Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

La France de l'ancien Régime

Par   •  13 Mars 2018  •  18 093 Mots (73 Pages)  •  15 Vues

Page 1 sur 73

...

Lorsqu'ils achètent cette terre, le Roi doit confirmer l'achat et l'obtention de la noblesse en donnant DES LETTRES DE NOBLESSE.

Le rois de France se rend compte rapidement que la procédure d'anoblissement permettent d'enrichir la monarchie. Il va donc anoblir de plus en plus de gens.

Le roi ouvre la noblesse à tout détenteur d'offices royaux.

L'office royal est une charge publique locale (= ancêtre des fonctionnaires). Lorsque le roi crée un office royal , il va rédiger une « lettre de provision » pour y installer un roturier. Si on a accès à cet office royal on devient noble, en échange des lettres de provisions les roturiers doivent p ayer le « Marc d'or » au Roi. Cette taxe est extrêmement élevé soit 100 000e. La charge des avocats et des magistrats leur conférait la noblesse.

Face à la noblesse d'épée → la nouvelle noblesse , « la noblesse de Robe »

Il existait également la « Noblesse de cour » qui englobait tous les nobles qui vivent à la cour du Roi = La Haute Noblesse.

Comment la noblesse peut-elle perdre son titre ?

Soit si le noble a été condamner

- à une peine INFAMANTE ( humiliante) → la flétrissure ( flétrir la peau en la marquant au fer rouge) ex : lorsqu'un noble a volé on lui marque un V sur la peau, si il récidive un deuxième V est marqué formant un W.

Pourquoi ? → pas de casier judiciaire à l'époque. À la troisième récidive= peine capital.

- À une peine de DEROGEANCE → lorsqu'un noble exerce un métier honteux tel que la profession manuel/ industriel et commercial.

La noblesse se caractérise par des privilèges/droits :

- Le privilèges honorifique :

le port de l'épée/posséder des armoiries. On leur accorde des préséances ( siéger au 1er rang lors d'une Assemblée)

ex : Les États généraux.

La mise en place de girouette sur le toit de leur maison pour signifier « ici vit un noble » identifier par toute la ville.

- Le privilège judiciaire :

Les nobles ne sont jugés que par le tribunal royal le plus important → le parlement

- Le privilège fiscal

La noblesse bénéficie d'une exemption de l'impôt militaire ( la taille) Pourquoi ? Car ils payent l'impôt le plus élever= l'impôt du sang , part à la guerre.

À la fin de l'ancien régime la hausse des prix touchent la noblesse. Petit à petit elle s'appauvrit.

La noblesse et le Tiers État à la fin de l'ancien régime ne s'entendent pas du tout.

C) Le Tiers-état

Englobe tout ceux qui sont ni clerc ni noble. Il n'y a aucune organisation ni d'unité. Composer de 2 éléments essentiel :

→ les Bourgeois (vivent en zone urbaine) lat. Bourgus/ le bourg

→ les ruraux

Au XVIIIe Siècle , le Bourgeois est un propriétaire, loue leur terre, vivent de leur rente, vit sans besoin de travailler. → LA BOURGESOISIE RENTIERE

Il existe aussi LA BOURGESOISIE BOUTIQUIAIRE, composé de commerçant.

3ème type : La BOURGESOISIE D'AFFAIRE

Ils jalousent les privilèges de la Noblesse.

Les Ruraux vivent à la campagne et on une vie plus dur que celle des Bourgeois. Les paysans travaillent une terre qui ne leur appartient pas, sans terre ils louent alors leur main-d’œuvre aux plus riches. Certes ils n'ont pas de terre et louent leur bras mais ils restent libres.

Il existe des personnes NON-LIVBRE qui travaille la terre gratuitement pour leur maître : ils sont appelés les SERFS ( lat. servus=esclave). L'esclavage existant à Rome existe également en France. Le servage, l'esclavage existe encore à la fin de l'Ancien Régime même si le Roi tente de l'abolir.

Chapitre 2 : Le contexte politique

La société française connaît des influences internes et externes.

- Les transformations internes de la société française

→ transformation religieuse :

jusqu'au XVI e siècle il y avait qu'une religion celle du Roi ( très chrétien) , une religion unique sur le territoire. Cela servait d'arme politique pour stabiliser l’État et permettait l'unité de son peuple autour du Roi .

Au XVI e siècle : la réforme protestante apparaît.

L'unité religieuse laisse place à la diversité religieuse. En Allemagne , Luther préconise 1 religion par Région, il refuse 1 religion d’État.

Calvin diffuse l'idée de Luther et c'est ainsi que le Roi ayant des difficultés à s'imposer , s'efface devant des individus qui rejettent sa religion.

Au XVIIIe siècle : mouvement des idées de la Renaissance

Fin Xve début XVIII e : découverte de l'imprimerie par Gutinberg , ce qui permet la circulation des savoirs.

Le peuple va commencer à se cultiver et alors se forger sa propre idée de l’État. Cela va créer des entraves pour le Roi. Face à cela la Monarchie va évoluer. Début XVIIIe siècle c'est une Monarchie tempérée mais progressivement face aux contestations du peuple , la monarchie va se durcir.

MONARCHIE TEMPEREE → MONARCHIE ABSOLUT ( Louis XIV)

Louis XIV , n'est pas un monarch absolut car il est mineure lorsqu'il arrive au pouvoir, le pouvoir est placé sous régence : Richelieu prend les décisions.

1642 : Mort de Richelieu, il confit alors toutes les décisions à prendre

...

Télécharger :   txt (111.7 Kb)   pdf (184.9 Kb)   docx (638.4 Kb)  
Voir 72 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club