Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Commentaire de texte: Préambule de la Constitution Tunisienne

Par   •  4 Septembre 2017  •  1 110 Mots (5 Pages)  •  146 Vues

Page 1 sur 5

...

Concernant l'oligarchie, "le pouvoir sera bien exercé, puisqu'il le sera, par définition par les meilleurs". L'oligarchie fait référence à l'aristocratie. Il est dit que l'aristocratie compte les meilleurs parmi elle car il s'agit en réalité de la classe des nobles.

Le troisième type de gouvernement qui est la démocratie, l'avantage de celle-ci est que si les gens du peuple ne sont pas en accord avec les décisions qui peuvent être prises, ils "refuseront les décisions qui briseraient l'égalité ou porteraient atteinte à la liberté." (l.28-30)

A travers cette partie du texte où il explique les avantages de chaque type de gouvernement, M.Troper enchaîne chaque avantage qu'il cite de ces types de gouvernements par leur inconvénient.

B) Les inconvénients de cette classification

Tout d'abord, il est utile de rappeler que "cette distinction n'est plus guère utilisée aujourd'hui" (l.1 2ème colonne) car c'est impossible qu'un gouvernement ne soit qu'une monarchie ou qu'une démocratie. C'est impossible qu'il y ait vraiment qu'un seul dirigeant qui prend les décisions sans avoir de conseillers autour de lui, il est impensable que le peuple tout entier puisse exercer le pouvoir.

La monarchie où un seul être dirige et détient les pouvoirs absolu "Il est aussi possible que le monarque n'agisse que pour satisfaire ces caprices"(l.22-23). Dans ce cas personne ne peut rien faire ou contester puisqu'il y a qu'une seule personne qui décide dans le gouvernement. Dans le pire des cas, un désaccord entre le gouvernant et les gouvernés peut entraîner une révolution de la part des gouvernés contre le gouvernant.

Dans le cas de l'oligarchie, "on ne peut exclure que les gouvernants agissent exclusivement en vue de leurs intérêts égoïstes, qui ne coïncident pas avec l'intérêt général." (l.24-28). M.Troper explique par ceci que les aristrocrates sont de la classe des nobles et que cela peut leur arriver de ne pas prendre en compte les intérêts du peuple et de ne pas vouloir se mélanger avec eux.

Dans le troisième type, la démocratie on peut craindre "la longueur des débats et l'inefficacité ou les dissensions et les guerres civiles". Par cet extrait, il est vrai que plus de gens participent au pouvoir, plus les avis sont nombreux et peuvent être différents. Il peut être parfois difficile de se mettre en accord sur une chose à l'unanimité ou presque.

...

Télécharger :   txt (7.2 Kb)   pdf (72.9 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club