Essays.club - Dissertations, travaux de recherche, examens, fiches de lecture, BAC, notes de recherche et mémoires
Recherche

Dissertation sur le théâtre

Par   •  20 Janvier 2018  •  1 969 Mots (8 Pages)  •  189 Vues

Page 1 sur 8

...

Lors d'une représentation, les choix de mises en scènes peuvent empêcher la réflexion notamment par le message de la double énonciation qui peut être noyé dans le spectacle. Nous le remarquons dans la représentation de L'Avare avec Louis de Funès, pendant la scène de l'acte I où l'accent est mit sur le comique grâce à la gestuelle, aux grimaces et au dialogues. Nous le retrouvons surtout chez le personnage d'Harpagon, ce qui fait perdre son sens à la pièce qui a notamment pour but de faire réfléchir et de dénoncer le mariage forcé et l'avarice. Au contraire, la lecture de la pièce permet une meilleure réflexion et donne plus de temps pour repérer les allusions cachées. Nous le remarquons aussi dans Dom Juan, dans la scène de l'acte III, où celui-ci propose de donner un louis d'or à un pauvre s'il jure, ce qui revient pour lui à nier sa foi. Ici, Molière fait référence à «la tentation au désert » dans la Bible, c'est un passage symbolique de lutte du bien contre le mal. Le pauvre représente le Christ, Dom Juan le diable et la forêt le désert. Il est très compliqué d'observer cette allusion sans notes explicatives. La mise en scène peut parfois nuire à la portée initiale du texte et le texte permet une plus ample réflexion.

Lorsque la scénographie nous est imposée, il peut s'avérer qu'elle ne corresponde pas forcément à nos attentes. Nous pouvons le remarquer par exemple dans la représentation de Fin de partie de Samuel Beckett où ces parents sont représentés dans des poubelles ce qui peut sembler absurde et très surprenant. Nous le remarquons aussi dans les deux versions de Dom Juan lors du dénouement de la pièce, à la fin de la scène 6 de l'acte V. Dans la version de Bluwal, Dom Juan tombe dans un tourbillon ténébreux mais les effets sont peu spectaculaires. Dans celle de Mesguich, d'autant plus surprenante, Dom Juan disparaît après un râle de plaisir, dans un lit, sous les draps, entouré de femmes. La scénographie peut devenir déplaisante lorsqu'elle ne correspond pas à nos souhaits au contraire de la lecture qui libère l'imagination.

Même si la lecture s'avère nécessaire pour une meilleure compréhension et pour laisser cours à notre imagination, la représentation théâtrale l'est aussi pour créer l'illusion théâtrale indispensable au théâtre et véhiculer des émotions concrètes. Lecture et représentation sont donc complémentaires.

La lecture peut précéder la représentation théâtrale. Ainsi, elle permet de mieux apprécier les choix de mises en scènes. En effet, nous remarquons que dans la représentation de Dom Juan par Mesguich, il décide de réactualiser la pièce. On le constate par exemple dans la scène 1 de l'acte III, lors de la satire des médecins où il habille Sganarelle en infirmière et le fait danser en déclarant le texte en slam. Ces choix permettent de donner une nouvelle dimension comique, plaisante pour le spectateur, qui remplace la perte de sens due au changement de la société. Le spectateur peut approuver cette modernité comique apportée à la pièce. La représentation peut donc être plus agréable quand elle suit la lecture du texte et elle permet une meilleure compréhension des choix des metteurs en scènes.

Néanmoins, la représentation peut aussi précéder le recours au livre. Effectivement, elle permet de poursuivre la découverte de la pièce et d'analyser son contexte d'écriture. De ce fait nous pouvons regarder la représentation de Rhinocéros d' Eugène Ionesco, écrite en 1959, avant de lire la pièce. Ainsi, on comprends mieux le choix de l'arrivée du rhinocéros qui est un moyen très visuel et sonore de personnifier la montée du totalitarisme et elle permet une meilleure analyse des réactions des personnages et une meilleure compréhension de la portée de cette œuvre. Cela permet également une ouverture sur d'autres pièces qui dénoncent aussi le totalitarisme d'une manière différente comme Ubu Roi d'Alfred Jarry, écrite en 1896. Par conséquent, voir la représentation avant de lire la pièce est bénéfique pour découvrir et analyser plus rigoureusement la pièce et comprendre le contexte d'écriture.

Pour conclure, la représentation théâtrale est nécessaire pour créer l'illusion théâtrale et pour émouvoir le public. Cependant, la lecture est aussi primordiale pour une meilleure compréhension tant que pour une analyse plus pertinente et son recours permet de laisser cours à notre imagination.

Finalement, nous pouvons en déduire qu'elles se complètent étant donné que seulement les deux ensembles permettent une compréhension objective de la pièce. Le genre dramatique ne peut donc pas exister sans sa représentation. Nous pouvons penser que cette vision du théâtre va en opposition avec celle d'Alfred de Musset qui prône le « théâtre de fauteuil » c'est à dire le théâtre fait pour être lu comme sa pièce Lorenzaccio.

...

Télécharger :   txt (12.4 Kb)   pdf (54.2 Kb)   docx (14.6 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur Essays.club