Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Theatre

Par   •  12 Février 2018  •  3 847 Mots (16 Pages)  •  579 Vues

Page 1 sur 16

...

Mélina : Et alors ?

Luis : Rien, on ne sait rien de lui.

Pablo : Aller mon pot, ce n’est pas le moment pour pleurer.

Mélina : T’es vraiment admirable.

Luis : Je suis seulement une survivante. Mais bon, c’est le moment de partir.

Pablo : Ca a été génial de te voir, la prochaine doit être en moins de 10 ans.

Luis : Bien sûr. Au revoir et Mélina.

Mélina : Oui ?

Luis : Rosita voulais te dire que tu ne doit pas perdre tes espoirs.

Mélina : C’est plus facile le dire que le faire.

Luis : Je le sais (sort de la scène)

Luis : Je vais préparer le dîner (sort de la scène)

Mélina (seule, va a une table, sort un cahier et un stylo et commence à écrire) : Chère Paloma, c’est la première fois que je t’écris depuis ta disparition. Je suis entrain d’utiliser le cahier et le stylo que tu m’as donné pour mes 40 ans, tu te rappelles ? Aujourd’hui, j’ai fait ma rutine quotidienne, je suis allé chez M. Libero, un vendeur qui se trouve près de la plage. J’ai le visage tellement détruit qu’il ne m’a même pas reconnue. Ma belle colombe, t’as disparu, et disparaître n’est pas mourir. Ni deuils ni tombe à fleurs, seulement des souvenirs. Je t’embrasse fort, maman.

Acte II

(Mélina rentre en scène, et commence à voir la télévision.)

Reporteur : Ça fait trois mois depuis la dernière interview, n’est-ce pas M. le président ?

Président : C’est vraie, j’ai eu l’impression que ça a était moins de temps.

Reporteur : Ben, dans ces derniers mois vous avez été très occupés avec le cas des enfants des disparus n’est-ce pas ?

Président : Oui, beaucoup de personnes cherchent à revoir ces familles après avoir être enfermés pendant quelques jours.

Reporteur : Plusieurs de ces personnes ont dit qu’ils ont été séparés de ces nouveaux nés depuis le moment qu’ils ont venu au monde. De plus, ils affirment qu’ils été enfermés depuis plusieurs mois, même dire des années. Enfin, ils sont très sûrs que ces vous qui a ordonnés cette séparation. Est-ce que vous pouvez expliquer cette situation ?

Président : Comme j’ai déjà dit, je ne suis pas responsable de ces horribles évènements mais je vais faire tout ce qui est possible pour aider. Enfin, ces enfants ce retrouvent dans des familles adoptives qui peuvent leur donner une meilleur vie que ces rebelles.

Stella : (rentre dans la scène avec des boîtes) : Regarde Mélina, j’ai retrouvé quelques informations sur des enfants qui ont été adoptés la même année dont Paloma à disparue. Je pense que si on suit cette direction, on va finir par la retrouver.

Mélina : D’accord. J’ai demandé à Leila de nous aider. Elle va venir dans quelques minutes. Est-ce que tu peux l’attendre ? Je veux voir dans la poste s’il y a des nouvelles sur Nina.

Stella : Oui, pas de problème.

Mélina : Merci.

Leila (rentre en scène) : Mélina ? Es-tu-là ? C’est moi, Leila ?

Stella : Elle a sortie il y a quelque instant. Oh, Leila. C’est Stella !

Leila : Stella ? Salut. Carrément, on se voit seulement chez Mélina.

Stella : C’est vraie, après tout on s’est connue en l’aidant avec la recherche de sa petite fille.

Leila : Oui, Stella, tu n’étais pas au pays qu’il y a quelques mois n’est-ce-pas ?

Stella : Oui, il y a seulement quelques mois j’étais à l’étranger avec mon époux. On a venu car il a retrouvé une place ici. J’ai visité Mélina et elle m’a demandé de l’aide pour retrouver à Nina, donc j’ai commencé sa recherche.

Leila : D’accord.

Stella : Oui mais, j’ai assez du mal pour retrouver des informations ou demander aux personnes s’ils ont une information dur les enfants des disparus. Mais toi, avec ta recherche en solitaire de Guille, un travail digne de Sherlock Holmes. De plus, Chaque fois que Mélina parle sûr toi, elle dit que tu es une personne courageuse et forte.

Leila : Merci. J’ai comme-même l’habitude de faire les choses par moi-même car ma mère a partie quand j’étais jeune mais ça n’a été pas facile. Mais, je ne suis pas si forte ni admirable, j’ai même pleuré le jour où j’ai connue Mélina, mais bon.

Stella : Ah, pardon excuse-moi. Je n’aurais pas due te demander.

Stella : Pas de problème. Par rapport à ma recherche de Guille, j’ai eu de la chance. J’ai vue une photo de Guille, mon neveu dans le journal avec un colonel qui avait je ne sais pas quoi, un scandale un quelque chose comme ça.

Stella : Peut-être on a aussi de la chance avec Nina. Moi, je suis une amie d’enfance de Mélina. On a fait le primaire, le collège et le lycée ensembles. Et toi ?

Leila : Elle Je connaissais Rosita et elle m’a introduit Mélina.

Fernando (rentre en scène en portant Paul sur le dos) : Stella ! Aide-moi ! Il est entrain de tomber peut a peu de mon dos!

Leila : Ciel !

Stella : Mais qu’est-ce qui est arrivé ?

Leila : Je vais aller chercher Mélina (sort de la scène)

Fernando : Pablo est si lourd ! (laisse Pablo sur le sol) Chéri, apporte un peu d’eau, peut-être cela le réveille. Bon sang ! Je suis trop vieux pour faire telle travail. Stella ! Il revient en lui !

Leila : (apporte un peu d’eau) Tien, lance lui un peur sur la figure.

Fernando : Ok.

Mélina rentre en courant suivie de Leila.

...

Télécharger :   txt (23.1 Kb)   pdf (72.6 Kb)   docx (26.7 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club