Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L’art est-il utile ? Non...

Par   •  15 Mai 2018  •  1 552 Mots (7 Pages)  •  371 Vues

Page 1 sur 7

...

Une seule chose est sûre : les hommes ont besoin de beauté, même s’ils ne sont pas d’accord sur ce qu’elle est « vraiment ».

Venons en maintenant au cœur du problème : à quoi sert l’art ? L’art est-il utile ?

Avez-vous vu le film Intouchables?

Dans celui-ci, François Cluzet affirme que « Les gens s’intéressent à l’art parce que c’est la seule trace de notre passage sur terre »

Ah .. (je réfléchis). C’est vrai que c’est grâce à l’art que nous avons pu savoir comment les hommes préhistoriques vivaient, comment ils se nourrissaient, comment ils se séduisaient, comment ils mourraient.

L’art est né en même temps qu’est apparu l’homme. Il existe depuis tellement longtemps que souvent on en oublie qu’il a toujours été là et qu’il est encore là. Il nous raconte notre passé, notre présent, notre futur.

Il nous aide aussi à dépasser notre mort en laissant des traces pour les générations futures. L’art nous permet de ne pas mourir tout à fait.

Le peintre Kandinsky disait : « La peinture est un art, et l’art dans son ensemble n’est pas une création sans but qui s’écoule dans le vide. C’est une puissance dont le but doit être de développer et d’améliorer l’âme humaine ». En disant cela, il donne une signification vitale à l’art. L’art donne un sens à la vie et à la mort.

Ce qui est certain aussi , c’est que de tous temps, l’art n’a jamais été neutre, elle a incité les peuples et ses dirigeants à se remettre en question.

De fait, l’art et la contestation ont souvent entretenu des liens étroits et multiples. Les analystes des mouvements sociaux ont été nombreux à se pencher sur la question.

Hier comme aujourd’hui, des artistes ont exploré leurs engagements au travers de tous les outils de l’expression artistique. Du rock identitaire français du groupe Zebda à l’artiste de rue Banksy, en passant par Charlie Chaplin, ces artistes, musiciens, plasticien et cinéaste, ont tous un point commun : changer le monde à travers leurs pratiques artistiques.

Commençons par Zebda ce groupe français de musique militant et engagé. Au travers de leurs chansons, celui-ci revendique un héritage communiste et le sens du travail collectif. Cet engagement politique a conduit à la création d’un mouvement citoyen et à la présence de celui-ci sur des listes électorales dans différentes villes de France, lors des dernières élections municipales.

Mais la musique n’est pas le seul champ d’action des artistes qui se revendiquent d’une idéologie.

Ainsi Banksy. Cet artiste urbain originaire de Grande-Bretagne fait passer ses messages par le biais de pochoirs et de tags à travers le monde. Ces œuvres dénoncent tout ce qui est déficient dans notre système actuel, l’injustice, l’inégalité, ou le racisme mais tout cela en mêlant politique, humour et poésie.

Non seulement il défie les autorités, puisque l’art du graffiti est strictement interdit mais en plus il les provoque en choisissant avec soin ses lieux d’expression. Comme par exemple en août 2005, où il a peint neuf images sur le mur qui sépare les Juifs et les Palestiniens, dont celle d'une échelle qui atteint le haut du mur, et une autre d'enfants creusant un trou pour atteindre l'autre côté.

Le cinéma est aussi un terrain de contestation. Charlie Chaplin n’est pas seulement un acteur burlesque, il est aussi un cinéaste engagé dénonçant les injustices de l'Amérique de l'entre-deux guerres. Comme l’aliénation d’un travail à la chaîne dans Les temps modernes ou le totalitarisme naissant en Allemagne dans Le dictateur.

Encore une fois, l’art nous prouve qu’il n’est pas simplement là pour faire « beau », mais qu’il peut aussi être là pour faire bouger les choses et inciter les gens à réfléchir un peu plus sur notre société.

L’art sert à exprimer des choses profondes sur la vie et le monde.

Enfin et c’est sans doute le plus important, l’art, comme le beau, nous parle, nous fait vibrer, nous émeut, nous bouleverse, nous émerveille, nous transforme en boule d’émotions, nous fait exister. L’art nous rend profondément humain en nous permettant d’exprimer des choses profondes sur soi et sur les autres. L’art sert à embellir la vie et à nous rendre heureux !

Pour conclure, je peux donc affirmer que l’art est utile.

Nous avons besoin du regard des artistes pour voir autrement et dépasser nos limites.

L’art nous réunit aussi même si c’est l’émotion qu’il suscite qui devient universelle.

Tour à tour, ou en même temps, l’art nous rend la vie plus belle et nous dérange, il ne sert à rien et il est indispensable.

Sans doute est-ce sa nature de posséder des facettes si contraires. S’il n’y a pas d’art, il n’y a pas de culture et donc pas de civilisations.

...

Télécharger :   txt (9.7 Kb)   pdf (52.1 Kb)   docx (16.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club