Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Pensez-vous qu'écrire sur l'autre ne consiste qu'à parler de soi ?

Par   •  6 Décembre 2018  •  1 102 Mots (5 Pages)  •  2 Vues

Page 1 sur 5

...

Par contre “Eliezer” qui est le personnage autobiographique dans “La Nuit” perds sa croyance dans la bonté des hommes dès qu’il est rentre a Auschwitz où il a vù des fosses de four pour incinéré des bébés. Ces premières experiences l’ont traumatisé et sa première nuit a Birkenau a eu des répercussions permanentes sur son personnage ainsi que Elie Wiesel lui même “Jamais je n’oublierai cette nuit, la première nuit de camp qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verouillé”.

III Est-ce-que tous les écrivains utilisent leurs époques comme référence?

Certains auteurs comme Stephen King ne peuvent pas utiliser leur époque comme référence car l’ambiance est improbable. Par ailleurs tout les trois auteurs ci dessus ont utilisé chacun leur periode comme exemple pour exposer les idées, expériences, et leur vérité. Les pays se faisaient la guerre pour la superiorité d’une nation et dans ce contexte Hitler a surgit avec ses ideologies de la superiorité de la “race aryenne”, cette idéologie est celle qui a cause la mort de six millons de juifs. Le texte et l’époque se reflètent mais c’est pas seulement les textes qui évoquent ce temps de carnage. Les peintures, poésies et chansons aussi représentent ces attrocités, le peintre Jan Komski a survécu Auschwitz dont il s’est échappé. Ses oeuvres démontrent la vie quotidienne au sein du camp de concentration. Son oeuvre“Eating and Starvation” montre des hommes juifs entrain de manger. L’apport nutritionnel d’un prisonnier avec un travail “léger” etait fixé a mille trois cent calories par jour et le maximum etait de mille sept cent pour les prisonniers avec un travail “ dur”.

En conclusion ces textes exposent leur époque pour montrer les évenement terribles de ce temps et illuminer les attrocités du troisieme Reich pour que celà ne se produise plus jamais dans l’histoire de l’humanité. Mais d’un autre coté deux des ses trois locuteurs ont cette sensation de confiance dans l’humanité parce que ils n’ont pas vécu les meme évenements que Elie Wiesel. Le journal d’Anne Frank s’est terminé avant que elle ne pouvait raconter la vie dans le camp. Le troisieme auteur John Boyne lui n’as pas vécu l’holocauste mais il a témoigné les conflits de l’Irlande du Nord et du Sud. Néanmoins leurs souffrances ils ont allumé une éteincelle d’espoir dans le bien de l’humanité car Le journal d’Anne Frank n’aurait jamais été publié si “Miep” et “Bep” n’avait pas cache son journal des autorités . Conséquament Elie Wiesel n’aurait pas écrit “La Nuit” si il n’avait pas survécu. Cet auteur Elie Wiesel a vécu une vie productive et il est mort seulement l’année dernière donc l’espoir et croyance dans l’humanité ont triomphé.

...

Télécharger :   txt (6.8 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (13.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club