Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Introduction au Contrôle de Gestion

Par   •  10 Novembre 2017  •  1 816 Mots (8 Pages)  •  98 Vues

Page 1 sur 8

...

L’efficience :

- Elle représente la capacité de minimiser les moyens pour atteindre un objectif.

- Un système de production est efficient s il produit un nombre donne d’unités, d une qualité donnée. S’il produit au moindre cout, mais sans tenir compte de la qualité, il est économique mais pas forcement efficient.

L’économie :

- Est dite économique toute acquisition de ressources qui correspond aux critères suivants : moindre cout, quantité et qualité conforme a la norme établie, moments et lieux opportuns.

- L’économie touche l’acquisition des ressources.

- L’efficience touche leurs transformations.

Definitions :

“Le controle de gestion est un processus destine a motiver les responsables et a les inciter a executer des activite contribuant a l atteinte de objectifs de l’organisation”(R.N. Anthony,1965)

- Que nous dit une telle definition ? Elle insiste sur trois caracterisitiques ou composantes essentielles du controle de gestion.

- Le contrôle de gestion n’est pas une action isolée, il s’agit d’un processus.

- Elle rappelle le caractère finalise de ce processus en mentionnant explicitement la notion d’objectifs.

- Enfin elle met en valeur la dimension incitative du contrôle de gestion, sa relation étroite avec la motivation des responsables, abordant ainsi de façon implicite le thème majeur de la convergence des buts, développée dans des travaux ultérieurs (Fiols 1991).

- Le contrôle de gestion comme processus :

Le contrôle de gestion peut être vu comme un processus, une boucle qui suppose l’enrichissement et l’apprentissage progressifs. Il s’agit en fait d’un cycle constitue de quatre étapes principales :

[pic 7]

- Contrôle de gestion et objectifs.

Le contrôle de gestion ne peut se comprendre que dans une entreprise finalisée, une entreprise qui a des buts et dans laquelle un processus de fixation d’objectifs a été mis en place au niveau de l’individu

Exemple d’un marchand de parapluies : [pic 8]

Plan d’action : Enseigne promotions,

Parapluies, fantaisie, mode…

Un responsable se définit par un champ d’action dans lequel ses activités consistent à mettre en relation trois éléments :

- Les objectifs à atteindre

- Les ressources mises à sa disposition

- Les résultats obtenus

→ Ce qui donne naissance à 3 critères d’évaluation pour le responsable :

- La pertinence (des moyens mis en œuvre par rapport aux objectifs) ;

- L’efficacité (la capacité à atteindre l’objectif) ;

- L’efficience (la mise en œuvre du minimum de ressources nécessaires pour le résultat obtenu).

Objectifs→ Efficacité→Résultats→Efficiences→Ressources→Pertinence→Objectifs

- Des systèmes de contrôles incitatifs

Le contrôle de gestion est destiné à accroitre la motivation des responsables et à créer d’avantage de « convergence des buts » dans les organisations.

Concernant cette dimension incitative du contrôle de gestion, deux points qui méritent être soulignés :

- Le deuxième point souligne que le problème du contrôle est lie a la nécessite de déléguer : c'est la délégation qui crée le besoin de contrôle. En conséquence, la question du controle, puis le contrôle de gestion naissent et se développent avec la taille croissante des organisations.

- Tout d'abord, le système de contrôle de gestion ne peut jouer son rôle de motivation que s'il est accompagne d'un système de sanction/récompense. Faute de quoi, l'incitation sera entendu inopérante

Globalement, les activités de la fonction se repartissent en trois grands domaines relatifs :

- L’aide au pilotage et a la prise de décision.

- La mesure et l analyse des activités, des couts et des résultats et au développement d outils de programmation des activités.

- L’assurance d une cohérence globale et une efficacité a travers l organisation et l animation de la fonction au sein de l entité concernée.

Le contrôle de gestion traditionnel

Le contrôle de gestion renouvelé

Surveiller

Stimuler

Programmer

Orienter

Méfiance

Confiance

Exécutant

Décideurs

Subalternes

Collègues

Directifs

Participatif

Indicateur Financier

Indicateur physiques et financiers

Richesse consommée

Richesse produite et consommée

Maintenir les acquis

Gagner du terrain

Réactif

Proactif

Nouvelles missions

Missions en recul

Augmentation de l autorité vers un contrôle puissant :

-

...

Télécharger :   txt (13.2 Kb)   pdf (98.6 Kb)   docx (576.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club