Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Exposé svt contraceptives

Par   •  30 Janvier 2018  •  4 108 Mots (17 Pages)  •  251 Vues

Page 1 sur 17

...

La faible efficacité est probablement plus lié à la simple diminution du nombre de rapports sexuels qu'entraine l'utilisation de cette méthode.

2-le mode d’utilisation

Pour pouvoir utiliser la méthode Ogino-Knaus dans de bonnes conditions, il faut surveiller son cycle pendant 12 mois. Et c'est une période pendant laquelle il ne faut pas prendre de contraceptif hormonal oral ou autre, qui pourrait modifier la longueur des cycles. Il faut donc prévoir une autre contraception pendant ces 12 mois

3-les avantages & les inconvénients

a-Avantages :

- Aucune action chimique, c’est une méthode entièrement naturelle.

- Si la femme ne désire absolument pas d’enfant, c’est une méthode qui lui fera éviter l’avortement si elle l’applique à la lettre.

- On peut avoir des relations sexuelles sans condom pendant la période où la fécondation n’est pas possible car on la déterminée.

- C’est gratuit

- Cette méthode contraceptive peut être pratiquée par toutes les femmes.

b-Inconvénients :

- Après un accouchement, une fausse couche ou l’arrêt de la pilule, il faut attendre que le cycle se rétablisse (environ 4 mois) avant de recalculer sa période de fertilité probable.

- On ne peut utiliser cette méthode ni à l’époque de la ménopause ni lorsqu’une nouvelle naissance doit être absolument évitée.

- Le surmenage, la maladie, un voyage inhabituel, etc. peuvent occasionnellement modifier la longueur du cycle donc rendre la méthode moins sûre.

- Le couple doit s’abstenir de toutes relations sexuelles avec pénétration vaginale pendant la durée de fertilité.

B- La méthode des températures

Les contraceptions naturelles sont un moyen simple d'espacer les grossesses. Parmi elles, la méthode des températures.

Au cours du cycle menstruel, la température de la femme varie. En mesurant tous les matins sa température, la femme peut déterminer les moments où elle est fertile, et éviter alors tout rapport sexuel.

1-Le mode d’action

Dans le cycle menstruel féminin, la phase lutéale intervient après l'ovulation. Après éjection de l'ovocyte, le corps jaune se dégrade, sécrétant de la progestérone. Cette progestérone va faire monter la température corporelle de la femme de quelques dixièmes de degrés Celsius. La température retombe au moment des règles.

2-Le mode d’utilisation

La méthode des températures, également appelée méthode de la courbe thermique, est basée sur les variations de température en fonction du cycle menstruel. La femme doit mesurer sa température rectale tous les matins à la même heure, au saut du lit, à partir du premier jour de ses règles. Elle note scrupuleusement ce chiffre pour former une courbe, avec trois parties reconnaissables :

- Le plateau bas : il s'agit de la température avant l'ovulation. Cette période dure environ 14 jours.

- Le pic bas : la température baisse de quelques dixièmes de degrés au moment de l'ovulation.

- Le plateau thermique : après l'ovulation, la température augmente d'environ ½ degré Celsius :

- On considère que la température est haute si elle a augmenté d'au moins 0,3°C par rapport à la température avant ovulation.

- Cette période dure environ 14 jours, si l'ovulation est de bonne qualité.

Au bout de plusieurs mois de mesure, la femme peut définir son cycle habituel, et en particulier la date de son ovulation. Il faut alors s'abstenir de tout rapport sexuel 3 jours avant la date supposée de l'ovulation, et 2 jours après.

3-Les avantages & les inconvénients

a-Avantages

- Une faible Médicalisation

- Une quasi gratuité et disponibilité Universelle

- L’utilisation d’un phénomène physiologique

- Acceptée par de nombreuses philosophiques, entre autre catholique

b-Inconvénients

- Elle nécessite un certain apprentissage

- La courbe n’est pas toujours interprétable avec sécurité

- Périodes d’abstinences ou de rapports protégés importantes chez celles qui de longs cycles (allongement de la période pré-ovulaire)

- Elle devient inutilisable en cas d'aménorrhée, de spanioménorrhée, dans les suites de couches, en période péri ménopausique et chez les femmes ayant des cycles anovulatoires (1 mois sans ovulation doit théoriquement être 1 mois sans rapport).

- Elle est très astreignante puisqu'elle oblige à une prise de température très stricte avant tout lever le matin (cas de femmes ayant de jeunes enfants qui les obligent à se lever dans la nuit).

C-La méthode de ’’Billings’’ ou l’observation de la glaire cervicale

La contraception naturelle est un moyen simple et sain de réduire le nombre des grossesses. Elle se base sur l'observation de la température, du cycle menstruel féminin, ou de la glaire cervicale.

La composition de cette glaire change au cours du cycle, et reflète la fécondité de la femme.

1-le mode d’action

Au cours du cycle menstruel féminin, le taux de fécondité de la femme varie. Il est le plus fort pendant la période ovulatoire, qui dure environ 5 jours.

La glaire cervicale joue un rôle dans la fécondité. Cette substance, sécrétée au niveau du col de l'utérus, change le pH du vagin. Lors de la période ovulatoire, la glaire rend ainsi le vagin moins acide, donc plus accueillant pour les spermatozoïdes.

2-le

...

Télécharger :   txt (31 Kb)   pdf (81.3 Kb)   docx (30 Kb)  
Voir 16 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club