Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Histoire des arts: Picasso - l'autoportrait en bleu.

Par   •  31 Mai 2018  •  1 459 Mots (6 Pages)  •  760 Vues

Page 1 sur 6

...

morte à la Chaise Cannée ». La pratique du papier collé est alors devenue très importante dans l’évolution du cubisme.

(Photo) La guerre civile espagnole qui commence en 1936 bouleverse Picasso qui est nommé conservateur du musée du Prado à Madrid. L’état espagnol lui demande de faire un tableau qui représente la guerre en Espagne. Il peint alors les atrocités de la guerre dans sa toile très célèbre appelée « Guernica ».

(Photo) Très opposé à la violence, il peint la célèbre « Colombe de la paix ». Durant la guerre, en avril 1940, il fait à l’administration française une demande de naturalisation. Mais la citoyenneté française lui est refusée, malgré des dizaines d’années de résidence en France.

(Photo) Au début de la Seconde Guerre Mondiale la palette de Picasso devient plus sombre. Puis il sculpte par période et surtout lorsqu’il éprouve de la tristesse. Il réalise des constructions à partir d’objets trouvés comme une selle et un guidon de vélo qu’il utilise pour créer son œuvre « la tête de taureau ».

(Photo) Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, ses tableaux deviennent plus optimistes, plus gais, montrant, comme l’indique le titre d’un tableau de 1945, « la Joie de vivre ».

(Photo) Vers la fin de sa vie, Picasso peint toute sorte de tableau dans lequel ressort ses origines espagnole, son humour, ainsi que le sens tragique qu’il porte à la mort dont un de ses autoportraits « face à la mort ».

Il meurt à Mougins en 1973 à l’âge de 92 ans, il est enterré dans le parc du Château de Vauvenargues, Bouches du Rhône.

II. Etude le l’image

Les dimensions de cette toile sont de 81 X 60 cm. L’orientation du tableau est en portrait. Il représente cette œuvre sur une toile, la technique utilisée et la peinture à l’huile.

Il a utilisé la couleur bleu qui est à la fois une couleur primaire puis froide. Cette couleur symbolise les dieux, il l’utilise car il veut se faire pardonner puisqu’il se sent coupable du suicide de son ami.

C’est un portrait qu’il a créé lors da sa période bleu fin de l’année 1901, à l’âge de 20 ans.

Il s’est représenté seul, de trois quart à droite du tableau et laisse un grand espace à gauche ce qui traduit un vide, celui que lui a laissé son ami Casagemas en se suicidant.

En premier plan figure la tête de Picasso, en deuxième plan son buste qu’il a représenté de façon démesurément grand par rapport à sa tête, puis en troisième plan un fond bleu.

Son visage est pâle, il a le regard perdu et désespéré. Ses yeux sont grands ouverts, on dirait qu’il n’a pas dormi depuis des nuits. Il se représente avec une barbe alors qu’il n’en a jamais porté ce qui le vieilli et créé avec ses cheveux noirs un cadre autour de son visage et fait un contraste sur sa figure émaciée.

Il est vêtu d’un lourd manteau d’hiver parisien, bleu dans lequel il est engoncé, le col est dressé jusqu’au dessus de son cou, le bouton est fermé ; on dirait qu’il est emprisonné. Ce manteau traduit qu’il est écrasé par la mort de son ami. Ses épaules sont larges et tombantes on a l’impression qu’il porte un fardeau de soucis et d’angoisses.

71 ans plus tard il revient avec le bleu dans son tableau face à la mort. Il se représente encore une fois avec le regard désespéré mais cette fois si ce n’est pas un désespoir de jeunesse. Picasso va mourir l’année suivante. Il travail donc dans l’urgence, la peinture s’efface devant un graphisme précipité les yeux intensément vivants dans un visage qui s’ossifie en tête de mort. Chaque élément du portrait poils, grains et tâches de la peau sont imprécis et dessinés grossièrement.

Conclusion : L’autoportrait est un miroir du temps qui passe car il représente l’évolution de la vie du peintre c’est pour sa que beaucoup de peintres comme Leonard de Vinci, Van Gogh, Dürer, Warhol l’ont pratiqué.

Il ne faut pas confondre l’autoportrait et l’autobiographie même si les deux consistent à parler de soi-même ; dans l’autoportrait on ne trouve pas de récit rétrospectif ni de commentaire à postériori, comme on peut trouver dans l’autobiographie. De nos jours on utilise la photographie, les chansons, les films pour s’apercevoir de notre évolution.

Pour réaliser ce travail je me suis aidé de mes cours de français ainsi que de plusieurs sites internet et de mes connaissances personnels.

...

Télécharger :   txt (8.9 Kb)   pdf (50.6 Kb)   docx (14.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club