Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

MARIVAUX OU THE MAISTER

Par   •  17 Novembre 2017  •  1 545 Mots (7 Pages)  •  194 Vues

Page 1 sur 7

...

En effet Marivaux évoque certains aspects complexes de la société tout en employant un style élégant et léger, surnommé marivaudage.

Quels sont les procédés permettant à Marivaux l’expression d’un comique original ?

Tout d’abord, cette œuvre théâtrale revendique l’héritage de la comedia del arte.

Marivaux à l’instar de Molière dans les Fourberie de Scapin en 1671ou encore dans Tartuffe en 1664 nous propose des thèmes récurrents de la comedia del arte, le thème du mariage arrangé, par intérêt ainsi que la relation maître valet inversée, le valet mène l’intrigue et est le principal instigateur de la pièce. Ainsi Dubois par des ruses parvient à manipuler les personnages de cette pièce afin d’arriver à son but.

Ensuite les rôles typique de ce genre sont aussi repris dans cette pièce, Arlequin valet niais qui malgré lui fait avancer l’intrigue et provoque le rire de part un jeu d’acteur vif impertinent et atypique contrastant avec les autres rôles. Les amants qui à travers les différentes scènes vont révéler leurs sentiments tout en suscitant et provoquant des péripéties souvent de part un amour impossible entre 2 catégories sociales distinctes. Des personnages avares et soupçonneux, véritable critique de la société représentés ici à travers Mr Rémi, Mme Argante, et le comte Dorimont.

Ensuite cet illustre auteur fait intervenir des procédés comique propre à la comédie.

D’abord le style rapide et élégant de Mariveaux rythme les discours entre personnages, ayant pour effet sur le public l’inpression d’une trame continue, toute les actions se suivent, il se joue aussi du language en employant dès le titre de l’œuvre une oxymore ayant une connotation ironique « fausses confidences » contraste entre une confidence,secret basé sur la confiance,et fausses. Ainsi le comique en est accentué rien que par le style original de l’auteur.

Marivaux utilise aussi nombre de comiques tel que le comique de situation avec des quiproquos provoquant souvent l’hilarité par une double interprétation possible d’une réplique « Acte 1,scène 5,Dorante : Autant l’un que l’autre, Mademoiselle », ou bien d’une situation cocasse « Acte 1,scène 9 Marton croit que le portrait lui est désigné,le rire est provoqué par le fait que ce portrait est celui de Araminte accentué par la sureté de Marton que ce fusse le sien et aussi par la déception dont son visage témoigne .

D’ou l’emploi du comique de geste omniprésent lors de la mise en scène « Acte 1,scène 9,Marton » l’extravagance d’un personnage « mise en scène de Didier Bezace, Arlequin adopte un jeu d’acteur inaccoutumé et original provoquant le rire »

Le comique de caractère est donc lui aussi omniprésent dans cette pièce que ce soit par la niaiserie d’Arlequin, mais aussi des symboles de la sociétés bourgeoise et noble de l’époque que sont Mme Argante, Mr René et Mr le comte Dorimont qui de part leurs avarice et leurs entêtement sont risibles « Acte 2,scène 2 Mr Rémy s’entête a faire épouser Dorante à cette femme brune richement dotée » « Acte 1 scène 10 Mme Argante insiste pour que sa fille épouse le comte afin d’abandonner tout procès »

Le comique de mot bien que plus subtil est tout de même présent

« Acte 1 scène 14,Dubois Oui il est timbré, mais timbré comme cent »utilisation de langage familier de Dubois réplique que l’on peut assimiler à un réplique typique de farce.

Ainsi, le spectateur peut affirmer que Mariveaux par la revendication de la comedia del’arte délibérément risible ainsi que l’utilisation de procédés comiques est parvenu à traiter de sujets polémiques de sociétés tel que les mariages arrangés,tout en provoquant l’hilarité du public.

...

Télécharger :   txt (9.9 Kb)   pdf (86 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club