Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

L'or blue du pays de cocagne

Par   •  14 Mars 2018  •  1 638 Mots (7 Pages)  •  68 Vues

Page 1 sur 7

...

Au XVIème siècle Toulouse devient une capitale financière cosmopolite. La plaque tournante du commerce du pastel était ici.

Et pas seulement Toulouse sinon toute la région, le Lauragais devient même le plus grand grenier à pastel de tout le continent !

Pendant le XVI siècle, Toulouse connaît un essor (développent rapidement, progressent) remarquable en s'ouvrant au commerce international enrichissant autant les paysans, les pasteliers, les négociants, les transporteurs, les teinturiers, etc. Ils sont été créés nombreux professions autour du commerce du pastel.

Les pastelliers figuraient parmi les plus grandes fortunes de l'époque. De fait, ils se sont fait construire plusieurs hôtels particuliers de style Renaissance marquant jusqu’à nos jours le patrimoine architectural de la région.

Parmi les hôtels se distinguent L’hôtel d’Assézat à Toulouse

Pierre Assézat était un pastellier toulousain qui avait une puissance commerciale redoutable. La destination principale de son pastel était L’Espagne mais il visait (dirigeait son tir) aussi en l'Angleterre et l'Écosse

Tout aussi remarquable, l'hôtel Jean de Bernuy

Jean de Bernuy était un marchand de pastel d'origine espagnole, Il s’avait fait construire la plus haute tour de la ville et un somptueux palais : l'hôtel de Bernuy.

Le pastel a généré d'autres chefs-d'oeuvre, comme L’hôtel du Vieux Raisin, L’hôtel des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, Hôtel Reynès à Albi et Maison Enjalbert aussi à Albi entre autres.

Dans la maison Enjalbert, un détail sur la façade témoigne de l’enrichissement des familles albigeoises grâce à la production du pastel. On peut en effet y voir gravé dans le bois un petit garçon en train d’uriner. Une sculpture qui rappelle que l’urine était essentielle au processus de fabrication du pastel !

Mais, hélas, le déclin du pastel arrive !

Le pastel a connu son déclin à partir de l’an 1560. Il a été provoqué par différentes facteurs dont les plus importants ont été ceux-ci…

L’arrivée du bleu indigo : Le bleu indigo était aussi un pigment naturel qui s’extrait de l’indigotier. C’était une plante cultivée dans les régions chaudes d’Asie, d’Amérique et d’Afrique.

Il est rapporté des Indes grâce au développement des routes commerciales vers l’Extrême- Orient

Un autre facteur décisif ont été les pratiques douteuses :

- Les commerçants mouillaient les fonds de sacs pour les rendre plus lourd.

- on mélangeait différentes qualités de produits payés au prix fort

- La récolte de 1560 avait été abondante mais de qualité médiocre. Pourtant les marchands essaient de maintenir les prix habituels.

- La récolte de 1561 va être encore plus abondante que les précédentes mais de qualité encore plus médiocre. En conséquence, le marché s'effondre. (tombe, disparaitre)

Un autre facteur ont été Les guerres de religion entre catholiques et protestants avec lesquelles les trafics du pastel sont arrêtes car il avait un climat d'insécurité à Toulouse, peu propice au commerce.

La découverte du Nouveau monde : qui fait que la culture de l’indigo s’intensifie grâce au développement des voies maritimes que facilitant son importation.

Par ailleurs, C’est était une plante très bon marché avec un pouvoir colorant 20 fois plus fort à celui du pastel et plus facile à produire d’autant plus que son prix était 6 fois moins élevé.

Finalement, Le pastel mourra au dix-neuvième siècle et sera déplacé pour les tentures chimiques à base de colorant de synthèse.

Et pour conclure, je voudrais vous parler du Pastel à nos jours…

Aujourd’hui, le pastel est de nouveau utilisé dans l’industrie textile, les beaux-arts, pour fabriquer de la peinture de carrosserie automobile, des encres d’imprimerie, des produits de décoration, crayons à dessin et même des cosmétiques.

A Toulouse, la société qui commercialise des cosmétiques à base du Pastel s’appelle Graine de Pastel, Ils font de la crème, de l’huile, des savons et aussi des linges de maison à la teinture naturelle. C’est une boutique très chouette !

En outre, il existe une entreprise qui a relancé la production du bleu pastel qui s’appelle « Le Bleu de Lectoure » à Gers. Elle a été créée en 1994 et produit des pigments avec des techniques nouvelles plus faciles et surtout, plus rapides. Ils obtiennent le colorante en 24 HS. Il faut 1 tonne de feuilles d’Isatis Tinctoria pour obtenir 2 kg de pigment pur de Bleu de Lectoure.

Ils fabriquent le bleu pastel à l’usage des Beaux- arts, de la décoration et de l’industrie textile.

La société Bleu de Lectoure ouvre ses portes au public où on peut visiter l'atelier de production du Pastel.

FÊTE DE L’OR BLEU EN PAYS DE COCAGNE

Depuis l’an 2013 Le Bleu de Lectoure et l'association infiniment Pastel organisent la Fête de l’Or Bleu en Loubens-Lauragais où on peut trouver le marché artisanal, des animations, des activités pour les enfants et de démonstration de teinture avec le pastel.

...

Télécharger :   txt (10.8 Kb)   pdf (54 Kb)   docx (17.1 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club