Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

ADM1013

Par   •  23 Octobre 2017  •  7 269 Mots (30 Pages)  •  484 Vues

Page 1 sur 30

...

3. Identification des causes du problème

L'affrontement entre deux cultures qui se produit chez USMed fait ressortir la problématique de gestion de la diversité culturelle au sein de l'organisation. Par conséquent, la culture organisationnelle de cette entreprise est très faible, puisque les croyances et les valeurs des membres ne sont pas communes. Ainsi, il y a opposition entre les parties intéressées causée par les différences qu'elles présentent sur les plans :

- des aptitudes et des capacités

Bien que l'entreprise et ses dirigeants américains jouent un rôle important en terme du manque d'aptitudes et de capacités à gérer la diversité culturelle, l'efficacité d'Angelica Garza en tant que responsable des ressources humaines à l'usine de Tijuana et celle de Chula Vista doit également être remise en cause.

En effet, selon Robert Kartz, un gestionnaire efficace doit non seulement posséder le savoir-faire et l'expertise pour remplir les fonctions de son poste, lesquels il acquiert par la formation et l’expérience, mais aussi des compétences humaines qui font appel à sa « capacité à travailler efficacement avec d'autres personnes ». Cela lui demande donc de s'engager avec sincérité dans ses relations interpersonnelles, de dégager et d'inspirer la confiance et l'enthousiasme, de faire preuve d'ouverture d'esprit tout en possédant une intelligence émotionnelle qui le ramène à avoir une excellente connaissance de lui-même et à faire preuve d'empathie à l'égard des gens avec qui il travaille, ce qui est « incontournable en matière de leadership ». Il doit également avoir l'aptitude de résoudre des problèmes quelque soit leur complexité en effectuant une analyse adéquate de la situation, ce qui lui demande de tenir compte de toutes les facettes du problème.

Par conséquent, ce ne sont pas les compétences techniques d'Angelica qui sont en cause puisque le fait d'avoir été embauchée par USMed en tant que responsable des ressources humaines laisse croire qu'elle devait avoir une certaine formation. En effet, ce sont plutôt des carences au niveau de ses compétences humaines et conceptuelles qui sont sources de problème.

En affirmant ceci : « je suis Américaine, une cadre américaine et j'apportais tout ce bagage avec moi », Angelica en vient à attester qu'elle s'est imposée auprès des employés mexicains en tant qu'Américaine et non en tant que responsable des ressources humaines. Ceci est d'autant plus démontré dans la situation conflictuelle qui l'oppose au chef de la comptabilité quant à la façon utilisée pour calculer un salaire annuel. En estimant que c'est sa façon de faire qui est la bonne, « l'approche privilégiée par les Américains », elle fait preuve d'un manque d'ouverture d'esprit à l'égard des méthodes utilisées par le chef de la comptabilité qui arrive tout de même à des résultats identiques aux siens.

Aussi, la relation ambiguë qu'Angelica entretient avec ses deux collègues mexicaines de la comptabilité quant au fait qu'elle prétend que ces dernières lui en veulent sous prétexte qu'elles croient que la raison principale de sa venue est de leur enlever des responsabilités parce qu'elles ne travaillent pas bien et qu'en étant « parachutée là », elle tend à être surveillée pas ses deux collègues mexicaines qui sont peu enclines à collaborer, démontre que les employés mexicaines ne semblent avoir aucune idée des motifs de la présence d'Angelica dans l'usine, ce qu'on attend d'eux et pourquoi les choses sont faites différemment et que les tâches sont redistribuées autrement. Par conséquent, en croyant qu'elle est la cible, qu'elle est méprisée et qu'on lui en veut de faire son travail, Angelica fait preuve d'un manque d'empathie à l'égard de ses deux collègues mexicaines en ne tentant pas de comprendre comment elles peuvent se sentir par rapport à tous ces changements qu'elles doivent vivre et auxquels elles doivent s'adapter sans qu'on ne leur fournisse trop d'explications. Ainsi, ce n'est pas de la confiance qu'elle inspire mais plutôt méfiance et incompréhension. Aussi, cette situation témoigne du manque de capacités d'Angelica à résoudre une situation de conflits puisqu'elle ne considère pas toutes les facettes du problème.

De plus, le fait qu'Angelica se sente « parachutée là », « poussée à imaginer des approches », « étonnée de la situation » et qu'elle reconnaît vivre « bien des frustrations » laisse croire qu'elle manque de confiance en elle, qu'elle est peu enthousiaste face aux défis qu'elle doit relever tout en démontrant qu'elle n'est pas préparée à remplir ses fonctions et sa mission.

Bref, son manque de préparation, de confiance, de considération, d'enthousiasme et d'empathie ne lui permet pas de remplir ses fonctions de gestionnaire des ressources humaines qui sont de planifier, d'organiser, de diriger et de contrôler. Aussi, ces événements et ces lacunes relevés attestent du manque de leadership et de capacités à communiquer d'Angelica. De par ce fait, elle ne peut remplir ses rôles interpersonnelles de gestionnaire efficace ce qui tend à rendre ses rôles informationnels et décisionnels plus complexes.

- des valeurs et des attitudes

Tel qu'il a été soulevé, il y a affrontement de deux cultures au sein de l'organisation USMed. Par conséquent, comme « les valeurs d'un individu sont le fruit de ses apprentissages et de ses expériences dans le contexte culturel où il a grandit » et qu'elles « orientent les actions et les jugements des gens » ont peut fortement conclure que les travailleurs mexicains ont une façon différente de concevoir les choses et d'effectuer leur travail que celle d'Angelica, ainsi que des employés et dirigeants américains de l'entreprise.

Conséquemment, l'essaie « Cultural differences Between The US and Mexicans cultures business » que l'on retrouve sur le site de UKESSAYS, démontre bien les différences culturelles qui opposent les Mexicains et les Américains dans l'accomplissement de leur travail en se basant sur la grille culturelle d'Hofstede.

La première dimension de cette grille est la distance hiérarchique qui se « traduit par le degré d'acceptation

...

Télécharger :   txt (48.1 Kb)   pdf (222 Kb)   docx (27.4 Kb)  
Voir 29 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club