Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Princesse de Clèves, 1679, Mme de La Fayette

Par   •  18 Juin 2018  •  1 594 Mots (7 Pages)  •  136 Vues

Page 1 sur 7

...

- Importance de la beauté :

-Champ lexical de la beauté :

- « Une beauté » : allégorie l1/20

- « Beauté parfaite » : hyperbole l2

- « Belles personnes » : l3

- « Grande beauté » : l29

- « Plein de grâce et de charme » : l32

- « Qui attira les yeux de tout le monde » : synecdoque qui souligne l’importance de l’effet produit par la beauté.

- Noblesse et richesse :

- « même maison que le vidame de Chartres » l4 : comparaison d’égalité qui montre la noblesse de la fille.

- « une des plus grandes héritières de France » l5 : hyperbole qui insiste sur la richesse de la jeune fille.

- « cette héritière était alors un des plus grands partis qu’il y eut en France » l24 : ce qui montre la fortune donc la présence de nombreux prétendants probables.

- Importance de l’éducation de la mère :

- « le bien et la vertu et le mérite » l6/7 : énumération qui consiste sur les qualités de la mère de sorte que nous comprenons qu’elle va donner une très bonne éducation à sa fille ; ce qui est confirmé par l’hyperbole « extraordinaire » l7.

- « la vertu » l10/19/22 : la répétition prouve l’importance de cette qualité pour la mère et qu’elle va insister sur ce point auprès de sa fille.

- « peu de sincérité des hommes, leurs tromperies et leur infidélité, les malheurs domestiques où plongent les engagements » l11/12 : énumération des dangers (hommes) qui menacent les femmes selon Mme de Chartes et dont elle veut avertir da fille, ce qui montre son pessimisme à propos des hommes de sorte qu’elle veut mettre sa fille en garde.

- « extrême méfiance » l21 ; hyperbole qui souligne le 1er danger de la femme : elle-même donc sa naïveté et ses désirs.

II-Le témoignage d’une époque :

- L’importance du paraitre à la Cour :

- « il parut » l1/8 : forme impersonnelle qui montre l’importance du paraitre à cette époque.

- « à la Cour » l1/28 ; indication spatiale qui indique un des sujets majeurs de la littérature française au XVIIème siècle.

- « un lieu où on était accoutumé à voir de belles personnes » l3 : périphrase qui montre l’importance de la beauté à la Cour.

- L’éducation des jeunes filles :

- « la plupart des mères s’imaginent qu’il suffit de ne jamais parler de galanteries » l11/12 ; présent de vérité générale montrant qu’à l’époque l’amour était un sujet tabou entre mère et fille contrairement à ce qui se dit entre Mme de Chartres et sa fille.

- « extrême jeunesse » l25 : hyperbole qui insiste sur la jeunesse des filles que l’on mariait à cette époque.

- « dans sa seizième année » l27 : indication temporelle qui indique l’âge où les filles se mariaient et en particulier les princesses.

- Un monde aristocratique :

- « vidame de Chartres » l4/28 répétition d’un titre aristocratique qui confirme l’importance des nobles en littérature.

- « le vidame alla au-devant d’elle » l28 : indication de lieu montrant que le vidame joue le rôle de protecteur étant donné que son père est décédé.

CONCLUSION :

Pour conclure le portrait de Mlle de Chartres laisse à penser à un destin exceptionnel car elle la présente comme l'incarnation de la perfection, son appartenance à la haute noblesse reflète sa pureté et sa vertu grâce à l'éducation de sa mère. Quant à sa mère, Mme de Chartres inculque à sa fille les valeurs de l'honnête femme afin qu’elle puisse réussir dans la vie à la Cour. Elle est donc appelée à un mariage d'exception. Cependant, même après les conseils de sa mère son destin s’annonce tragique à cause de son manque d'expérience à la vie mondaine et les exigences de l'amour imposées à cette époque. En effet, elle se mariera au prince de Clèves et deviendra princesse mais tombera réellement amoureuse du duc de Nemours.

...

Télécharger :   txt (9.5 Kb)   pdf (53.7 Kb)   docx (15.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club