usagers, les entreprises de taxis sont nombreuses et le quartier est desservi par de nombreuses voies rapides comme le Kenndy Expressway ou le Lake Shore Drive. Les citoyens du Loop ont accès à de nombreux endroits pour le shopping et la consommation, avec la créations de centres commerciaux chics ou de banlieue, de restauration, d’activités culturelles, avec le théâtre ou l’opéra.

Tous les aménagements publics sont importants, ils illustrent un poids culturel important, par la présence de nombreuses statues ou d’un orchestre symphonique.

C. Créer l’événement : mise en scène des tours, créer une identité territoriale.

Le Central Business District comprend une centaine d'immeubles de grande hauteur (107) dont l’épannelage dépasse les 150 mètres. Les 270 gratte-ciels du centre-ville dessinent une imposante silhouette urbaine, dite la « Skyline », que l'on embrasse d'un seul coup d’oeil depuis les rives du lac Michigan. Elle est composée par les grandes tours du Loop, comme l’AON Center (346 mètres), la John Hancock Tower (343 mètres) ou encore le Trump International Hotel and Tower (423 mètres). La Willis Tower (appelée Sears Tower jusqu'au mois de juillet 2009) est à ce jour le deuxième plus grand immeuble des États Unis (442 mètres) et l’immeuble ayant le plus d’étages dans l’hémisphère Ouest (108 étages). En comparaison, la Tour Eiffel mesure 324 mètres.

La « Skyline » de Chicago est devenue une image symbolique de la ville américaine, comme celle de New York à Manhattan, dont bon nombre de clichés sont connus dans le monde entier.

Sur le plan architectural, il offre une variété et une qualité absolument exceptionnelles, contribuant ainsi grandement à la réputation de Chicago en ce domaine et attire grâce à cette particularité de très nombreux visiteurs.

Conclusion :

En conclusion, nous pouvons donc affirmer que Chicago figure parmi les premiers centres financiers mondiaux en nombre et en volume de transactions. La ville compte des dizaines de sièges sociaux parmi ceux des 500 premières entreprises mondiales. Le paysage de la ville traduit sa puissance et son rayonnement international. Il est dominé par les gratte-ciel des quartiers d’affaires (Central Business

...

Télécharger :   txt (14 Kb)   pdf (103.1 Kb)   docx (16 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club