Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Biographie de Michel-Ange

Par   •  29 Mars 2018  •  966 Mots (4 Pages)  •  71 Vues

Page 1 sur 4

...

Ainsi, le héros surveille encore le portail d’entrée de l’hôtel de ville de Florence, héros plus grand que nature regardant un colosse, Goliath que l’artiste laisse au spectateur le loisir d’imaginer.

(M-A et le pape Jule ll)

La fresque de la chapelle Sixtine fut une commande du Pape Jule ll en 1508 qui devait immortaliser autant le commanditaire que l’artiste. C’est ainsi que M-A commença cette mission considéré comme pratiquement impossible par l’architecte Bramante, puisqu’il fallait peindre un plafond de plus de 500 mètres carrés, comportant de surcroit des lunettes.

Ce travail dura 4 années et la chapelle est ouverte le jour de la Toussaint de 1512, dans l'enthousiasme général. Jule ll mourut en février 1513, sans avoir prévu l’achèvement de son tombeau.

(M-A : architecte)

La mission la plus importante que l’on confia à M-A dans le domaine de l’architecture fut la construction de la nouvelle basilique Saint-Pierre en 1546-1564, une charge qui curieusement, ne lui fut confiée que onze ans après avoir eu sa nomination comme « premier sculpteur, peintre et architecte du Vatican ».

Convaincu que l’architecture devait partir de la sculpture et de la peinture, M-A commença par fabriquer un modèle en terre pour expérimenter l’effet plastique de son architecture.

Tous les rêves de la Renaissance romaine convergeaient vers ce bâtiment. Jules ll avait voulu s’immortaliser dans la construction de cette église : c’est la que devait se dresser son extraordinaire monument funéraire, qui ne fut achevé que sous une forme bien banale.

A la fin de sa longue vie, M-A travailla presque exclusivement sur un seul thème, celui de la Crucifixion. Le Christ mort en croix, et plus encore les lamentations de la vierge et les Pietà monopolisent entièrement son inspiration d’artiste. Comme il semble avoir exécuté la plupart de ces travaux sans la demande d’aucun commanditaire, ceux-ci peuvent être considérés comme des témoignages de la spiritualité de l’artiste.

Et pour finir voici une citation de Giorgio Vasari parlant de M-A dans Les vies :

« Son imagination possédait une telle puissance que ses mains étaient incapables d’exécuter les grandes et terribles idées que son esprit concevait, si bien que souvent, il abandonna ou gâta le travail commencé. Or je sais que peu avant sa mort, il brûla de sa propre main d’innombrables esquisses, dessins et cartons pour que nul n’apprenne les efforts accomplis et les difficultés que son talent avait affrontées, et pour que jamais on ne le vît autrement que parfais. »

...

Télécharger :   txt (6.1 Kb)   pdf (46.1 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club